Nicolas Dubaut : « On est vraiment prêt ! »

| Publié par | Catégories : Non classé

\n\n{\n« On est vraiment prêt ! »}\n\nNicolas Dubauthttp://www.templiers-senart.com/], pourtant vice-champion en titre, n’a pas pu se défaire de l’emprise rouennaise, dimanche (6-1, 10-5). Nicolas Dubaut, qui a joué première base, trouve l’équipe plus affûtée que l’an dernier.}\n\n- En écartant Sénart d’entrée, Rouen a-t-il déjà frappé un gros coup ?\n- Nicolas Dubaut : « On est en tête du championnat au bout d’une seule journée, c’est toujours important. On n’est pas tombé dans le même piège que l’an dernier. Mais Sénart n’est clairement plus la même équipe. C’est beaucoup plus faible. On les a attaqués dès le début. Ensuite, on a géré notre avance. Nous n’avons jamais été en danger. Leurs nombreux départs n’ont été compensés que par la venue de deux étrangers. A priori, nous ne serons pas en concurrence pour le titre. Je pense plutôt à Savigny, peut-être Montpellier et Toulouse… »\n\n\n- En quoi les Huskies 2009 sont-ils différents de ceux de la saison dernière ?\n- « Avec l’arrivée de Robin Roy, nos lanceurs se sont bien renforcés. Et on démarre avec notre équipe type. La saison dernière, avec les blessés et les absences, nous n’avions été prêts qu’à partir des play-offs. Là, on est à 100 %. »\n\n- Déjà ?\n- « On a affronté les meilleurs lanceurs d’Europe il y a deux semaines. On joue aussi depuis fin janvier… Tout le monde est bien rodé. Certes, notre défense manque d’automatismes, l’équipe a besoin de matches et il y a des ajustements à faire au bâton. Mais en ce début de championnat, on est vraiment prêt. »\n\n- N’est-ce pas frustrant d’avoir joué la Coupe d’Europe – et d’en avoir été éliminé – avant même l’ouverture du championnat ?\n- « C’est justement le sentiment qu’on a eu avec Dany (Scalabrini, l’arrêt-court), après nos deux matches de dimanche. C’est bizarre de jouer sans se préparer en même temps pour la coupe d’Europe. Il y a un peu de frustration, c’est vrai. »\n\n- Car la pression n’a pas eu le temps de monter…\n- « C’est ça. On n’a pas eu le temps d’atteindre notre meilleur niveau. Pour cela, une équipe de baseball doit jouer deux-trois mois. Mais ça fait un an qu’on connaissait la particularité de ce calendrier 2009. »\n\n- Avez-vous pu réellement apprécier cette Coupe d’Europe ?\n- « Nos résultats ont fait qu’on l’a bien savourée. Mais je ne peux pas m’empêcher de penser que si nous l’avions jouée à mi-championnat, comme d’habitude, nous n’aurions pas perdu contre les Allemands. »\n\n {\nRaphaël Ferber pour Paris-Normandie (15/04/2009)} \n