Paris-Normandie : « Les Huskies en chasse »

| Publié par | Catégories : Non classé

Dany Scalabrini93], l’entraîneur-joueur des Huskies de Rouen, a le moral. La raison? Son équipe, vice-championne d’Europe en titre, revigorée en championnat (4 victoires lors des 4 derniers matches) débute une nouvelle campagne européenne cet après-midi à Grosseto (Italie). Avec des ambitions.\n\n {Quel est l’état d’esprit de l’équipe avant d’entamer la compétition?} \n_ Dany Scalabrini: « Avec nos deux derniers week-ends, nous sommes plutôt confiants. Nous avons réglé nos problèmes offensifs, nos problèmes défensifs et les lanceurs vont mieux. C’est encourageant. La forme arrive au bon moment pour nous.»\n\n {Comment expliquez-vous ce début de saison difficile?} \n_ « Nous avons vécu une saison dernière formidable, exceptionnelle où nous n’avons connu aucun passage à vide. Tout a souri à l’équipe, nous n’avons pas eu de grosses blessures sur les joueurs importants. Tout le contraire de ce début de saison où plusieurs joueurs ont été blessés. Et les résultats n’ont pas suivi comme nous l’espérions.»\n\n\n {Avez-vous le sentiment d’avoir changé de statut cette année par rapport à votre parcours de l’an dernier?} \n_ « C’est clair. L’an dernier, personne ne nous attendait, les équipes adverses mettaient leur 4e ou leur 5e lanceur face à nous. Cette fois, je suis sûr qu’ils vont nous prendre au sérieux et ne plus penser que l’équipe de Rouen est vouée à terminer en dernière position.»\n\n {Quel adversaire redoutez-vous le plus?} \n_ « Grosseto est le favori de notre poule. Le match le plus important est celui qui nous opposera à l’équipe allemande de Mainz. Ce résultat conditionnera la suite de notre compétition.»\n\n\n\n{(Propos recueillis par R.A. – Article paru le 17 juin 2008)}