Play offs : Sénart, 2ème adversaire

| Publié par | Catégories : Non classé

ENFIN LA BONNE ANNÉE ?\n\n\n\n\nDernier arrivé sur la scène des play offs. Sous l’impulsion de Didier Séminet, le club atteint deux années de suite les play offs, sans réussir à se qualifier pour la finale en 2005 (battu en demi par Rouen) et 2006 (battu par Toulouse en demi).\n La réussite interviendra en 2007 et 2008. Deux places en finale… pour autant de défaites face à Rouen. A chaque fois en 5 matchs. \n\n_ Lors de la 1ere journée, Sénart a été battu trois fois par Montpellier\n\n\n\n\n\n\n{FORCES}\n\n\n\nSamuel Meurant. Toujours monstrueux en play-offs, l’ace des Templiers aura de nouveaux de grandes responsabilités cet automne. A bientôt 37 ans (il les aura le 10 octobre, le deuxième week-end de la finale…), le meilleur lanceur des mondiaux 2001 reste un compétiteur hors pair. \n\nRien à perdre. L’entraîneur Mathieu Brelle-Andrade le reconnaît lui-même : ses troupes arrivent en position d’outsider et donc, avec peu de pression. \n\nUn esprit de compétition. Les Templiers l’ont montré au challenge de France : ils sont capables de hisser leur niveau de jeu lors des matchs importants. Malgré une élimination en demi-finale, les Franciliens ont su se ressaisir pour aller chercher la 3ème place.\n\n\n{FAIBLESSES}\n\n\nLine up trop hétérogène. Si Sénart peut s’appuyer sur quelques très bons frappeurs (Martinez, Smith), la fin de son alignement offre souvent une respiration trop longue aux lanceurs adverses. \n\nPas beaucoup de réussite face aux 3 autres qualifiés. Face à Savigny, Rouen et Montpellier, les Templiers présentent une fiche en saison régulière de 2 victoires pour 8 défaites (Rouen 9-3, Montpellier 7-3 et Savigny 4-8). Cette année, en championnat, les hommes de Mathieu Brelle-Andrade n’ont même jamais battu Rouen et Montpellier. Sénart costaud face aux « petits » et petit face aux « costauds » ? \n\n\n