Roy, père et fils

| Publié par | Catégories : Non classé

\n\nRobin, comment se sont noués les contacts avec les Mariners ?\n_ Wayne Norton a vu lancer Alex à Tirennia lors du MLB Camp. Il l’a vu dans le bullpen, en match, il a parlé aussi avec lui. Wayne a pris aussi beaucoup de Renseignements auprès de Bruce Hurst (ancien Boston red Sox) son pitching coach là-bas.\nBruce lui en a dit le plus grand bien. Ils ont donc pris rendez vous avec nous cet automne avec Bob Engle (le Vice-président, chargé des opérations internationales).\n\nIls sont venus sur Rouen ?\n_ Ils sont venus les 17 et 18 février pour voir Alex et rencontrer la famille.\n \nLes recruteurs qui sont venus sont des références ?\n_ Oui. Ils ont recrutés Alex Liddi et Greg Halman, ici en Europe. Wayne à 7 major leaguers à son actif. Bob est le VP des Mariners. Il était responsable du recrutement des Blue Jays dans leurs bonnes années. C’est lui qui a signé Roy Halliday, Felix Hernandez, Chris Carpenter, Pat Hentgen, quatre vainqueurs du trophée \nCy Young.\n\nD’autres équipes se sont manifestées pour Alex ?\n_ Plusieurs contacts d’équipes qui avaient prévus de le suivre cette année. Alex était un « follow up » intéressant pour ces équipes. Nous avons eu des échanges avec les Royals, Phillies, Pirates, Cubs, Rays, Yankees et évidemment les Mariners.\n\nPourquoi avoir accepté l’offre des Mariners ?\n_ Je crois que l’équilibre est important surtout pour un jeune. Les Mariners ont la réputation de savoir former les européens. Ils ont eu du succès et ont permis à deux Européens d’atteindre les ligues majeures. Ils seront huit cette année et sont considérés par l’organisation. On souhaitait qu’Alex soit considéré comme un vrai espoir, qu’il y ait un vrai plan de développement, et que la partie études soit prise en compte. En deux jours, nous avons échangé pendant environ 6 heures. Il n’y avait plus aucun doute des deux côtés.\n\nQuelle réputation ont les Mariners ?\n_ Excellent programme de formation. Une organisation sérieuse avec de bons jeunes. Ce sera une des équipes à surveiller dans quelques années.\n\nComment est-ce que cela va se passer maintenant pour Alex dans les prochains mois ? Les prochaines années ?\n_ Dans les prochains mois, il passera son bac de français et s’entrainera avec le pôle France et l’équipe de Rouen. Par la suite, il partira en Arizona à Péoria juillet et août. il reviendra en septembre pour passer son bac. Il pourrait être amené à faire des stages lors de ses différentes vacances scolaires en Arizona ou en République Dominicaine. On va transmettre son calendrier scolaire aux Mariners qui verront les différentes possibilités. Après son Bac, il se concentrera exclusivement sur sa nouvelle vie professionnelle. Retour en Arizona et selon la vitesse de ses progrès la filière habituelle, A, AA, etc.\n \nQuels conseils lui as-tu donné ? Ou vas-tu lui donner ?\n_ Alex est sérieux et mature pour son âge. Il a déjà assimilé beaucoup de choses. Mes conseils seraient les suivants: de continuer à travailler sérieusement comme il le fait déjà. Et ne surestimer personne. Il verra qu’il prendra sa place naturellement.\n\nAlex, qu’est ce que cela te fait de signer pro ?\n_ C’est la première étape d’un grand rêve. C’est à la fois excitant et impressionnant de savoir que je peux commencer à le réaliser.\n\nTu réalises ?\n_ Oui. J’ai déjà repris l’entraînement et compte bien me préparer pour le début de saison avec Rouen.\n\nQue sais tu des Mariners ?\n_ C’est une grande organisation avec de bons jeunes. Ce serait génial d’avoir Ichiro comme champ droit!!\n \nComment vois-tu la suite ?\n_ Le plus important est de réussir le bac, pour être complètement libéré. Par la suite, je vais me donner à fond.\n\nPas trop le trac ?\n_ Non. Peut-être plus tard, pour l’instant je peux me concentrer à me préparer.\n \nTu es le quatrième français à signer pro, mais le 1er lanceur…\n_ Call me A-Roy (blague!!). Sérieusement, je n’y attache pas trop d’importance, signer n’est pas mon objectif final.\n