Rouen champion 2010

| Publié par | Catégories : Non classé

Les Huskies de Rouen ont remporté leur 7ème titre de champion de France en venant à bout de Savigny 3 victoires à 1. \n\n\n\n\n

{Rouen, champions !! (crédit David Villain)}
\n\n\n\n\n{MATCH 3: Savigny bat Rouen 8 à 7 en 12 manches}\n\n|SAVIGNY|300 |002|110| 001||8 | 8 hits |0 erreur|\n|ROUEN|003 |040|000 |000||7|12 hits|2 erreurs|\n\nLes Lions ont rugit dans la fin du match 3, interrompu par la nuit après 10 manches. On prenait les mêmes et on recommençait dans un frais dimanche où le soleil ne parvenait pas à percer le brouillard. La 11ème manche était vierge des deux côtés. Puis Tim Stewart entrait en action et frappait le lancer d’Hornostaj au dessus de la clôture du champ gauche. 8-7 pour les Lions. Pierrick Lemestre pensait en finir rapidement quand il retirait Perez et Bert. Mais avec 2 retraits, les Huskies faisaient monter le suspens en remplissant les buts avec Bert (simple), Piquet (HP) puis Hornostaj (BB). Hagiwara frappait une solide flèche au champ centre droit que Stewart captait après une longue course pour forcer la tenue d’un 4ème match. \n\n—-\n\n{MATCH 4: Rouen bat Savigny 5 à 1}\n\n|SAVIGNY|010|000|000 ||1|4 hits|1 erreur|\n|ROUEN |101|020|01X||5 |8 hits| 1 erreur|\n\n\n\nSavigny était revenu dans la finale, et tentait de forcer la chance dès la 1ère manche quand Martinez était atteint par un lancer d’Anthony Piquet, et se rendait en 2 sur le sacrifice de Goniot. Après deux retraits, le coaching staff rouennais choisissait de donner un BBI au dangereux Stewart. La manoeuvre était payante, puisque Peyrichou ne pouvait faire mieux qu’un roulant vers Boris Marche qui touchait le 3ème coussin pour le 3ème retrait.\n\nLes Huskies à leur retour à la batte, allaient prendre les devants. Joris Bert frappait un solide roulant vers le lanceur. Lemestre ne pouvait que ralentir la balle, Martinez arrivait trop tard, et le champ droit rouennais était sauf, filait en 2 sur le simple de Piquet, et croisait le marbre sur le double d’Hornostaj.\n\nMais Savigny ne voulait pas lâcher. Simples de Ferreira et Dussart pour commencer la manche, et après un retrait, Proust frappait un long double (ground rule) au champ centre gauche. A.Piquet retirait Martinez, donnait un BB à Goniot pour remplir les coussins, mais se sortait de la difficulté avec un ballon de Lemestre dans la gauche.\n\nC’est en 3ème manche que les Huskies reprenaient les devants. Ils pensaient avoir fait le plus dur quand Joris Bert frappait un triple pour commencer. Après un retrait, Bert était retiré en souricière par Ferreira après un roulant à l’arrêt-court d’Hagiwara. Il fallait tout reprendre pour les Huskies, qui marquaient sans frapper. BB à Hornostaj et à Gauthier pour remplir les sentiers, et HP à Marche pour le 2ème point, ce qui fut finalement le « game winning RBI » de la saison 2010. \n\nCar Anthony Piquet décidait de prendre les choses en mains. Il retirait tout simplement les 16 frappeurs suivants à lui faire face. Il fallait une erreur de Boris Marche en 8ème manche pour permettre aux Lions de venir sur les sentiers. \n\n\n
{Robin Roy le manager des Huskies, champions de France (crédit Patrick Plisson)}
\n\nMais entre temps les Huskies s’étaient donné un peu d’air. En 5ème manche, Luc Piquet frappait une flèche dans la gauche que Dussart ne parvenait pas à capter en plongeant. Le rouennais filait en 2, puis en 3 sur le sacrifice d’Hagiwara. L’air à la mode de cette finale retentissait alors : BBI. Cette fois, c’est Hornostaj qui était concerné. L’arrêt-court rouennais ne restait pas longtemps en 1ère, il volait la 2, et sur ce jeu, le mauvais lancer de Ferreira permettait à Piquet de marquer. Hornostaj se rendait en 3 sur le jeu, puis marquait sur le simple de Gauthier. Les Huskies rajoutaient un 5ème point en 8ème manche (simple de L.Piquet avec Bert en 2). \n\nPuis Anthony Piquet retirait les 3 derniers frappeurs de Savigny pour donner la victoire à Rouen.\n\nLe lanceur rouennais recevait le titre de meilleur lanceur avec une fiche de 2-0 et un ERA de 3,37. En 16 manches de travail, le rouennais a lancé 7K, et a surtout été plus que dominant dans le match 4 avec un complete game de 4 hits. A noter que J.Dussart, pour Savigny, a présenté une ERA de 0,00 en 5 manches.\n\nLe meilleur frappeur a été Aaron Hornostaj, avec une moyenne de .667 et 10 RBI.\n\n