Rouen – Savigny, les résumés

| Publié par | Catégories : Non classé

Les rouennais et les saviniens s’étaient quittés en octobre en pleine forme après une finale de haut niveau. Ils se sont retrouvés cinq mois plus tard pour l’Opening Day, et le moins qu’on puisse dire est que l’affrontement entre les deux ténors du championnat fleurait bon le match de reprise. Les deux équipes ont en tout cas partagé les victoires, et se sont donné implicitement rendez-vous pour d’autres matches d’une autre intensité plus tard dans la saison.\n\nDans le match n°1, les Lions n’ont jamais vraiment été inquiétés. Ils ont dominé les Huskies de la tête et des épaules, grâce à une deuxième tout en opportunisme, avec des frappes trouvant les trous de l’avant-champ rouennais. Une poussée de quatre points couronnée par un long double de 2 RBI signé Yann Dal Zotto.\n\nLes Lions contrôlèrent ensuite le match, avec un excellent Clayton Cooper au monticule. En franchissant la frontièr , l’ancien as du championnat de Belgique n’a pas changé son rythme de travail. En cinq manches, il ne concédait que 3 hits et un BB, signant sept strike outs. \n\nLe seul bon moment pour les Huskies survint en 6ème manche avec un home-run de deux points de K.Hagiwara face à K.Boutemeur. Mais le mal était déjà fait, et Savigny s’en remettait à Amin Touahri pour les 3 dernières manches et le save. \n\nLes Lions s’étaient mis à l’abri avec une poussée de 3 points en 6ème contre Alexandre Roy, et une autre de 3 points également contre David Washington en 7ème.\n\nLes Lions finissaient avec 15 hits dont 3 pour Aponte et Ferreira. Les Huskies n’en frappèrent que 9, dont 4 pour le seul Hagiwara, qui a produit les 4 points marqués par son équipe. \n\nLe deuxième match fut beaucoup plus équilibré. Anthony Piquet et Eloi Secleppe faisaient le travail dans les 3 premières manches, ne donnant pas grand choses aux frappeurs adverses.\n\nLes Lions furent les premiers à frapper en 4ème manche. Yann Dal Zotto, décidemment en verve, ouvrait les hostilités avec un home-run d’un point. Un peu déstabilisé, Anthony Piquet concédait quatre coups-sûrs consécutifs, dont des simples productifs de Lemestre et Ferreira. Le lanceur rouennais se sortait d’une situation difficile en retirant le bas du line-up des Lions, mais Savigny avait pris les devants 3-0.\n\nLes Huskies allaient commencer à grignoter leur retard dans les manches suivantes. La défense hésitante des Lions allait considérablement contribuer à maintenir les Huskies en vie. D.Gauthier soutirait un BB en 4ème manche, puis réalisant un beau vol retardé pour filer en 2. Après deux retraits, Bret frappait vers la 3ème base, le relai de Ferreira échappait à Aponte en première base et Gauthier croisait le marbre. 1-3.\nRouen créait l’égalité à la manche suivante. Après un retrait, triple de Piquet. Après deux retraits, Hagiwara frappait un haut ballon au champ gauche, près de la ligne des fausses balles. Guaye était sous la balle, mais ne parvenait pas à la contrôler. Hagiwara filait en 2, Piquet croisait le marbre, puis un double de Gauthier permettait à Rouen de revenir à hauteur.\n\nLes Huskies prenaient l’avantage en 6ème sur un BB alors que Christophe Morel entrait au monticule. Il concédait un BB à Combes, qui allait en 2 sur l’amorti de A.Piquet, en 3 sur une balle passé et au marbre sur le simple de Joris Bert.\n\nSavigny revenait fort en début de 7ème. A sa deuxième manche de travail en relève, Joris Bert retirait les 2 premiers frappeurs à lui faire face, mais se faisait ensuite maltraiter par l’attaque des Lions : BB à Dal Zotto, balle passée, simple d’un point de Peyrichou, BBI à Deblanc, BB à Lemestre pour remplir les bases, simple de deux points de Ferreira. Après un nouveau BB à Salado, Touahri était retiré sur trois prises, mais Savigny était repassé devant 6-4.\n\nRouen revenait à un point en fin de 7ème quand Morel remplissait les bases sur trois BB. Ilyas Touahri était appelé en relève, et forçait Boris Marche sur un compte complet à frapper dans un double jeu bien tourné par Peyrichou et Dal Zotto. Un point marquait, puis Rouen tentait un double vol pour voir Hagiwara retiré au marbre. 6-5 Lions. Puis 6-6 en 8ème. Touahri lançait 2HP, Lemestre entrait au monticule. Piquet frappait un roulant en 3, Aponte touchait à son coussin pour le 1er retrait, mais relayait hors cible en 1ère base, permettant à Bert de filer de la 2 à la 3, puis d’égaliser sur une balle passée.\n\nOn filait en 9ème sur un score de parité. Les coaches commençaient à se préparer au premier tie-break du championnat Elite quand Peyrichou obtenait un BB et volait la 2. Le dangereux frappeur Eric Deblanc ne se faisait pas prier. Il cognait un triple à la cloture pour redonner l’avantage à son équipe. 7-6 pour Savigny, pas de retrait, coureur en 3, la situation devenait critique pour Rouen qui faisait jouer son infield avancé. Avec succès pour retirer Lemestre sur un roulant. Perez revenait aux affaires et retirait Ferreira et Salado.\n\nLes Huskies allaient-ils commencer par deux défaites ? Non, répondait David Gauthier qui frappait très solidement une balle qui rebondissait au dessus de la clôture du champ gauche pour un double. Rouen demandait un bunt, bien posé par Boris Marche le long de la ligne de 3. Un mauvais relai d’Aponte, et Gauthier croisait le marbre alors que Marche se retrouvait en 2. Même scénario pour le frappeur suivant : Combes pose un bunt le long de la ligne, Lemestre s’en charge mais Salado en 1ère base ne parvient pas à capter le lancer. Rouen s’imposait sans gloire 8-7.\n