Liberté-Dimanche : « Sochon a du jus »

| Publié par | Catégories : Non classé

…\n{N° 3 dans la hiérarchie des lanceurs rouennais, ce Normand de 24 ans cumule les postes à responsabilité, puisqu’il exerce au quotidien le mérier d’électricien.\n\n »Je ne m’entraîne qu’une fois par semaine. Mais mon boulot est assez physique, donc parfois, ça compense ! »}, rigole le géant (1,93m) des Huskies, qui a encore payé ses efforts professionnels le week-end dernier contre Toulouse.{ « Je n’ai pas lancé à cause du boulot. J’avais le bras en vrac. Là, ça va mieux. »}\n\n\n93], qui a bien intégré ses contraintes hebdomadaires, compte sur sa présence aujourd’hui à Chartres, face à Sénart. {« Alexandre peut être extrêmement dominant un jour, puis un peu moins un autre jour. C’est principalement dû à son manque de pratique, c’est un problème qui arrive souvent en France. Mais il a un énorme potentiel, et je pense que l’équipe de France garde un oeil sur lui. »}\n\nC’est qu’en l’espace de trois ans, Alexandre Sochon a rapidement gravi les échelons, passant en 2006 du cadre « familial » des Andelys, le club de ses débuts … en 1990, au sérieux du club rouennais, qui l’a d’abord intégré à l’équipe 2 (N1) l’an dernier.{ « J’ai fait quelques apparitions avec l’équipe une, notamment une en coupe d’Europe (NDLR : à Saint-Marin) »}, précise l’intéressé – avant de le promouvoir en Elite cette saison. {« C’était le cheminement naturel »}, résume Dany Scalabrini, qui a aligné le grand gaillard durant quatre manches de la demi-finale de Coupe d’Europe, le 20 juin dernier, à Grosseto.\n\nS’il émet aujourd’hui quelques regrets quant à son départ tardif des Andelys ou sa non-sélection à l’INSEP en 2002, Alexandre Sochon est aujourd’hui focalisé sur le titre national : {« il faut qu’on gagne pour retourner en Coupe d’Europe, on a pas le choix. On va le gagner! »} Pas sûr qu’à quinze jours des play-offs, Sénart, l’actuel leader du championnat, partage son opinion.\n\n{F-X. R. – Liberté Dimanche – 10/08/2008}\n