Softball mixte : Rouen au Tournoi des Plages de Béziers, pour le plaisir !!

| Publié par | Catégories : Non classé

et très exactement à Valras-Plage près de Béziers, pour y disputer la 4ème édition du Tournoi des Plages. Les spikes et tennis peuvent rester à la maison, le tournoi se joue à pieds nus ……\n\nPour la postérité, il est important de se rappeler que les 11 folles et fous de l’aventure se sont appelés Marie-Laure Jarzat, Delphine Reber, Anne-Claire Coudurier, Karine Bourdon, Bénédicte Knafel, Franck Legal, Sébastien Lebreton, Ludovic Laubron, Olivier Masselin, Arnaud Lepoutre et Pierre-Yves Rolland \n\nMoyenne d’âge 36 ans avec un écart type de 25 ans. Sur ce seul critère, l’équipe remporterait haut la main la compétition !! \n\n\n\nAprès plus de 10 heures de route, un coucher au Camping du « Mas des lavandes » vers 3H du mat’ et 4 matchs au programme du samedi dont le premier à 9H, l’équipe se dit que la journée allait être longue mais l’expérience va bien entendu faire ( parfois !) la différence.\n\n{L’équipe gagne d’entrée}malgré une première pluie de home-run, son 1er match contre les Franciliens du Thillay ( sans savoir qu’ils étaient les vainqueurs de l’édition 2010 ) avant de s’effondrer contre Nevers ( sans encore savoir que ce seraient les vainqueurs de l’édition 2011 ) sous une nouvelle pluie de home-runs encore plus violente dont « Ludo » se souviendra longtemps … \n\nCoté temps, le vrai celui-ci, c’est plutôt moyen ce samedi avec de la grisaille et beaucoup de vent, comme quoi il ne fait pas toujours beau dans le sud …….\n\nMais se laisser déprimer n’étant pas Rouennais, l’équipe va très vite se ressaisir en l’emportant de bien belle manière face à Toulouse ( sans conteste, le meilleur match défensif du week-end ) puis de bien moins belle manière face à Perpignan ( mais il faut parfois savoir dire qu’il n’y a que le résultat qui compte !! ) pour se retrouver en demi-finale le lendemain avec 3 victoires et 1 défaite.\n\n\n\nAprès un petit bain réparateur à la piscine du camping, puis une sympathique soirée Paëlla ( d’ailleurs excellente ! ) avec l’ensemble des équipes, c’est l’heure du repos forcé tant la fatigue nous a finalement rattrapé .. C’est souvent dans ces moments là que l’on se rappelle son âge ! \n\nLe résultat de l’autre poule nous désigne Béziers comme adversaire des demi-finales, les Pirates ayant écarté à l’arrachée la très bonne équipe du « POUC » à l’accent hispanique. \nDans l’autre demi-finale, Nevers rencontrera Gap et sa batterie féminine de choc.\n\n\n\nComme toutes les belles histoires ont une fin, Béziers l’emportera très logiquement 8-1 sous un soleil « de plomb » cette fois. \nMême si le score est sans doute plus large que l’écart entre les deux équipes ( encore une sale affaire de home-run ! l’un tombant à quelques centimètres derrière la clôture, l’autre – celui de Seb Lebreton venu avec toute sa petite tribu , à quelques centimètres à gauche ), l’équipe se remotive très vite en se rappelant qu’elle peut encore monter sur le Podium. C’est le problème des « anciens », ils ne veulent jamais rien lâcher !! \n\nNevers aura fort à faire pour se débarrasser des Montagnard(e)s de Gap que les Huskies ( plus habitués aux montagnes neigeuses qu’au sable chaud ) retrouvent donc en petite finale. Ce sera une victoire somme toute assez facile (7-1) facilitée par quelques largesses défensives des adversaires en début de rencontre;\nMais les Huskies ne bouderont pas leur plaisir de terminer à la 3ème place d’une compétition assez relevée en prenant un dernier bain avant la route dans une eau de mer à 18 petits degrés.\n\nUn petit home-run derby pour clôturer la journée, au cours duquel notre Francky aura sauvé l’honneur avec deux belles frappes de gaucher derrière la clôture puis une finale remportée par Nevers, cruelle défaite pour Béziers qui échoue pour la 4ème année consécutive en finale, c’est finalement la sympathique remise des prix animée par le non moins sympathique Lionel TEIXIDOR, véritable chef d’orchestre du tournoi. L’histoire retiendra également que Delphine fit honneur à l’équipe en remportant le trophée de meilleur frappeur féminin du tournoi ( seul home-run féminin du tournoi; c’était contre Nevers ) \n\n\n\nLes Rouennais remontent dans leur minibus à 17H00 pour 10 nouvelles heures de route ; cette fois la vue du Viaduc de Millau sera possible. L’ arrivée à Rouen place du Boulingrin à 3H du mat’ sous une pluie fine et 11 degrés nous ramène à la réalité. Finalement, il faisait bien meilleur dans le Sud et cela donne vraiment envie d’y retourner en 2012. ! \n\n\n\nDésormais place aux affaires sérieuses ; la finale du Championnat de Normandie se déroulera ce samedi après-midi à Rouen ; les Huskies reçoivent Saint-Lô au Stade Saint-Exupéry. Pour l’équipe invaincue en phase régulière, l’objectif est bien entendu de l’emporter, bien sûr et encore pour le plaisir !! \n