PUC – Rouen, les temps forts

| Publié par | Catégories : Non classé

{Match #1}\n\n
\n\n
\n\n2ème manche, Rouen 3 – PUC 0, 1 retrait, coureur en 1 et 2. \nB.Dubaut frappe une flèche dans la gauche. Peron marque facilement de la 2, et le PUC décide de pousser N.Dubaut au marbre. Le relai Crescent – Hornostaj – Marche est parfait pour retirer le puciste au marbre et priver le PUC d’une manche intéressante.\n\n3ème manche, Rouen 3 – PUC 2, 0 retrait, bases pleines.\nLes pucistes sont encore dans le match, et Anthony Piquet a un peu de mal à se régler au monticule. Il va prendre les choses en main au bâton en frappant un long triple de 3 points et se donner ainsi une solide avance. Les Huskies ajouteront 3 autres points dans cette manche.\n\n5ème manche, Rouen 11 – PUC 3, 0 retrait.\nLe rapide Reyes frappe un roulant bondissant à la gauche d’Hornostaj qui plonge, se relève à grande vitesse et lance un boulet de canon en 1ère pour le retrait. Le nouveau renfort des Huskies signe son entrée avec ce jeu spectaculaire.\n\n6ème manche, Rouen 12 – PUC 3, 0 retrait, coureurs en 1 et 2\nLe PUC pose un amorti par D’Abunto. La défense rouennaise se met à jouer à l’envers, avec un mauvais relai de A.Piquet en 2 puis un lancer erratique de J.Bert au marbre. Le PUC marque 1 fois et place deux coureurs en position de marquer. Le PUC peut-il revenir dans la partie ? Piquet retire les deux frappeurs suivants sur trois prises puis met fin à la manche par un roulant en 2ème base. \n\n
\n\n
\n\n{Match # 2}\n\n1ère manche, Rouen 0 – PUC 0, 0 retrait, coureur en 1.\nAvec Deruelle en 1ère, Peron pose un amorti sacrifice. Il est retiré en 1ère base, mais Deruelle s’est trop avancé entre la 2 et la 3, et est retiré aussi par un jeu Gauthier – Lefevre. Le frappeur suivant, Rodriguez, suivra par un triple. Le PUC vient de laisser filer un point et l’occasion de prendre l’avantage. \n\n2ème manche, Rouen 0 – PUC 0, 0 retrait, coureurs en 1 et 2\nLes Huskies qui ont frappé fort dans le premier match, s’inscrivent au pointage en construisant leur premier point. Amorti-sacrifice de Terrana, ballon sacrifice d’A.Piquet (et très belle course de Hornostaj). Le « small ball » peut-être payant. \n\n3ème manche, Rouen 1 – PUC 0, 0 retrait, coureur en 1\nA leur deuxième passage à la batte, les Huskies tombent à bras raccourcis sur le starter du PUC P.Davis, qui se fait solidement cogner successivement par Luc Piquet (triple), Bert (simple), Marche (double), Hornostaj (simple). Ce sont 5 points qui viennent s’inscrire au tableau d’affichage. \n\n4ème manche, Rouen 6 – PUC 0, 1 retrait, bases pleines.\nLe PUC peut encore revenir dans le match avec une grosse manche. Mais Giovanni Ouin et sa défense font le travail. C’est d’abord D’Abunto qui frappe un faible roulant vers Boris Marche pour un retrait 3-2 au marbre. Puis Baroni suit par un ballon en 1ère base. Les rouennais s’en sortent sans dommage.\n\n8ème manche, Rouen 10 – PUC 0, 2 retraits, coureur en 1.\nFace à son ancien co-équipier Nicolas Dubaut, David Gauthier ne fait pas de sentiments et frappe un coup de circuit très puissant et très loin dans la gauche. La balle n’a pas mis longtemps à sortir du stade. C’est le 24ème et avant-dernier hit de la journée pour une attaque rouennaise très en verve. \n\n
\nBoris Marchehttp://www.elise-archive.com/]]\n\n