MLB: 5 Français dans la collimateur des recruteurs

| Publié par | Catégories : Non classé

_ Tirrenia, petite commune italienne,. Nous sommes à 20 minutes de Pise. A quelques pas de la plage, la fédération italienne a installé son Académie de baseball. Et Tirrenia, pour tous les meilleurs jeunes d’Europe et d’Afrique, c’est depuis plusieurs années synonyme de rêves professionnels. C’est en effet ici, au bord de la Méditerranée, que la Major league américaine (MLB) organise chaque été depuis 2005 son stage de recrutement pour l’Europe et l’Afrique. \n\n\n

{Simon Vincente, Quentin Becquey, Maxime Lefevre, Joris Navarro, Andy Paz (crédit Christophe Elise)}
\n\n\n_ En plein soleil, sur les terrains, ils sont 55 à avoir été sélectionnés au Printemps (des stages de détection avait été effectuées à Rouen, Prague, Barcelone, Stockholm, Hambourg et Amsterdam). Ils viennent de 12 pays différents et sont âgés de 15 à 19 ans. \nParmi eux, 5 français Quentin Becquey (Rouen 76), Maxime Lefevre (Montigny), Joris Navarro et Andy paz (Toulouse) et Simon Vicente (Montpellier). Le plus jeune a 16 ans (Andy), le plus vieux 18 (Maxime).\nIls passent leurs journées à suer, frapper, lancer la balle, sprinter… Le tout agrémenté de matchs. Tout cela sous l’œil avisé des instructeurs de la MLB, radars et chronomètres en main. Ces scouts ? Cet été, ils s’appellent entre autres John McLaren (Tampa Bay Rays) , Bruce Hurst (Red Sox, Padres), Lee Smith (San Francisco Giants), Barry Larkin (Washington Nationals) , ou German Geigel (Detroit Tigers). \n\n_ Depuis sa création en 2005, 158 joueurs de 25 nations ont participé à l’Académie. 34 de ces joueurs ont signé des contrats avec des clubs professionnels de la MLB.\n\n\nQUELQUES EXEMPLES DE JOUEURS EUROPÉENS QUI ONT SIGNÉ PRO ET QUI SONT PASSÉS PAR TIRRRENIA\n_ Petr Cech ……………….Cincinnati Reds \n_ Ramon Romeijn ……Seattle Mariners\n_ Rodney Gessmann ……..Minnesota Twins \n_ Kalian Sams ……….Seattle Mariners\n_ Jakub Hajtmar ………. .Minnesota Twins \n_ Mauro Schiavoni ….. Cincinnati Reds\n_ Alex Liddi ……………..Seattle Mariners \n_ Tom Stuifbergen ….. Minnesota Twins\n_ Alessandro Maestri ……Chicago Cubs \n_ Jakub Toufar ………Minnesota Twins\n_ Joris Bert……………..Los Angeles Dodgers \n_ Fred Hanvi…………Minnesota Twins\n_ Tomas Sykora………….Cincinnati Reds \n_ Matej Hejma……….Minnesota Twins\n_ Swen Huijer……………Boston Red Sox \n_ Tjerk Hogervorst……New York Mets \n\n\nPAYS REPRÉSENTÉS\n\n_ PAYS BAS\n16\n_ ITALIE\n8\n_ ALLEMAGNE\n8\n_ ESPAGNE\n5\n_ FRANCE\n5\n_ TCHÉQUIE\n5\n_ OUGANDA\n1\n_ AUTRICHE\n1\n_ SUÈDE\n2\n_ AFRIQUE DU SUD\n2\n_ BELARUS\n1\n_ LITUANIE\n1\n\n\n{ROTHERMUNDT: « LES RETOURS SONT TRÈS POSITIFS »}\n\n\nBoris Rothermundt, le patron du Pôle France de Toulouse et pitching coach de l’équipe de France Junior, vient de rentrer de Tirrenia. Il est allé superviser la prestation des cinq français et noués des contacts avec les instructeurs de la MLB. Il nous livre ses impressions et nous présente ces 5 espoirs qu’il connaît bien. . \n\n\nComment ca s’est passé pour chacun d’eux ?\n_ Boris Rothermundt: Je les ai rejoints juste après les Championnats d’Europe. Pour les juniors, nous venions de passer 4 semaines ensembles et j’étais ravi de les revoir déjà après seulement 2 jours de transit. Ils étaient un peu fatigués mais très contents d’avoir l’opportunité de faire ce camp.\nPour Joris (Navarro, qui s’est blessé à la main cet été), les médecins se sont occupés d’enlever les points de suture à sa main, et Bruce Hurst, pitching coach du camp, a pris soin de prévoir une reprise de lancers progressive.\n_ Je suis parti après les entraînements durant la première semaine de camp et avant les tests et les matchs. \n_ Je suis assez confiant sur les performances qu’ont réalisé nos français durant le camp.\n\nOnt-ils le potentiel pour signer pros ? \n_ BR: oui, sinon les recruteurs MLB lors des try outs font mal leur boulot ! Je ne me prononce pas à leur place, nous n’avons pas tout à fait les mêmes objectifs de développement du joueur.\n\nAvez-vous eu des retours des scouts sur eux ?\n_ BR: Oui, non seulement durant le camp, mais aussi pendant l’année. J’ai même des agents qui se concentrent sur certains de nos joueurs. Ce n’est que le début. Les retours sont très positifs et je communique avec eux pour leur donner des informations sur leur vie au Pôle France. C’est important d’instaurer un état d’esprit de confiance avec eux pour qu’ils continuent à signer des Français en étant rassurés sur leur comportement en match, à l’entraînement et dans la vie de tous les jours. \n