MLB: Qui sont ces cinq espoirs français ?

| Publié par | Catégories : Non classé

Crédits photos Christophe Elise
\n\n\n\n\n_ Ils sont âgés entre 16 et 18 ans. Ils sont lanceurs, receveur, premier but, arrêt court… Ils rêvent tous maintenant de se voir proposer un contrat. Maintenant, ou un peu plus tard… \n_ Boris Rothermundt, le patron du Pôle France de Toulouse, nous les présente. \n\n\n\n_ Lance: droite\n_ Frappe: droite\n_ Né le 05/10/1991 \n\n\n_ « Formé à Beaucaire, il intègre le Centre d’entraînement régional de Montpellier durant 2 ans, puis le pôle France de Toulouse en septembre 2008.\nC’est un joueur avec un grand potentiel. Pour l’instant, il lance assez fort mais ne maîtrise pas encore la manière de lancer. Ses effets ne sont pas encore constants et sa droite manque un peu de mouvement. Cela va se consolider encore cette année au Pôle France et il devrait, suivant sa motivation et ses envies, faire partie des futurs lanceurs français en équipe de France U21 puis senior.\nSon point fort semble sa résistance à l’effort. C’est un athlète avec de la vitesse, de la coordination.\nLa force d’un lanceur pour durer dans le temps et d’avoir de bonnes bases athlétiques. C’est le cas de Joris et c’est pour cela entre autre qu’il a été appelé à ce camp. A lui de confirmer ce potentiel durant son séjour en Italie et durant l’année prochaine.\nSon point faible est je pense son excès de confiance avant la rencontre puis son manque de confiance une fois sur la butte !\nC’est facile à corriger, je pense que son manque d’expérience de haut-niveau en est la cause. C’est seulement sa première année en Elite et malgré un très bon début de saison, il ne semble pas s’affirmer en tant que starter au club de Toulouse. »\n\n\n\n\n\n\n_ Lance: droite\n_ Frappe: droite\n_ Né le 05/01/1993 \n\n« C’est un grand espoir français. Andy est naturalisé français depuis cet hiver 2008. Originaire de Cuba, il a atterrit à Toulouse pour y poser ces valises en 2007. Après une année d’adaptation à la langue française, Andy a intégré le pôle France en 2008 alors qu’il été en cours de naturalisation. Son intégration a été réussi et il a obtenu des résultats scolaires incroyables. Coté baseball, Andy joue très bien défensivement en catcher comme en 3ème base. Nous avons essayé aussi Andy sur le monticule cet hiver et nous avons été très surpris de ses capacités. Un déséquilibre musculaire du dos nous a empêché de persévérer sur ce poste, mais lorsque ce déséquilibre sera totalement occulté, nous pourrons peut-être reprendre quelques séances de lancers.\nToutefois, je pense que son poste de prédilection est catcher. Les recruteurs semblent intéressés par sa vitesse de bras et son sens du jeu. Il faut qu’il travaille sur sa vitesse de jambe, son endurance de jeu et sur le bâton. Il est parmi les plus jeunes du camp cette année, Andy aura donc plusieurs chances de refaire ce camp chaque année jusqu’à ses 19/20 ans, s’il est encore en France. Il aura aussi la chance de s’illustrer aux prochains championnats du monde junior l’année prochaine s’il continue dans cette voie.\nUne anecdote sur Andy : lors du championnat d’Europe, les espagnols (coureurs rapides) ont tenté de voler les bases pour mettre la pression sur notre défense. Résultat : 5 Espagnols (sur 5 tentatives) coupés sur base par Andy. C’est, entre autre, grâce aux performances individuelles de Quentin Becquey et d’Andy que nous avons obtenu un 7/0 contre l’Espagne. »\n\n\n\n\n_ Lance: droite\n_ Frappe: droite\n_ Né le 31/05/1992 \n\n« Tout droit venu de Beaucaire, il intègre aussi le Centre d’entraînement régional de Montpellier, puis aussi le Pôle France de Toulouse en septembre 2008.\n\nSimon a aussi un potentiel intéressant. Il peut frapper fort la balle et grâce à sa taille et son gant, il a de plus en plus d’assurance en première base. C’est un joueur de coin qui sera très utile pour le championnat du monde junior et les autres futures équipes de France…\nIl lui faut encore quelques ajustements au bâton pour devenir une terreur pour la défense adverse. »\n\n\n_ Lance: droite\n_ Frappe: droite\n_ Né le 17/02/1991 \n\n« Maxime Lefevre a passé 5 ans au pôle espoir puis pôle France de Rouen. Sylvain Virey pourrait parler de lui beaucoup mieux que moi !C’est un garçon qui possède les fondamentaux d’infield et qui maintenant confirme son talent en jouant dur. C’est un joueur avec lequel on se sent en confiance sur les jeux de routine et on attend toujours qu’il nous sorte le jeu d’exception. Il en est capable et les recruteurs le suivent déjà depuis quelques années.\nMaxime doit travailler sur la gestion de l’échec et sur la connaissance de son jeu pour évoluer et travailler afin d’optimiser ses actions de jeu. Maxime sera définitivement capable d’aller chercher une place sur les U21 l’été prochain voire même les seniors. A suivre…\n\nEn tous les cas, j’ai vraiment apprécié sa combattivité contre l’Italie alors qu’il était physiquement touché. »\n\n\n\n_ Lance: droite\n_ Frappe: droite\n_ Né le 17/07/1991 \n\nQuentin est un jeune lanceur du pôle France de Rouen qui progresse à chaque sortie. Sylvain pourrait aussi en dire plus que moi sur ce joueur ! Lors des stages de préparation, Quentin a beaucoup travaillé pour être à son meilleur niveau. \nA Rouen durant le stage de préparation, il a craqué à l’idée de ne pas pouvoir performer correctement au championnat d’Europe. Et bien, maintenant il pourra oublier cette appréhension car ces deux sorties au CE junior ont été exactement ce que nous attendions de lui !!\nQuentin doit travailler sur sa régularité de lancer et sur sa confiance en lui. Il sera aussi un potentiel pour les EDF à venir… »\n\n\n