«L’odeur des grands matches fait que les joueurs sortent les crocs»

| Publié par | Catégories : Non classé

[Paris-Normandiehttp://www.paris-normandie.fr]\n{\nBASEBALL. Challenge de France} \n_ A partir de demain, les Rouennais tenteront de conquérir, à Montpellier, un trophée qu’ils n’ont remporté qu’à deux reprises.\n\n{ Les Huskies sortent les crocs }\n\nSi l’odeur du sang a toujours excité les bêtes féroces, celle des grandes compétitions a le même effet sur les Huskies. A leur approche les champions de France rouennais retrouvent un appétit parfois un peu en berne comme l’explique Xavier Rolland, leur président : « En championnat, on fait parfois le minimum. Comme on sent qu’on est vraiment au-dessus dans certains matches, il y a du relâchement. Le fait que ce Challenge de France soit un de nos objectifs n’est donc pas plus mal. L’odeur des grands matches fait que les joueurs sortent les crocs. »\n\nObjectif Europe\n\nLes Rouennais en auront besoin pour faire respecter leur statut dans une compétition qu’ils avaient quittée prématurément l’an dernier. « On n’était même pas sorti des poules, se souvient Rolland. Ce Challenge de France est un tournoi très difficile car on joue cinq matches en cinq jours. Cela nivelle les valeurs. Il y a toujours des surprises. » Favorisées par une formule qui empêche les cadors d’aligner leurs meilleurs éléments à chaque rencontre. « Un lanceur ne peut généralement lancer qu’une fois tous les quatre jours. On est donc obligé de les gérer et de prendre des risques en poule au niveau du coaching. On réserve nos meilleurs éléments pour les matches décisifs. »\n\nComme cela a été le cas le week-end passé à Montpellier pour le compte de la 7e journée de championnat. Sochon, Roy, Perez, Dubaut et Becquey étant tous économisés. Résultat, deux défaites (5/4 et 8/3) face au nouveau leader. « On avait un peu d’avance en championnat alors on a pris le parti de privilégier le Challenge. » D’une part parce que Rouen ne l’a remporté qu’à deux reprises (2002 et 2007), d’autre part parce qu’il offre un ticket pour la prochaine Coupe d’Europe. « La qualification européenne est l’objectif minimum donné aux joueurs en début de saison. Le remplir dès maintenant permettrait de s’enlever un peu de pression pour le reste de la saison. Et puis, après les deux défaites contre Montpellier, ça serait bon de rappeler qui est le patron ! » Première occasion dès demain contre Clermont.\n\n- {Matthias Rogier – Paris-Normandie – 20 mai 2009}\n
\n\n