Rouen s’impose face à Mainz 7 à 5

| Publié par | Catégories : Non classé

\n\n|
ROUEN
|
|
MAINZ
|\n|Luc Piquet 4||Ulli Wermuth 8|\n|Dany Scalabrini 6||Max Boldt 5|\n|Kenji Hagiwara 8||Raef Hobbs Brown 6|\n|Boris Marche 5||Mike Larson 9|\n|David Gauthier 2||Marttin Kipphan 3|\n|Flavien Peron 7||Shu Sasaki 2|\n|Mathieu Crescent DH||Nils Hartkopf 1|\n|Jordan Bert 9||Max Doll 7|\n|Keino Perez 1 | |Jan Nicklas Stocklin 4 |\n
\n\n\n\n\n\nL’entrée en jeu des Huskies pour cette Coupe d’Europe 2008 aura été retardé d’une heure. Une finie pluie bien peu toscane, et qui n’a cessé de se renforcer au fil des heures, a contraint les officiels à repousser le play-ball d’une heure.\nDeux petites surprises coté Huskies, alors qu’on pouvait s’attendre à une batterie Kosow-Marche, c’est Perez-Gauthier qui sont à la manoeuvre.\n\nCa commence très bien pour les rouennais qui marquent dès la 1ère manche. Dany Scalabrini reprend là où il a laissé l’an passé : un simple, puis un autre simple d’Hagiwara et un BB à Marche. Buts remplis, un retrait. Les rouennais ne savent pas qu’ils finiront 2/14 avec des coureurs en position de marquer, en tout cas, une balle passée leur permet d’ouvrir la marque.\n\nSi la pluie continue à tomber, c’est le ciel qui va lui aussi tomber sur la tête des Huskies à leur passage en défense en 2ème manche. Le gros et puissant Larsonn commence par un simple. Kipphan pose la bunt, qui roule entre Perez et David, tout le monde est sauf. Encore un bunt pour Sasaki, le relait de R.David est hors cible temps en 3, et les allemands égalisent. Simple de deux points de Hartkopf (le lanceur), et après un retrait, le jeune Stoecklin frappe un home-run de deux points. C’est 5-1, avec aucun point mérité à porter au débit de K.Perez.\n\nLes Huskies sont un peu assommés, mais s’ébrouent. Piquet reçoit un BB après une longue bataille, et profite d’un mauvais pick-off pour filer en deux, puis en trois sur le ballon de Scalabrini. Hagiwara le fait scorer d’un ballon sacrifice. C’est reparti pour Rouen.\n\nEt même bien reparti, puisque les Huskies vont prendre les devants en 4ème manche, profitant à leur tour des erreurs allemandes. Gauthier est sauf sur une erreur du 3ème base, Peron reçoit un BB, David pose un bunt, et tout le monde est sauf. Deux wild-pitch plus tard, deux points ont marqué. Puis une erreur sur un roulant de Piquet permet de créer l’égalité, avant que Scalabrini produise ce qui sera le point vainqueur. Les Huskies rajoutent un autre point en 6ème, quand Scalbrini pousse Piquet au marbre. \n\n\n\nPerez tiendra ensuite le fort, non sans quelques émotions. Le venezuelien finit sa journée de travail avec 5 points non mérités, 4bb, 7K, 6 coups-sûrs et 144 lancers ! \n\nL’attaque rouennaise a été portée par Scalabrini (3/4, 2 RBI) et Hagiwara (1/1, 1 RBI). Aucun autre joueur n’a frappé de hit, mais Piquet et Gauthier se sont montrés très actifs sur base. 13K sont à porter au compteur des frappeurs rouennais. \n\nLe président rouennais Xavier Rolland était soulagé à l’issue de la rencontre: \n\n{« Mainz était privé de trois joueurs importants, et nous avons su en profiter. Nous aussi nous avons des absents importants comme Nicolas Dubaut ou Pierre Leguillou… Mais que ce fut dur ! Le niveau de jeu n’était vraiment pas extraordinaire, avec 4 erreurs de chaque côté, cela a été une bataille de chaque instant, et nous réussi à ne pas craquer dans des moments chauds.}\n_ {Je rends hommage à Keino Perez, qui une nouvelle fois a été énorme sur le monticule rouennais, et à Dany Scalabrini, notre M. Coupe d’Europe. Nous sommes maintenant sur de bons rails pour la suite de la compétition, mais je pense que nous devrons hisser notre niveau de jeu et de concentration pour éviter le piège.}\n_ {En tout cas, j’ai pu me rendre compte depuis hier que Rouen fait partie des grands d’Europe. On respecte les Huskies, même chez les italiens, pourtant toujours un peu arrogants. Ca fait plaisir ».}\n\n\nhttp://www.photodigitalgrosseto.com/]\n\n\nRendez-vous demain à 21 heures pour le choc contre Grossetto.\n\nDans l’autre match de l’après-midi, Kinheim a battu Puerta-Cruz 4-3, mais les hollandais se sont faits une petite frayeur en 9ème manche. Leur closer a en effet donné 4 hits de suite pour commencer la manche, puis un cinquième après deux retraits pour donner trois points aux espagnols, qui ont terminé le match avec deux coureurs sur les bases. \n\n\n- Box-Score et Play-by-play