MLB : Bonds, Barry Bonds. Nom de code : 756 HR.

| Publié par | Catégories : Non classé

\n

\n\n {« Au début on pensait qu’il portait le maillot des LA Dodgers} (les grands rivaux des Giants) {mais bon, celui des Mets, c’est pas vraiment mieux »}. Les voisins de Matt Murphy cachent mal leur déception. Hier, Ce touriste new yorkais du Queens est ressorti de la mêlée de supporters avec la balle du 756ème circuit de Barry Bonds. Installé au champ centre-droit de l’AT&T Park de San Francisco, Murphy n’a pas pu assister à la fin de la rencontre : la police l’a escorté lui et son précieux trophée hors des tribunes.\n\nFin de 5ème manche entre les Giants et les Nationals. Quatre partout. Un retrait. Personne sur base. Compte plein entre les deux gauchers Mike Bacsik et Barry Bonds. Les flashs crépitent. Une partie des 43 000 supporters est debout et scande le prénom du frappeur. Brian Schneider, le receveur de Washington demande une rapide basse à l’extérieur. Le lancer viendra hauteur de ceinture et au milieu du marbre. Good Bye Baseball !!! Barry Bonds lève les deux poings en l’air avant d’entamer son tour des bases. \n\nA 43 ans, le champ gauche des Giants (qui détenait déjà le record de circuits en une saison avec 73 en 2001) dépasse Hank Aaron et ses 755 HR en carrière. L’ancien Brave détenait le record depuis 1974. Il sera l’un des premiers à féliciter Bonds au travers d’un message enregistré et diffusé sur l’écran géant du stade. \n\n\n\nRejoint sur le terrain par sa famille et son mentor Willie Mays, Bonds remercia {« tous les fans de San Francisco, [ses] enfants, [sa] femme, [sa] mère et [son] père, décédé il y a quatre ans »}. L’interruption dura une dizaine de minutes entre discours, standing-ovations et des feux d’artifice. Le numéro 25 des Giants joua encore une manche en défense avant de sortir du match et de voir ses coéquipiers finalement s’incliner 8 à 6.\n\nPas rancunier le lanceur des Nationals, Mike Bacsik vint lui-même féliciter Bonds après la rencontre : {« J’ai été lui dire qu’il reste le meilleur joueur contre qui j’ai joué et sans doute aussi le meilleur de tous les temps »}. Bacsik est reparti avec une batte dédicacée. Son père, Mike Bacsik Sr, avait été le dernier lanceur à accorder un circuit à Hank Aaron en 1976… \n\nParmi tous les messages de félicitations, on retiendra encore celui de Bud Selig. Absent hier, le directeur exécutif de la MLB a quand même appelé Bonds au téléphone : {« J’étais très heureux de lui parler, a expliqué le nouveau ‘’king of swing’’. Il m’a dit que c’était un vrai exploit avec toute cette pression. Bud Selig m’a aussi témoigné son grand respect. »} Les deux hommes sont pourtant clairement en froid depuis le début de l’enquête sur l’implication présumée de Bonds dans l’affaire de dopage BALCO (qui a déjà mis fin à la carrière du sprinteur Tim Montgomery). \n\nMalgré le record, Barry Bonds envisage de continuer à jouer une année de plus. Pour l’amour du jeu, pour atteindre les 2000 RBI et les 3000 coup-sûrs ou pour protéger son nouveau record d’Alex Rodriguez ? La semaine dernière, le Yankee a frappé son 500ème HR en carrière. A seulement 32 ans. \n\nhttp://mlb.mlb.com/index.jsp]\n- site des Giants\n- site de Barry Bonds\n\n