Montpellier – Rouen : les résumés

| Publié par | Catégories : Non classé

Match # 1 : Montpellier 3 – Rouen 7\n\n\n\nLes deux équipes comptaient leurs absents en ce week-end du 15 août : du côté rouennais, Ouin, Sochon, Jordan Bert et Peron manquaient à l’appel, pour les Barracudas, les absences de Devick, Paz, A.Cros, Andrades et Th. Langloys étaient à noter.\n\nRouen envoyait au monticule Keino Perez et Montpellier faisait confiance à Edouard Massé, solide vainqueur des Huskies au match aller. \n\nLes rouennais allaient profiter d’un rare début chancelant du jeune lanceur international pour creuser l’écart dès les deux premières manches. Luc Piquet signait un simple au champ intérieur, puis marquait sur le double dans la gauche de Scalabrini. Puis Hagiwara recevait un but sur balles. Un premier retrait était effectué en 3ème base sur un bunt de Boris Marche, et après que les coureurs aient avancé sur un roulant de D.Gauthier, une balle passée offrait le deuxième point aux Huskies. \n\nRouen scorait de nouveau deux fois en 2ème : BB à Israël pour commencer, amorti sacrifice de K. Perez, puis après un retrait double de Piquet (RBI) et simple de Scalabrini (RBI).\n\nPendant ce temps, Keino Perez parvenait à contrôler l’attaque montpelliéraine, même s’il cédait un coup sûr dans chacune des trois premières manches. Dans le 3ème inning, Montpellier menacait avec coureur en 1 et 3 et deux retraits, mais G.Cros se faisait surprendre sur un pick-off en 1ère, il filait en 2, Morette tentait d’aller au marbre et était retiré par le relai précis de Israël. \n\nPlus rien n’était marqué jusqu’à la 6ème manche. Edouard Massé retrouvait toute son étoffe, avec notamment 5 strike-out en trois manches, mais il devait de nouveau céder un point en 6ème. Simple de David Gauthier pour commencer, BB à Romain David, puis une balle passe et un roulant de Keino Perez permettaient à Rouen de mener 5-0. \n_ Montpellier ne baissait pas les bras. Après un retrait, Morette était atteint par un lancer, et G.Cros frappait un double au cham centre. Sur un compte de 2-0 Mayeur poussait la balle dans la droite pour un roulant de deux points. French continuait la série montpellièraine avec un simple avant que K.Perez ne retire Fachan et Nakano sur trois prises. \n_ Rouen allait se mettre définitivement à l’abri en 8ème manche. Simple de D.Gauthier, puis R.David était sauf sur une erreur au champ centre (collision entre Pitcher et Nakano). Massé cédait sa place à Meley qui commençait par un hit by pitch sur Israël pour remplir les buts. Randy Perez frappait ensuite un ballon sacrifice. Sur le jeu, D.Gauthier trébuchait au marbre et se blessait sérieusement à la cheville droite, un jeu qui allait provoquer une vive colère des Huskies, et faire monter une pression qui l’allait jamais vraiment retomber. R. David rajoutait un point sur un roulant de JB Couton pour porter le score à 7-2. \n\nLa marque s’arrêtait finalement à 7-3 quand R.Perez, rentré en relève à son frère en 7ème manche, cédait un point sur un simple de Pitcher permettant à P.Langloys de marquer. \n\nMatch # 2 : Montpellier 0 – Rouen 3\n\n229] allait signer une performance très remarquable : un shut-out de 9 manches, avec 5 petits hits, 5K et 3 BB. Le lanceur rouennais a donné les plus grandes difficultés aux frappeurs des Barracudas grâce notamment à une courbe très efficace. Dépassant à peine le cap des 100 lanceurs, Crescent finissait même en trombe, avec 2 K sur les deux meilleurs frappeurs de Montpellier, G.Cros et Mayeur, pour commencer la 9ème manche.\n\nEt quand il mettait des coureurs sur bases, il s’aidait lui-même avec deux splendides pick-offs (sur Pitcher en 1ère manche en 2ème base, et sur Nakano en 2ème manche en 1ère base). Sa défense n’était pas en reste, à l’image d’un Scalabrini et d’un R.Perez toujours aussi efficaces dans le côté gauche de l’avant-champ, de B. Marche qui coupait facilement Morette en tentative de vol en 5ème ou de Kenji Hagiwara qui volait un simple à G.Cros sur une frappe à l’entre-champ après une longue course et un plongeon douloureux sur le dure terrain de Montpellier.\n\nTout s’est joué en première manche. Après deux retraits, Kenji Hagiwara frappait un triple au-dessus de la tête d’Andy Pitcher au champ centre, et Boris Marche suivait par un solide roulant dans la gauche pour le point qui allait suffire aux Huskies. \n\nMontpellier aurait pu au moins égaliser. Pitcher recevait un but sur balle et se rendait en 2 sur le roulant de Morette. Crescent s’en débarrassait d’un pick-off qui allait peser cher, puis Cros et Mayeur suivaient par deux simples. Puis Edouard Massé frappait un roulant au dessus de la deuxième base, Scalabrini après une longue course plongeait, et remettait à temps la balle au 2ème base, privant les Barracudas d’un autre point. Montpellier aurait pu faire la différence, et revenait au banc avec un déficit au tableau d’affichage.\n\nLes rouennais ne cessaient ensuite de se montrer menaçants, mais sans jamais parvenir à marquer. Ils laissaient deux coureurs en bases en 3e,4e,5e et 6e manche, mais Nathan French parvenir toujours à obtenir le roulant ou le strike-out qui mettait fin à la menace. L’attaque des Barracadus était pendant ce temps réduite au silence par Crescent et sa défense. \n\nLa tension allait remonter en 7ème quand Hagiwara, après un simple, était retiré sur tentative de vol, une décision serrée qui allait provoquer l’expulsion de Nicolas Dubaut. Mais si on parle du grand numéro 16, ce n’est pas pour cette algarade avec les arbitres, mais pour saluer son retour sur les terrains huit mois après sa terrible fracture du poignet. Dubaut a joué en 1ère base, avec un plaisir non dissimulé. \n_ Rouen continuait à menacer en 8ème, cette fois avec deux coureurs sur base, mais T.Meley, de nouveau entré en relève, s’en sortait avec un roulant de Luc Piquet. 12 coureurs laissés sur bases pour les Huskies, qui trouvaient enfin la solution en 9ème : simple de Scalabrini, amorti d’Hagiwara, roulant de Marche, et après deux retrait, une balle passée permettait à l’arrêt-court rouennais de marquer, et R.Perez (simple), R.David (douloureux hp au genou) et Israël (simple d’un point) construisaient le troisième point des Huskies, qui s’imposaient finalement 3-0. \n\n—-