Le rêve américain de Maxime et de Quentin

| Publié par | Catégories : Non classé

\n\n

{En haut, Quentin Becquey, en bas Maxime Lefevre (crédit Christophe Elise)}
\n\n\nQuentin et Maxime vont rater quelques jours d’école. Mais le jeu en vaut la chandelle. Les deux rouennais (ainsi que les Toulousains Maxime Charlot et Joris Navarro) sont attendus à Raleigh, en Caroline du Nord, pour participer au showcase de la MLB. \n\n_ Durant 3 jours, sur le magnifique complexe de l’équipe nationale des États-Unis, les joueurs vont enchainer entrainements et matchs sous les yeux de tous les scouts (recruteurs) pros, mais aussi des coachs des universités américaines. Des joueurs venus d’Europe, mais aussi des principaux collèges américains. \n\n_ Au programme, entrainements le samedi avec des coachs de la MLB. Et le dimanche, Entraînement (batting alu et bois, infield/outfield, tests…) et un match de 12 manches contre une équipe universitaire de 2ème division devant scouts et recruteurs universitaires, télévision et public.\n\n\n\n\n_ Pour le néo rouennais Maxime Lefevre (il vient de rejoindre Rouen, en provenance des Montigny Cougars), membre depuis 6 ans du Pôle France de Rouen, c’est l’occasion de briller devant un parterre de recruteurs américains. Tous les clubs pros, toutes les universités et collèges, seront dans les tribunes, radars et crayons en main. « Je pars aux USA dans le but de me montrer devant de nouveaux scouts. J’y vais avec l’espoir soit de décrocher un contrat pro, soit de nouer des contacts pour rejoindre une université. Dans tous les cas c’est une très grande opportunité car je vais apprendre énormément de choses. « \n\n_ Quentin Becquey affiche les mêmes ambitions. « J’ai pris connaissance du lieu où nous allons et, apparemment, c’est le complexe qui accueille les équipes nationales des États-Unis, le  » Clairefontaine » du baseball. Je m’attends à une grosse organisation, beaucoup de joueurs internationaux et du très très bon niveau. Ce rendez-vous est très important pour moi car si j’arrive à capter l’attention des scouts de la MLB ou des coachs d’université, cela pourrait me permettre, après l’obtention du BAC, de partir dès l’année prochaine dans un college ou dans une université. Ce serait le Must !!!! . \n\n_ Les quatre espoirs français vont s’envoler pour les Etats-Unis le jeudi 5 novembre. Retour en France le 9 novembre. Avec une promesse de contrat en poche ? \n\n{Les 21 joueurs européens retenus}\nFrance: Quentin Becquey, Maxime Charlot, Maxime Lefevre, Joris Navarro\n\nGermany: Shawn Larry, Enzo Muschik\n\nItaly: Francesco Cozzolino, Stefano DeSimone, Erik Gelli, Elia Pasquali, Marco Sabbatini, Alex Sambucci, Valerio Simone\n\nHolland: Reggie Bomberg, Mourik Huijser, Kevin Weijgertse, Brian Eradus, Bjorn Hato, Aschwin Rokx, Michael Pluijmers, Lars Molenar\n\n\n{Boris Rothermundt: « ce showcase est une grosse opportunité pour eux de s’illustrer parmi les meilleurs joueurs européens et américains de leur génération »}\n\n_ Boris Rothermundt, le patron du Pôle France de Toulouse, est à l’initiative de ce projet. C’est lui a géré ce dossier. Il nous présente ce showcase et se enjeux. \n\n\n\nPouvez vous nous présenter ce showcase ? \n_ Ce showcase est issu d’une réunion de travail à Tirrenia avec l’ensemble des coordinateurs des academies europeénnes présents pour la semaine lors du camp MLB de cet été.\n_ Nous avions souhaités trouver un moyen de mettre en avant nos meilleurs jeunes pour leur permettre d’avoir une chance de partir outre atlantique et jouer plus de matchs dans leur catégorie d’âge au meilleur niveau possible.Quelques joueurs européens trouvent des Junior College pouvant les accueillir sans avoir de bourse conséquente par rapport à ce qu’ils peuvent vraiment apporter au college.\n_ Ce showcase est un moyen à travers une action impulsée par MLB et USA baseball de regrouper nos jeunes européens passant le bac ou ayant passé le bac l’année dernière, de se mettre en avant pour espérer obtenir un contrat universitaire ou professionnel. De ce fait, les recruteurs universitaires comme les scouts ne venant pas en Europe, vont pouvoir évaluer ces jeunes, et constater qu’il y a du talent pour leurs universités. Grâce à l’action de la MLB et de USA baseball, on obtient une très forte image de l’action proposée. Les recruteurs comme les scouts se mobilisent pour venir à ce showcase.\n \nCombien de joueurs seront présents ? \n_ La MLB a recruté 4 joueurs français en relation avec les coordinateurs de pôle. Ils ont mis en place un roster de 21 joueurs proposés par MLB europe en liaison avec les scouts MLB sur New York qui étaient présents lors des try-outs.\n \nCombien de contrats pros sont signés à l’issue de ces showcases ? \n_ C’est une première, et de ce fait, la MLB a limité le roster pour être garant de la qualité des joueurs exposés aux recruteurs. Le siège de New York m’a appellé en conférence avec d’autres nations européennes pour souligner l’importance de ce premier évènement aux USA. Nous verrons si ce showcase a été une réussite ou pas en terme de communication mais aussi en terme de qualité de joueurs à l’issu des évaluations et des demandes de recrutement.\n\n\nAvec quelle ambition nos 4 jeunes doivent ils partir ? \n_ Grâce à l’aide financière de la Fédération Française de Baseball, ces joueurs peuvent participer à cet évènement et avoir l’ambition d’évoluer dans une bonne université ou college en limitant les coûts souvent onéreux.\nAinsi cela leur permettra de combiner les études et le baseball comme ils font depuis quelques années dans les pôles. \n_ Pour 2 d’entre eux, je pense que nous pouvons viser même au delà d’un contrat universitaire. Nous verrons dans l’avenir.\n_ Je leur souhaite de pouvoir donner le meilleur d’eux-mêmes pendant l’entraînement, les tests ainsi que pendant la rencontre contre l’université de 2ème division pour ne rien regretter. Toutefois, il n’est pas forcément nécessaire de passer par ce showcase pour avoir des parcours universitaires aux USA. Néanmoins, ce showcase est une grosse opportunité pour eux de s’illustrer parmi les meilleurs joueurs européens et américains de leur génération. \n \n_ En tout état de cause, nous ne pourrons tirer des conclusions de type de showcase qu’à la fin de l’exercice. \n\nhttp://elise-archive.com/search.php’searchField=ALL&searchstring=Maxime+Lefevre&albumId=&numperpage=100&orient=any] (221)\n- photos de Quentin Becquey (178)\n- photos de Maxime Charlot (97)\n- photos de Joris Navarro (88)