Montpellier – Rouen , les résumés

| Publié par | Catégories : Non classé

{Match 1 : 10ème manche fatale}\n_ Montpellier bat Rouen 5 à 4 (10 manches)\n\nLes Barracudas ont inauguré de la meilleure manière leur superbe infield en venant à bout des Huskies en extra-inning. Le match a été d’une grande intensité entre ces deux équipes qui se livrent souvent à des duels au couteau. Et les montpelliérains ont confirmé qu’ils étaient toujours très à l’aise face aux rouennais.\n\nLe match s’est donc joué en 10ème manche. Les rouennais, à cours de bras pour ce déplacement dans le Languedoc, envoyaient Luc Piquet au monticule. Il cédait un but sur balles à Anthony Cros, de retour de son expérience nord-américaine. Une balle passée et un roulant de Blackmore envoyaient Cros en 3ème base. Rouen décidait alors de remplir les buts en donnant deux BBI à Mayeur et Moschetti pour affronter Maurette et tenter de tourner un double-jeu. La stratégie n’a pas pu être mis en Å“uvre, puisque l’arbitre de base appelait un balk à Luc Piquet, donnant le point de la victoire à Montpellier, sous le concert de protestations des Huskies qu’on peut imaginer !\n\nRouen avait réussi à provoquer l’extra-inning en dernière manche. Cela commençait par un retrait, puis un BB à Dubaut (son 4ème du match en 4 passages ! ). Ian Young frappait ensuite un roulant qui aurait pu se transformer un double jeu, mais le relai de Fachan était hors cible en 1ère base. Avec deux retraits, Olivier Israël catapultait la balle loin dans le champ gauche pour un triple qui envoyait Young au marbre ! Les rouennais en restaient là, Scalabrini frappant un faible ballon dans la droite pour mettre fin à la manche. \n\nLes deux équipes s’étaient jusque-là échangé les avances au score. Rouen avait frappé en premier dès la 2ème manche, aux dépends d’Edouard Massé. BB à Gauthier, simple de Piquet, amorti sacrifice de Peron, une balle passée et un ballon sacrifice de Young permettaient aux Huskies de prendre les devants 2-0. \n\nMais le pécher mignon des rouennais en ce début de saison, les erreurs défensives, allaient permettre aux Barracudas de recoller immédiatement au score. Avec Mayeur en premier et un retrait, Moschetti frappait un roulant parfait à double jeu. Le relai de Piquet était totalement hors cible, permettant aux deux coureurs d’avancer. Puis un mauvais lancer de Dubaut sur un roulant de Maurette donnait un point à Montpellier, avant de Fachan et Haras frappent deux simples permettant à Maurette de marquer. \n\nA la manche suivante, Anthony Cros commençait par un triple au champ centre, un coup de canon qui se serait transformé en home-run dans pas mal d’autres terrain en France. Le simple de Blackmore lui permettait de croiser le marbre de porter le score à 3-2. \nLa défense montpelliéraine, tenait le choc, avec quelques jeux spectaculaires de Denis Kelly à l’arrêt-court, et un autre beau jeu en 4ème manche. Gauthier en 3, Piquet en 2, un retrait, Young frappe un ballon sacrifice qui permet à Gauthier de croiser le marbre, mais sur le jeu Piquet tente d’aller vers la 3 et est retiré sur un relai précis de Thomas Langloys.\n\nA.Cros viendra de nouveau hanter K.Perez en 8ème manche, quand il sera atteint par un lancer, puis volera la 2 et avancera, en 3 sur l’amorti sacrifice de Blackmore. Mayeur reçoit un BBI, puis Moschetti exécute parfaitement un hit and run, frappant une balle bondissante que la défense rouennaise ne peut capter. C’est 3-3, et 4-3 quand Mayeur posté en 3 marquera sur le petit roulant (encore un jeu bien réalisé) de Maurette.\n\n\n|ROUEN |0|2|0||1|0|0||0|0|1|| 0|| 4|| 4H| 4E|\n|MONTPELLIER|0|2|1||0|0|0||0|1|0 ||1|| 5 ||8H |0E|\n\nLes stats des lanceurs\n\n|Rouen :||\n|Perez, |9 IP, 4R,2ER, 3K, 1BBI, 1HP, 7 hits|\n|Piquet, |L, 0,1IP, 1R, 1ER, 3BB (2BBI)|\n|||\n|||\n|Montpellier :||\n|Massé, |7IP, 3R,0ER, 3K, 5BB, 4 hits|\n|Andrades, |W, 3IP, 1R, 1ER, 2K, 1BB, 1 hit|\n\n—-\n\n{Match 2 : 6ème manche fatale}\n_ Montpellier bat Rouen 8 à 3 \n\nSaad Anouar a fait de très bons débuts face à Montpellier dans le deuxième match de la série. Utilisé jusqu’alors comme catcher ou infielder avec l’équipe N1 de Rouen, il s’est retrouvé sur la butte de stade de Veyrassi, opposé à l’australien Matthew Blackmore, et a tenu son équipe dans le match jusqu’en 6ème manche. \n\nEnsuite, le manque de profondeur dans l’enclos des Huskies a permis aux montpelliérains de faire la différence avec une poussée de cinq points orchestrée par A.Cros (simple de 2 points) et S.Vicente (simple de 2 points). Luc Piquet, appelé une nouvelle fois à la rescousse, ne pouvant stopper l’hémorragie. La fin du match fut tranquille pour les Barracudas, qui surent sans souci leur avance, avec une belle relève de Thomas Meley pour le sauvetage.\n\nLes débats furent des plus équilibrés pendant les 5 premières manches. Si Montpellier s’inscrivait au pointage en 2ème (BB à Haras avec les buts remplis), la défense rouennaise soutenait bien son jeune lanceur. Un jeu subtil de Scalabrini pour surprendre T.Langloys entre la 2 et la 3 en 3ème manche, un lanceur précis de Piquet pour retirer S.Vicente au marbre en 4ème manche, un beau plongeon de Grimaud pour enlever un simple et un RBI à Vicente en 5ème manche en témoignent.\n\nMené 0-2 après 4 manches (simple de Kelly avec Lapinski en 3), les rouennais allaient passer devant en 2 manches. En profitant à leur tour de quelques erreurs de Montpellier (balle passée, mauvais lancer), ils créaient l’égalité en 5ème, avant de passer devant en 6ème quand Hagiwara envoyait Scalabrini au marbre sur un simple.\nCe fut le champ du signe pour les Huskies qui subirent ensuite l’ascendant de Montpellier.\n\n\n\n|ROUEN |0|0|0||0|2|1||0|0|0 ||3|| 9H| 4E|\n| MONTPELLIER|0|1|0||1|0|5||1|0|-|| 8||8H |1E|\n\n {Les stats des lanceurs} \n\n|Rouen : ||\n|Anouar,| L, 5,1 IP, 6R, 6ER, 7BB, 1HP, 6 hits|\n|Piquet, |2,3 IP, 2R, 2ER, 1K, 1BB, 3 hits|\n|||\n|||\n|Montpellier :||\n|Blackmore, |W, 6 IP, 3R, 1ER, 3K, 2BB, 1HP, 8 hits|\n|Meley,| S, 3 IP, 1K, 4BB, 1 hit|\n