L’oeil du Diamant

| Publié par | Catégories : Non classé

Comment en êtes-vous venus à photographier du baseball ?\n_ Je suis tombé dans le baseball gamin, vers l’âge de 11 ans, à travers la littérature américaine. Je n’ai jamais cessé d’aimer ce sport depuis. Je ne pouvais pas imaginer ne pas shooter de baseball en étant photographe de sports. Bien qu’il soit très difficile d’en faire une activité rentable, compte tenu que le baseball n’a quasiment pas de couverture médiatique et n’est pas un sport professionnel en France, le baseball existe en France, vit à travers des passionnés et témoigner de cette histoire m’intéresse.\n\nTrouvez vous que l’esthétisme du baseball se prête à de la bonne photo de sport ?\n_ Le baseball est un sport qui réunit d’excellents facteurs pour la photographie. Des moments soudains d’action, la capacité de pouvoir anticiper de nombreuses actions, des attitudes de joueurs photogéniques, des couleurs (de l’herbe, de l’infield, des gants, des battes, etc), des jeux de lumière… La gestuelle de ce sport est passionnante à photographier.\n \nVous avez travaillé en MLB. Les joueurs sont-ils d’approche facile ?\n_ Oui, ce sont des professionnels. Ils comprennent parfaitement que les médias font partie de leur monde professionnel, de leur univers, et qu’il y a une forme d’obligation professionnelle à se tenir assez disponibles. Il convient néanmoins de savoir rester à sa place. Ils respectent le travail des photographes, nous respectons leur travail.\n Vous avez aussi suivi les équipes de France, les seniors l’an passé, les -21 cette année. En gardez-vous de bons souvenirs ?\nC’est certainement l’aspect le plus passionnant de mon travail, c’est ce que je préfère. C’est pour un photographe une position privilégiée d’observateur au sein d’un groupe. Les joueurs s’habituent à ma présence, à comprendre que je travaille et comment. J’apprends à les connaître. Mes déplacements avec ces équipes sont tous de très bons souvenirs. \nJ’ai été agréablement surpris du sérieux des seniors. Ce ne sont pas des professionnels mais ils agissent avec la même rigueur, le même investissement. Ce sont des garçons qui méritent le statut de sportifs de haut niveau. Les moins de 21 ans sont prometteurs et c’est précieux de pouvoir les suivre au début de leurs carrières.\n\nhttp://dupontelise.fr/]} \n\n\n\n