Metro France : « Les tuniques bleues »

| Publié par | Catégories : Non classé

Qui aurait pu prédire qu’un garçon de 10 ans qui essayait de lancer une balle en cuir sur le terrain de base-ball de Louviers (Eure) serait recruté dix ans plus tard au sein des Dodgers de Los Angeles ? Qui aurait parié sur le rêve américain d’un bachelier de 18 ans, engagé par la franchise des Twins du Minnesota après avoir écumé les terrains de Montigny–le–Bretonneux (Yvelines) et de Toulouse ?\n\n\n\nJoris Bert231] appartient aux Los Angeles Dodgers. \n

Il est le premier Français à avoir été choisi par une franchise américaine.
\n\n\n »A l’heure américaine »\n\nJoris Bert et Frédéric Hanvi incarnent cette génération de “petits Frenchies” “décomplexés des States”, qui vont conduire à partir de demain l’équipe de France au Championnat d’Europe Espoirs à Pampelune. Tous les deux évoluent dans la Gulf Coast League (GCL), au sein de la 6e équipe des Dodgers et de celles des Twins, basées en Floride et dans lesquelles s’affrontent des jeunes de 18 à 23 ans. Pour la plupart Américains, Dominicains ou Véné­zuéliens. {“Je suis le seul Européen de l’effectif. Pour mes coéquipiers, il n’y a pas de baseball en France. Je ne leur dis pas le contraire, notre sport est en plein développement, mais j’ai dû leur montrer qu’on avait le même niveau et que je connaissais le base-ball”}, explique Joris Bert. Et les occasions ne manquent pas : 60 matches comprimés de mi-juin à mi-août, {“six jours de baseball sur sept, avec un réveil à 7 h 30, un match à midi et la fin de la journée à 15 heures. Le rythme des pros”}, résume, laconique, le “Twin” Fred Hanvi. Objectif pour les deux Français : {“Intégrer la Major League”}, espère Joris Bert, “pionnier” dans cette aventure. En attendant, le joueur des Huskies de Rouen, après une saison en College, s’aguerrit sur les terrains de la rookie league, et veut apporter son “expérience de pro” à l’équipe de France, avant de retrouver sa chambre au complexe DodgerTown, et “les 1 100 dollars” que lui verse son club. Fred Hanvi, lui, croisera lors de cet Euro, la route de trois de ses coéquipiers des Twins : un Tchèque et deux Russes. Ces mêmes Russes qui, en 2006, avaient privé la France du titre de champion d’Europe des moins de 21 ans.\n\n{Emmanuel Bousquet – Metro France – 02/09/2008}\n_ {Crédit photo : C.Dupont Elise}