« Notre saison commence réellement » – Robin Roy

| Publié par | Catégories : Non classé

Dans quel état d’esprit sont les Huskies avant de partir a Parme ?\n_ On part avec un état d’esprit mitigé. D’une part nous sommes pas arrivés à créer cette spirale positive qui fait que lorsqu’on enchaîne les victoires, il y a un effet boule de neige qui se crée et les bonnes choses semblent s’enchainer. Donc, il nous manque cet élan avant d’amorcer cette compétition. D’une autre part, l’esprit d’équipe et l’ambiance restent bons. Nous savons que ce groupe est un groupe de qualité. Il faut juste un déclic, ce doit être ce premier match de la coupe d’Europe, un peu comme ces matches contre Solingen l’an dernier.\n\nL’équipe semble souffrir en championnat?\n_ C’est clair qu’on n’aime pas la défaite, et cette fiche de début de saison est certes décevante. Maintenant, il faut remettre cela dans le contexte.L’effectif a été réduit en début de saison, nous avons fait un changement de joueur étranger, certains joueurs ne performent pas comme ils devraient et les blessures ne nous épargnent pas.\nMais il faut continuer à se présenter au terrain, faire les lancers, prendre les at bats et les choses vont se replacer.\n \nC’est une autre compétition qui débute ? \n_ C’est une autre compétition, une que l’on aime. J’aime l’équipe qu’on présente. On a de bons joueurs, des joueurs avec une bonne mentalité. J’ai confiance dans le groupe. Ces derniers matches, on ne les a pas tous joués pour gagner. On a tenté des trucs, fait tourner l’effectif, fait des choix stratégiques qu’on ne fait pas lorsque c’est un match à gagner à tout prix. Maintenant, on remet les pendules à l’heure. La préparation sera différente, le coaching sera différent, j’attends de certains un comportement différent. La saison commence réellement pour nous. On veut réaliser une belle coupe d’Europe, et remporter le challenge de France et les playoffs. J’ai dit aux joueurs de ne pas monter dans le bus mardi matin s’ils ne sont pas prêts à tout donner là bas. On peut gagner ou perdre, mais je veux voir des winners dans le comportement et l’attitude. Gagner c’est d’abord une attitude. \n\n\n\nLa clé ce sera quoi ? \n_ Je pense que le défense sera la clé sur les 2 premiers matche (Brno et Tenerife). Eviter de donner la grosse manche et réaliser les jeux de routines. Pour les 3 suivants et espérer passer (Parme, Rotterdam et San Marin), il faudra réaliser des performances parfaites.La marche est haute. Mais on va y aller comme d’habitude, un match à la fois et sans calculer.\n\nUn mot sur les nouveaux (Owen Ozanich, Martin Johnson et Rickey Thomas) ? Que vont ils apporter ?\n_ Pour les trois, c’est du bonheur. De bonnes mentalités, et dévoués à la cause de l’équipe. L’intégration se passe bien et les joueurs sont contents qu’ils soient avec nous. Les trois peuvent nous donner de solides manches au monticule. Martin et Ricky ont du « pop » au bâton et Owen est polyvalent et solide en défense. Ils correspondent parfaitement à ce que nous cherchions et attendions d’eux. Je suis confiant que l’on va passer une bonne semaine et que les bonnes choses vont commencer pour nous.\n\n\n