Rouen sans trembler

| Publié par | Catégories : Non classé

Les Huskies se sentent comme chez eux à Pershing. Ils restaient sur 16 victoires consécutives sur ce terrain avant d’affronter le PUC ce week-end. Le compteur est passé à 18, sans que les rouennais n’aient jamais été inquiétés.\n\nMatch 1 : Rouen 10 – PUC 0\n\nRouen : Bert (9), Piquet (6), Washington (2), Hagiwara (8), Gauthier (3), Marche (5), Combes (4), Brau (7), Perez (1)\n\nPUC : Reyes-Calderon( 5), Mouchet (8), Musson (1), Saavedra (9), D’Abunto (3), Bollet (7), Mesguigh (2), Dubaut (6), Arriagada (4)\n \nLes Huskies ont frappé à la porte dès la première manche en plaçant deux coureurs en position de marquer, mais Musson leur a fermé l’ouverture au nez en retirant Hagiwara et Gauthier sur trois prises. Ce n’était que partie remise pour les Huskies qui firent la différence en 3ème manche. Après un retrait, Bert frapait un triple, Piquet soutirait un but sur balles et Washington vidait les sentiers avec un autre triple au centre, puis marquait sur une erreur de la défense sur une frappe de Gauthier. \n\nLe PUC tenait jusqu’en 6ème manche avant de craquer sur des doubles de Marche et Brau et des simples de Bert et Piquet. 3 nouveaux points venaient s’ajouter, puis les Huskies passaient à 10 points d’avance en 7ème manche pour terminer sur une mercy-rule. \n\nKeino Perez a lancé les 7 manches pur Rouen, se trouvant en danger en 3ème manche, alors que son équipe menait 4-0, il se retrouvait avec deux coureurs en position de marquer (double de Mesguich, simple de Dubaut) et aucun retrait. Mais la change-up du lanceur rouennais faisait des dégats et lui permettait de retirer sur trois prises Arriagada, Reyes et Mouchet. Perez ne fut jamais vraiment inquiété par la suite, finissant avec le blanchissage, 5K, 1BB, 5 hits. Face à lui, Musson lançait 6 manches, 7 points mérités, 3BB,7K, 9 hits. Chez les rouennais, Washington (2/3, 2BB, 1BV, 3 RBI), était le plus percutant au bâton. \n \nMatch 2 : Rouen 16 – PUC 3\n\nRouen : Bert (1), Piquet (6), Washington (9), Hagiwara (8), Gauthier (5), Marche (2), Combes (4), Brau (3), Ramelet (7)\nPUC : Rodriguez (2), Iwata (8), Mouchet (5), Saaverda (7), D’Abunto (9), Bollet (7), Dubaut (6), Arriagada (4), Villate (3)\n\nRouen s’est mis à l’abri dès la première manche avec une poussée de 5 points, débutée par Luc Piquet, posté en 3, et qui volait le marbre. Peut-être perturbé par cette action, le jeune lanceur puciste Maxime Monbeig perdait son contrôle et concédait 4BB, 1 simple et 2 HP avant de céder sa place à F.Mouchet, mais le mal était fait et Rouen avait profité des largesses parisiennes.\n\nLe reste de la rencontre fut sans grand suspens ni grande énergie. Les rouennais frappèrent 12 coups-surs, et soutirèrent pas moins de 13 BB, auxquels s’ajoutèrent 5HP. Autant dire qu’il y eut beaucoup de circulation sur les sentiers. Parmi les frappeurs rouennais, L.Piquet (3/6, 2RBI), s’est notamment distingué.\n\nLa victoire est revenue à Joris Bert qui a lancé 5 manches pour 6K, 2BB et 1 point mérité. D.Washington (1,1 manche, 2 points) et L.Piquet (0,2 manches) ont fini le travail au monticule pour Rouen. \n\n