Les Huskies de Rouen bousculent l’Europe

| Publié par | Catégories : Non classé

{ROUEN BAT TENERIFE 2 A 0}\n\n\n\nL’Histoire se répète. Comme en 2007, Tenerife retrouve Rouen en Coupe d’Europe. Comme en 2007, Tenerife est invaincu dans son championnat. Comme en 2007, Rouen s’impose et déjoue tous les pronostics. Et comme en 2007, Rouen blanchit Tenerife. 3 à 0 en 2007, 2 à 0 en 2009.\n\nTenerife a sorti son as du monticule, le vénézuélien Leslie Nacar. Rouen le sien, Keino Perez. Un duel vénézuélien de très haut niveau. \n\nRouen domine rapidement les débats en plaçant rapidement des coureurs sur les buts à chaque manche. Mais sons réalisme. Trois coureurs en 3 en quatre manches et pourtant aucun point. \nEn 3ème, par exemple, sur un double de Peron, Gauthier file de la Une directement vers le marbre. Le choc avec le receveur espagnol est violent (photo) mais le Rouennais est retiré. \n\n\n\nIl faut attendre la 5ème manche pour voir le score évoluer. Bert (simple) est envoyé au marbre sur un ballon sacrifice de Scalabrini.\n\nPerez lui, gère tranquillement: il n’accorde u premier hit qu’en 5me manche. \n\nNacar réussi également un véritable festival avec 15K en 8 manches. Mais son attaque est muette. A force de mettre la pression, Rouen marque un 2ème point en 8ème. Après un BB soutiré par Marche, David Gauthier frappe un fly au champ centre que ce dernier ne contrôle pas. David Gauthier est en 2 et 2ème point marqué par Marche sur l’erreur !!!! \n\nTenerife ne s’en remettra pas, son attaque totalement muselée par Perez. \n\n\n\n\n\n{ROUEN BAT AMSTERDAM 8 A 5}\n\nLes joueurs rouennais le disent. Ils n’ont pas aimé l’arrogance de certains joueurs hollandais. « Il y a quelques grands joueurs dans cette équipe, comme le manager (ex MLB San Francisco) ou les joueurs qui ont disputé récemment la World baseball classic avec toutes les stars de la MLB, reconnait un Rouennais. Mais eux ont été corrects. Les autres par contre, nous ont vraiment pris de haut ». Ils ont eu tort. \n\nL’Américain Connor, le leadoff d’Amsterdam débute par un double ? Et alors, Joris Bert, le leadoff rouennais frappe un circuit. « C’était pas une belle réponse ca ? » Robin Roy en rigole encore. \n_ Les Huskies savent que leurs chances passent par un début de match agressif. Ils se jettent à la gorge du lanceur gaucher hollandais Scott Ronnenbergh. Après le HR de Bert, Rouen additionne les coups sûrs, buts sur balle et Hit by pitch. Le lanceur sort du match sans avoir effectué le moindre retrait. Son successeur Kan va connaitre aussi des soucis avec les bâtons rouennais. Après deux manches, Rouen mène 6 à 1, grâce notamment à David Gauthier (1 simple, 1 double, 3 points produits). Le trou est fait ? Pas si simple contre le champion de Hollande. La pression est terrible.\n_ En 3ème manche, coureurs en 2 et 3 avec un seul retrait. Le Cubain Fausto Rizo est retiré (K) puis de Jong frappe un roulant sur la 2. Les deux meilleurs frappeurs hollandais sont muselés. En 4ème manche, Amsterdam remplit les buts sans aucun retrait. La haut de lineup arrive. Deux K et un roulant en 2 plus tard, Robin Roy sort sans dégâts de la manche. Ahurissant ! En 5ème et 6ème, les hollandais réussissent pourtant à scorer deux points par manche pour revenir à 8 à 5. Quatre points non mérités.\n_ Alors que la pluie tombe sur Nettuno, T.J. Stanton a relevé Robin Roy en 6me manche. Les Huskies vont-ils tenir ? \n_ En 7ème, Amsterdam marque un 6ème point (double puis simple). L’arbitre arrête la match et demande l’avis du Commissaire technique. Ce dernier souhaite que le match se poursuive. Un roulant est frappé sur Scalabrini qui joue le double jeu mais Marche rate la balle en 1ere. Un BB plus tard, les buts sont remplis avec un seul retrait. Il pleut à verse. T.J. Stanton se plaint auprès de l’arbitre. C’est injouable, les flaques d’eau recouvrent le terrain, e contrôle de la balle est de plus en plus compliqué. Cette fois, le commissaire technique est obligé d’accepter la requête. Après de longues minutes d’attentes, le match est arrêté et le score entériné. \n\nRouen devient le premier club français (ou sélection nationale) en senior et en compétition officielle à battre une équipe senior dans l’Histoire du baseball. Le rêve se poursuit. Les Huskies aiment l’Europe ! \n\n\n\n\n

\nJournée à revivre grâce au numéro du jour de Huskies’Mag\n_ (à télecharger/imprimer/partager)\n\n\n

\n

\n\n—-\n[CE2009_Rouenbaseball76761]\n—-