N1A: plus que deux clubs pour un fauteuil

| Publié par | Catégories : Non classé

http://www.montigny-baseball.com/] et sa jeune génération dorée paraissait mériter le statut de favori de sa demi-finale face à Clermont-Ferrand. Montigny avait remporté sa poule et la série se déroulait sur son gazon synthétique.\n\nPourtant, Clermont a bousculé la hiérarchie.\n\nLe tournant de la série ? La 9ème manche du premier match. Montigny aprés avoir mené 9 à 5 comptait encore 3 points d’avance à l’amorce de la dernière manche. Et toujours 3 points d’avance après deux retraits. Coup de théâtre incroyable avec une remontée sur le fil improbable. 9 à 9 et extra innning ! Olivier Charlionet, le lanceur de Clermont, est resté sur le monticule une 10ème manche pendant que son attaque brisait la résistance de la défense des Cougars qui s’écroulait. Score final : 12 à 9.\n\nDans le 2ème match de la série, Montigny s’impose facilement 13 à 0.\n\nLe 3ème match a vu les attaques se déchaîner. Mais Montigny avait laissé passer sa chance la veille. Clermont a toujours mené pour s’imposer largement 16 à 8.\n\nClermont-Ferrand peut encore rêver de l’Elite en 2008 (Le champion de N1A montera en Elite en 2008 pour succéder à St Lô. ). Les Arvernes sont en finale.\n\n\n{Contre qui ?}\n\n\n\nDans l’autre affiche, Compiègne a battu Pessac 8 à 4 dans la premier match. Pessac menait 4 à 3 jusqu’en 7ème manche mais Compiègne a scoré deux fois en 7me et 3 fois en 8ème. La victoire revient à Escola (la défaite à Guichard).\n\nPessac a remporté le deuxième match facilement 17 à 2 et la belle a été décisive. La victoire revient à Compiègne 13 à 7.\nCruel pour Pessac qui visait la montée en Elite, qui est éliminé, et qui accueillera la finale sur son terrain le week end prochain.\nPas tout à fait la fête espérée par les Panthères.\n\nQuant à Compiègne, les dirigeants semblent avoir annoncé qu’ils ne souhaitaient pas accéder à l’Elite. Cela voudrait dire que l’on connait d’ores et déjà le nouveau pensionnaire de l’Elite: Clermont-Ferrand. \n\n\nCoup de chapeau à des anciens Rouennais. Le coach Martin Picard (ex Bois-Guillaume) et Antoine Gosselin (ex Rouen).\n\n