Rouen – Montpellier, les résumés

| Publié par | Catégories : Non classé

{Match 1 – Langloys fait la loi}\n\nLes Huskies ont goûté à la médecine de Thomas Langloys, et ont été incapable de trouver la solution à la précision des lancers du gaucher montpelliérain, qui touchait ses spots avec une grande régularité et mélangeait les effets à la perfection. Hormis une ou deux petites alertes en fin de match, il ne fut jamais vraiment en danger signant un match complet de 6 hits et 5K.\n\nLes rouennais pensaient être entrés de la meilleure façon dans le match quand Joris Bert soutirait un double grâce à sa vitesse sur une flèche dans la droite, et que Hagiwara était atteint par un lancer. Mais Hornostaj se compromettait aussitôt dans un double-jeu pour éteindre la menace. \n\nKeino Perez démarrait lui aussi sur les chapeaux de roue au monticule pour les Huskies, avec 4K et un seul hit dans les quatre premières manches. Il se montrait notamment impressionnant en 3ème, quand Lapinski était sauf sur l’erreur de Gauthier puis que P.Langloys posait un bunt parfait. Aucun retrait, deux coureurs en base, le haut du line-up à venir, les Barracudas étaient dangereux, mais Perez retirait Hoover, Cros et Pennington sur trois ballons à l’avant-champ.\n\nPartie remise pour les Barracudas qui marquaient un point bien construit en 5ème. Simple de Pitcher pour commencer. Lapinski était ensuite atteint par un lancer, et P.Langloys faisait avancer tout le monde par un bunt sacrifice. C’est un autre sacrifice, sur un ballon dans le gauche signé Hoover, qui donnait le 1er point du match. \n\nLes Huskies se montraient enfin dangereux en 7ème match. Après un retrait, Marche obtenait un but sur balle et filait en 3 sur le hit-and-run parfaitement exécuté par Musgrave. Gauthier frappait ensuite un solide roulant sur Gregory Cros en 3ème base, qui prenait Marche en souricière pour le 2ème retrait. Becquey ne pouvait faire autrement qu’une flèche en 2ème base pour le 3ème retrait. \n\nLes montpelliérains se mettaient à l’abri en 8ème manche. Hoover frappait un double puis Cros un roulant à l’arrêt-court. Lefevre réalisait un beau jeu pour bloquer la solide frappe, et tentait de retirer Hoover en 3. Le jeu était serré, mais les arbitres appelaient tout le jouer de Montpellier sauf. Coureurs en 1 et 3, Pennington était retiré sur un ballon en 3ème base, puis Mayeur frappait un simple d’un point. Vicente au bâton cognait une flèche dans la gauche qui échappait à Hornostaj, c’était un point de plus qui venait marquer. 3-0 pour les Barracudas.\n\nLes rouennais revenaient à 1-3 en 8ème quand Joris Bert , après un double, croisait le marbre sur un mauvais lancer de Hoover après un roulant d’Hagiwara. Ils passaient à 2-3 en 9ème sur un roulant de Luc Piquet, et une erreur de P.Langloys en 2, poussant Marche au marbre. \n\nA ce moment, les buts étaient remplis (simple de Marche, simple de Musgrave, sacrifice de Gauthier, HP à A.Piquet, retrait de Lefevre, optionnel de L.Piquet) avec deux retraits. Joris Bert, qui avait frappé deux doubles dans le match se présentait au bâton mais ne pouvait faire mieux qu’une flèche au centre pour le dernier retrait.\n\nLes équipes :\n\nMontpellier : Hoover (6), Cros (5), Pennington (9), Mayeur (2), Vicente (3), Andrades (DH), Pitcher (8), Lapinski (7), P.Langloys (4), T.Langloys (1, W, 9IP, 2R, 0ER, 6K, 1BB, 3HP, 6 hits)\n\nRouen : L.Piquet (4), Bert (9), Hagiwara (8), Hornostaj (5), Marche (2), Musgrave (DH), Gauthier (3), Becquey (7), Lefevre (6), Perez (1, L, 8IP, 3ER, 5K, 1BB, 1HP, 8 hits) puis A.Piquet (1IP)\n\n—-\n\n{Match 2 – Rouen frappe tôt}\n\nBeau duel entre les 2 numéros 44 au monticule. C’est Mike Musgrave qui a eût le dessus sur Joris Navarro, qui a connu des difficultés en 1ère manche, ou plus exactement sur les 2 premiers frappeurs, L.Piquet (double) et Bert (simple), le premier marquant sur un double vol, et le deuxième sur le ballon sacrifice d’Hornostaj.\n\nNavarro mettait ensuite souvent des rouennais sur les buts, mais parvenait à s’en sortir. Coureurs en 2 et 3 avec 2 retraits en 2ème (roulant de L.Piquet), bases pleines avec 1 retrait en 3ème (double-jeu de Musgrave), coureur en 3 avec 1 retrait en 4ème (roulant de Lefevre et Piquet), coureur en 2 sans retrait en 5ème (ballons d’Hagiwara, Hornostaj et Marche). Et de cette énumération une confirmation de plus des difficultés des Huskies à marquer des points et à frapper un hit important. \n\nAprès leur premier tour de batte face à Musgrave, les Barracudas semblaient se régler puisque Hoover (double), Cros et Pennington (simples) frappaient trois hits de suite pour produire le premier point sudiste du match. Mais l’américain des Huskies réglait aussitôt la hausse pour retirer Mayeur sur trois prises avec deux coureurs en position de marquer.\n\nLes deux lanceurs continuaient à faire du bon travail jusqu’à la 7ème manche. Après un BB à Lefevre et un hit d’Hagiwara, Andrades relevait Navarro. Des débuts difficiles pour le gaucher qui concédait deux points sur les hits de Bert et Hagiwara, mais qui prenait ensuite le dessus sur Hornostaj (double-jeu) et Marche (retrait dans la gauche). \n\nMenant 4-1, les Huskies n’allaient plus lâcher l’affaire et Anthony Piquet venait signer le sauvetage en 9ème manche, non sans que cette ultime inning ait été marqué par une violente collision en 1ère base entre Haras et Marche, l’international français étant obligé de quitter le match, assez durement touché au dos.\n\nLes équipes\n\nRouen : L.Piquet (4), J.Bert (9), Hagiwara (8), Hornostaj (6), Marche (3) puis Becquey (3), Musgrave (1, W, 8IP, 1ER, 2BB, 7K, 5 hits) puis A.Piquet (1, S, 1 IP, 1BB), Gauthier (2), Brau (7), Lefevre (5)\nMontpellier : Hoover (6), Cros (5), Pennington (9), Mayeur (2), Vicente (3), Pitcher (8), Andrade (DH, 1, 2IP, 2hits, 1K), Haras (7), P.Langloys (4), Navarro (1, L, 7 IP, 4R, 4ER, 7 hits, 3K, 2BB, 1HP)\n\n—-\n\n{Championnat de France Élite 2010}\n\n\n|#| Equipe | Matchs | Gagnés | Perdus | Moyenne |\n|1|Savigny |18|14 |4 |.778 |\n|2|Rouen |20|15 |5|.750|\n|3|Montpellier |20|14 |6|.700|\n|4|Senart |20 |12 |8 |.600|\n|5|Toulouse |22|10| 12 |.455|\n|6|PUC |20|3|17 |.150|\n|7|Montigny |20 |2|18|.100|\n\n{classement après la 12ème journée}\n\n—-\n