Rouen – Sénart : les résumés

| Publié par | Catégories : Non classé

\n||603]\n\nLa première manche allait démontrer que les deux équipes n’étaient pas venues pour se livrer à une aimable joute amicale. Le ton montait même entre Keino Perez et Ernesto Martinez, les bancs se vidaient, mais rien de grave ne se produisait après cette montée de tension. \n_ Les Huskies avaient auparavant scoré aux dépends de Samuel Meurant, avec Joris Bert qui signait un hit pour son retour en France, puis Luc Piquet était sauf sur un amorti. Les Huskies tentaient un nouvel amorti par Dany Scalabrini qui permettait aux coureurs d’avancer d’une base, et de marquer sur le double au champ centre de Kenji Hagiwara.\n\nSénart répliquait aussitôt par un simple de Sébastien Hervé, et après deux retraits, un BB à Martinez. Sur le troisième lancer, après deux courbes à l’extérieur, Perez revenait avec un rapide très à l’intérieur qui ne plaisait pas du tout au grand catcheur cubain des Templiers qui faisait quelques pas vers le marbre et haranguait son adversaire. Après un peu d’énervement, sur le lancer suivant, Martinez laissait échapper sa batte qui filait vers le monticule. Les deux messages qui devaient être passés l’avait sans doute été, car plus aucun incident ne fut à signaler pendant le reste de la journée, les arbitres ayant bien géré cet énervement. Perez mettait fin à la manche en retirant Blesoff sur trois prises.\n\nLes Huskies rajoutaient un nouveau point dès la deuxième manche quand Sébastien Hervé ne parvenait pas à contrôler le roulant de K.Perez. Après un retrait, un simple d’Israël faisait avancer Perez en 2, et après deux retraits, Piquet frappait un simple d’un point. \n_ Le score n’allait plus évoluer dans les quatres manches suivantes, les deux équipes ayant successivement des chances de marquer, mais sans y parvenir. \n\nAinsi les Templiers, en 3ème manche, ne profitaient pas après un retrait de deux erreurs des Huskies sur des frappes de Meurant et Young. Martinez était retiré sur trois prises et Blesoff frappait un roulant à l’arrêt-court. Au tour des Huskies de laisser passer leur chance en 4ème manche. Après un retrait, les rouennais remplissaient les bases, mais Samuel Meurant démontrait tout son talent et son tempérament de guerrier en retirant sur trois prises Joris Bert puis Piquet. \n_ Le lanceur des Templiers cédait sa place à son frère Anthony en 6ème manche, mais les Huskies ne voyaient pas trop la différence puisque le releveur sénartais retirait sur trois prises dès son entrée successivement Piquet, Scalabrini puis Hagiwara. Les choses allaient toutefois se gâter pour lui en 7ème manche. BB à Marche, Piquet atteint par un lancer, amorti sacrifice de Perez, et but sur balles intentionnel (après un compte de 2-0) à Nicolas Dubaut. Olivier Israël répondait au défi en frappant un double qui filait jusqu’à la clôture du champ droit permettant à deux rouennais de marquer, puis un ballon sacrifice de Joris Bert faisait monter le score à 6-0. \n\nKeino Perez cédait à son tour sa place au monticule à Laurent Aoutin, en n’ayant donné que deux hits (Hervé en 1ère, Deruelle en 2ème) en 6 manches de travail. Le nouveau lanceur rouennais restait dans le ton en retirant les 6 frappeurs des Templiers à lui faire face.\n\n\nMatch 2 : Beaucoup de bâton\n\n\nAvec une performance de 26 hits, les Huskies ont rendu la vie difficile aux trois lanceurs envoyés au monticule par les Templiers. C’est pourtant Sénart qui démarrait en fanfare face à Mathieu Crescent, qui cédait un BB à Hervé, un simple à D.Meurant, un autre à A.Meurant pour un point, puis après un double jeu de Martinez, Fessy frappait un nouveau simple d’un point. L’ex-Huskies tentait d’étirer son simple en double, mais goûtait au bras gauche de Joris Bert qui le retirait sur un jeu serré en deuxième base. \n\nIan Young tenait bien l’attaque rouennaise pendant deux manches, mais allait céder six points en troisième manche, tous marqués après deux retraits. 5 coups-sûrs (dont un double de deux points de Romain David, qui confirme son statut de meilleur producteur de points chez les Huskies) et deux hit by pitch permettaient aux rouennais de prendre le large.\n\nLe score n’allait plus bouger jusqu’à la 7ème manche, avec un nouveau point rouennais contre Mathieu Brelle. De son côté, Mathieu Crescent retrouvait tout son aplomb. Il cédait certes un nouveau BB au premier frappeur de la 2ème manche, mais contrôlait la menace sénartaise. Il s’offrait même une 4ème manche avec 3K (Martinez, Fessy, Deruelle), et cédait sa place après cinq manches à Alexandre Sochon, qui ne concédait aucun point.\n\nLes rouennais allaient se mettre à l’abri en 8ème manche en marquant 5 fois avec de nouveau 6 hits dont un double de Marche et un triple de David. Ils menaient 13-2, mais Sénart revenait à la charge en marquant deux fois face à Aoutin. L’attaque rouennaise allait donc repartir à l’assaut, cette fois contre David Meurant qui concédait à son tour 5 points, un home-run de deux points de Randy Perez couronnant la poussée rouennaise.\n