Rouen Toulouse dans le rétroviseur

| Publié par | Catégories : Non classé

{LES 5 ROUEN – TOULOUSE CETTE SAISON}\n\n\n\nRouennais et toulousains se sont affrontés à 5 reprises cette année. Trois fois, les rencontres ont été à sens unique pour les Huskies (17-2, 10-0 et 15-0 lors du challenge de France). Les rouennais se sont également imposés plus difficilement 9-6, après avoir pris facilement les devants 8-0 en 2 manches, ils ont laissé revenir les stadistes dans une poussée de 6 points en 6ème manche. A noter qu’Alexandre Roy est venu en relève en 8ème manche pour enregistrer le sauvetage, sa première décision en Elite. Enfin, les toulousains se sont imposés une fois, sur le score de 3-2, grâce à un match complet de MUrrey. Les rouennais avaient marqué deux fois dans les trois premières manches grâce à l’efficacité d’Ozanich, mais ont raté l’occasion de tuer le match en 6ème avec deux coureurs en position de marquer et aucun retrait, sans parvenir à scorer. Le rush des toulousains en fin de match fut irrésistible et conduisit à la victoire grâce à un simple opportun de De La Rosea qui poussait Murrey au marbre.\n\n_ Individuellement, dans ces 5 affrontements, Murrey s’est distingué avec une victoire et aucune défaite en 9 manches (2R, 1ER , 2BB, 8K). Le rouennais Ozanich présente une fiche immaculée de 2-0 et une ERA de 0,00 (11IP, 0R, 0ER, 0BB, 10K). Autre lanceur à signaler, Crystal (1-0, 13IP, 3ER, 6BB, 23K). En attaque, Sebastien Morgavi a été le toulousain le plus efficace (5 en 15 pour une moyenne de .333, 3 RBI). Dechelle (3 en 9, .333) a été également performant. Chez les rouennais, 5 ont fait parler fort leur bâton : Crystal (.562, 9 en 16, 6 RBI), Bert (.429, 9 en 21), Piquet (.556, 5 en 9, 4 RBI), Marche (.667, 4 en 6, 4 RBI) et Gauthier (.571, 4 en 7, 8 RBI).\n\n\n\n\n{RÉTRO – ROUEN TOULOUSE DANS LE TEMPS}\n\n\n\nDepuis 2002, Rouen et Toulouse se sont affrontés 54 fois. Les Huskies ont une fiche gagnante de 38-16 (.704) et ont marqués 330 points contre 166. En championnat, le dossier de Rouen est de 29-11, en play-offs de 5-3, en challenge de France de 4-1. Toutefois, le seul match de barrage qu’on disputé les deux formations a tourné à la faveur des sudistes. C’était en 2006, pour déterminer le champion de la saison régulière. A égalité parfaite, Rouen et Toulouse s’étaient retrouvés à Clermont-Ferrand pour un barrage que Toulouse avait remporté 2-1 en 11ème manche, après un affrontement splendide dans lequel Leblanc et S.Meurant prirent le dessus sur Lecourieux et Roy. \n\n\n_ Quelques semaines plus tard, Rouen remportait le titre de champion de France contre ces mêmes Toulousains, qui avaient pourtant pris les devants 2 victoires à 1, Robin Roy, exceptionnel dans le match 5, étant élu MVP. A noter que ce match marqua les adieux du « Captain » Yann Monnet. Les deux équipes se sont retrouvées en finale du challenge de France 2007, avec à la clé une victoire rouennaise obtenue en toute fin de match grâce à un double d’Hagiwara aves les buts remplis.\n\n\n