Nationale 1A: c’est parti pour la réserve rouennaise

| Publié par | Catégories : Non classé

Alexandre Sochon et Jordan Bert suivent du regard les balles flotter dans le ciel rouennais. Mickael Cerda le coach de l’équipe de Nationale Une de Rouen (équipe réserve) donne ses consignes. Dernier batting practice de l’entraînement. Alexandre et Jordan encouragent. La saison dernière, ils auraient participé à la séance. Désormais, ils évoluent au sein de l’Equipe Elite. « C’est notre boulot, explique Mickael Cerda. On est là pour faire franchir un palier aux jeunes joueurs, pour les propulser vers l’Elite. On leur permet d’avoir du temps de jeu, de les faire progresser tranquillement. » Pas frustrant de former des joueurs pour finalement les voir partir ? « Parfois, le reconnaît en souriant Mickey. On serait plus forts avec eux. Mais c’est la règle du jeu, en tant qu’éducateur, ma satisfaction, c’est de les voir exploser. Et du coup, quand l’élite est championne de France, on sait qu’on a aussi participé à la victoire, que c’est une victoire collective.» \n\nPersonne n’a oublié la sortie phénoménale d’Alexandre Sochon en finale 2007 face à Sénart. « C’est vrai, ajoute Alex, qu’à Rouen, on sait que si on performe en N1, on nous donnera notre chance en Elite et c’est très motivant. » Alexandre Sochon et Jordan Bert aujourd’hui, Philippe Lecourieux ou Pierre Leguillou hier… \n\n\n

{A gauche: Mickael Cerda. A droite: Saad Anouar, 15 ans, un espoir rouennais, qui a déjà quelques apparitions en équipe Elite}
\n\nFormer des jeunes, c’est la mission prioritaire du Coach Cerda. Mais la N1A peut aussi être utile à remettre sur pied un joueur Elite. « Un blessé ou un joueur en méforme doit pouvoir monter en puissance ou se relancer, retrouver sa confiance dans l’équipe.. On va lui redonner confiance, avec moins de pression… » Brian Deler, Pierre Leguillou, Romain David, Philippe Lecourieux… tous ont effectué des passages en N1 la saison dernière. \n\n {Apprendre à être ambitieux} \n\nL’équipe réserve de Rouen, avec Mickael Cerda à sa tête, est montée en Nationale Une en 2003 (« un an après la montée de en Elite de l’équipe fanion »)… Elle va entamer sa sixième saison dans l’antichambre de l’Elite… Quatre fois sur cinq, elle s’est qualifiée pour les play offs. « C’est notre objectif tous les ans, confirme Mickey. Autant habituer nos jeunes à être ambitieux s’ils veulent un jour intégrer l’Elite. Car à l’étage au dessus, on est familier avec l’ambition. » Plusieurs jeunes du groupe rêvent de suivre le même parcours qu’Alexandre, Jordan, Pierre ou Philippe. C’est le cas de plusieurs pensionnaires du Pôle France comme Quentin Becquey, 16 ans, lanceur, (ex Ville d’Avray), Quentin Benedek, (ex Bois-Guillaume) ou Saad Anouar (formé au club), tous âgés de 16/17 ans. « Ils ont du talent, du potentiel… Mais il ne faut pas brûler les étapes. Leur avenir est en Elite, Dany Scalabrini suit leurs progrès, à eux de travailler fort pour y arriver.»\n\nL’équipe a débuté sa saison ce dimanche sur le terrain de Thiais. A la clé, une défaite 4 à 3 et une victoire 5 à 3. « On a beaucoup plus de profondeur que les années passées. Je veux remporter le championnat, annonce le coach. On a une équipe bien équilibrée. On a parlé des jeunes, on a aussi des vétérans pour les encadrer comme Olivier Israël, Laurent Gobourg ou notre nouveau receveur Gauthier Hardy, d’autres qui font l’ascenseur avec l’Elite comme Mathieu Crescent ou Mathieu Benkaida… Des garçons comme Nicolas Bourdon ou Laurent Levigneron ont beaucoup progressé… Sans compter l’arrivée de Guillaume Herichard, le Dieppois qui a joué en Elite à Sénart ces deux dernières années. Il a vocation à jouer en Elite mais il est en retard dans sa préparation. Il va débuter avec nous, mais je lui souhaite de rester le moins longtemps possible en N1 ». Pari les autres favoris, Thiais justement. « Ils enregistrent le retour de Christophe Goniot, membre de l’équipe de France, ancien leader des Lions de Savigny avec lesquels il a été plusieurs fois champion de France au début des années 2000… C’est un bon joueur, charismatique… Et il va épauler de bons jeunes, trois d’entre eux sont d’ailleurs au Pôle France de Rouen. Je les vois en haut du classement, tout comme le club d’Ermont ». \n\nPremier match à domicile, dimanche 13 avril, face à la réserve de Sénart. \n\n439] 7 manches lancées / Fabien Morel pour Thiais )\n- 2ème match: Rouen bat Thiais 5-2 ( Laurent Levigneron 5 manches puis Mathieu Crescent 2 manches / Christopher Morel puis Thomas Gogniot pour Thiais ) \n\n\n