Rouen – Savigny, parfum d’Europe

| Publié par | Catégories : Non classé

C’est LE classique du baseball français du XXIème siècle qui se déroule lundi 24 mai à Rouen, matches à 11 heures et 14 heures. Onze titres de champion de France et cinq victoires du Challenge de France seront face à face sur le terrain Pierre-Rolland pour un de ces duels qui donnent du piquant à la saison.\n\n\nSavigny - Rouen - lundi 24 maihttp://savignybaseball.fr], il se passe toujours quelque chose dans ces affrontements. Du beau baseball, des retournements de situations, de la tension, bref tout ce qui donne de la beauté au jeu. Il ne s’agira certes que d’un match de saison régulière, et les deux équipes savent déjà qu’elles se retrouveront en play-off, voire plus si affinités, mais il est toujours agréable de montrer sa force à l’adversaire, et de marquer quelques points psychologiques en prévision des batailles de septembre. Même si, les deux formations le savent bien, le match le plus important à gagner est le dernier de la saison, et que ce qui s’est passé avant ces grands moment n’aura plus grande importance alors. \n\nCe sera la 64ème fois depuis 2002 que les deux ténors s’affrontent. Les Huskies mènent largement, 45 victoires à 18, mais ils n’ont guère en mémoire de promenade de santé, de victoire facile, face à leurs adversaires du jour. D’autant plus que les Lions, après une campagne 2008 réussie, continuent d’afficher leurs progrès et leur volonté de renouer avec des titres. Et donc, de battre Rouen.\n\nCet affrontement aura aussi un parfum européen. A une dizaine de jour de s’embarquer pour Brno (Rouen) et pour Rotterdam (Savigny), les deux équipes pourront passer un bon test grandeur nature avant d’aller affronter les gros bras du continent. Les Lions seront même dans leur configuration Coupe d’Europe, avec la présence de l’australien Paul Mildren, qui proposera certainement un défi intéressant aux frappeurs rouennais. Les Huskies auront à lui opposer leur carré d’as au monticule, Ouin, Perez, Piquet, Roy, une bande des quatre qui n’a pas d’équivalent en France, et apte à donner des maux de tête aux line-up les plus complets. Les Huskies pourront également compter sur le retour au jeu d’Aaron Hornostaj, remis de sa blessure au pied, et bien décidé à peser de tout son poids sur cette affrontement au sommet. \n\n\n
\n\n- {A lire par ailleurs : « Place au duel «  sur le site des Lions}\n\n