Le lanceur gaucher Jean Baptiste Couton chez les Huskies

| Publié par | Catégories : Non classé

Aoutin, Couton… Rouen recrute en Nationale Une. Un choix assumé et expliqué par Robin Roy (lire son interview). Les Huskies confirment leurs critères de recrutement : des joueurs à fort potentiel, avec une grosse marge de progression. \n\n\n\n\n- Jean-Baptiste Couton en bref :\n\n-* Né le 15 mai 1984 à Saint-Cyr-l’Ecole (78)\n-* 84 kilos pour 1m80, gaucher\n-* club : Montigny Cougars (depuis 2000)\n-* sélections : Ile de France juniors en 2002\n-* positions : lanceur 1ère base et champs (partout où un gaucher peut jouer)\n-* N° 23\n\n\nJean-Baptiste, quel est ton parcours ? \n- J’ai commencé le baseball à Montigny quand j’avais 15 ans (grâce à mon frère). A 17 ans, j’étais surclassé avec l’équipe 1 des seniors qui jouait à l’époque en Elite. J’ai beaucoup appris durant cette année…. Et puis l’année où Montigny est descendu en Nationale, je suis devenu lanceur.\n\nQuel baseballeur es-tu ? \n- Le premier défaut qui me vient à l’esprit, c’est que je m’emporte vite et que je suis tête en l’air (j’oublie souvent les signaux du coach….) après, mes qualités… le fait d’être gaucher, je ne vois que cela… Le style de lanceur ? Je peux très bien être un starter ou un closer. J’aime bien les deux, car c’est deux styles différents, surtout mentalement… A la frappe, je ne suis pas assez patient donc ça c’est un gros défaut aussi… \n\nSi on te dit « Huskies de Rouen », quelle est la première chose qui te vient en tête ? \n- C’est un équipe qui est la pour tout gagner.\n\nJouer à Rouen, cela représente quoi pour toi? \n- Évoluer au meilleur niveau français et européen.\n\nQuelle image as-tu des Huskies ? \n- C’est un grand club avec de grandes ambitions.\n\nQue connais-tu du club ? \n- Je ne connais le club que d’un point de vue extérieur et je connais quelques joueurs qui sont sympa.\n\nQu’est ce qui t’a donné envie de signer à Rouen ? \n- Jouer au baseball à un haut niveau et aussi pouvoir atteindre l’équipe de France plus facilement en jouant dans les meilleures conditions possibles.\n\nTu vas découvrir la Coupe d’Europe des champions en Italie ? Tu t’attends à quoi ? \n- A beaucoup de pression car Rouen sera attendu cette année, et ça, ça me plait….\n\nQuels sont tes objectifs ?\n\n- Mes objectifs sont que je veux progresser au niveau de mon pitching (être plus rapide, plus précis,…) et aussi au niveau offensif (plus puissant et plus patient,…) \n\n\n89] et Piquet par exemple sont passés rapidement de DHR à l’équipe nationale en passant par chez nous. On a fait jouer Marche en Elite à 15 ans. On a donné la balle à Lecourieux à 16 ans en 1/2 finale de la coupe d’Europe, qui l’aurait fait? On continue de regarder, il faut que les joueurs possèdent deux choses: des performances à un niveau inférieur et une marge de progression. C’est le cas pour Laurent et Jean-Baptiste. On leur souhaite la bienvenue.\n\n\n