La passion de l’arbitrage

| Publié par | Catégories : Non classé

A l’actif de Serge Makouchetchev, neuf finales nationales dont quatre finales Elite et trois finales de Challenge de France à la plaque). Il a aussi arbitré de nombreux matchs internationaux (Coupes d’Europe, championnats d’Europe, Championnat du Monde Universitaires ou Tournoi pré olympique de Pékin.\n\n\n\n\n\nSerge, arbitrer la finale du championnat, c’est une belle récompense ?\n_ Bien sur que c’est une belle récompense car il s’agit tout comme pour les joueurs de l’objectif que tout officiel se donne pour terminer sa saison.\n\nCe sont des matchs plus difficiles à arbitrer ? \n_ Personnellement, je ne les trouve pas plus difficile à arbitrer car quelque soit la rencontre je me donne toujours à fond et je sais que mes collègues en font autant. Pourquoi ce n’est pas plus difficile et pourquoi on se donne toujours à fond ? Car lorsqu’un lancer est effectué, ce lancer représente toujours quelque chose pour quelqu’un, que la balle soit frappée (cas du frappeur et de son équipe) ou juste qu’elle entre dans la zone (cas du lanceur, du receveur et de leur équipe) ou que la balle soit relayée (cas de la défense en générale). On ne peut pas selon moi se dire que c’est plus difficile pour l’arbitre car son travail doit être identique tout au long de la saison. Un joueur a la possibilité de se surpasser pour lui même et son équipe, un arbitre doit toujours avoir cet objectif quelque soit la rencontre, quelques soit les équipes.\n\nComment sont sélectionnés les arbitres de la finale ?\n_ Les arbitres de la finale sont sélectionnés sur plusieurs critères, en premier leur niveau, en deuxième leur disponibilité (étant une activité amateur) et enfin leur disponibilité pour le jour de la finale. Tous ces paramètres sont pris en compte pour la sélection. La sélection qui sera présente cette année est la combinaison des trois et j’ai confiance en mes collègues qui ont été sélectionnés cette année et, c’est avec grand plaisir, que je rejoindrais la deuxième équipe pour le dernier week-end de la finale.\n\n\n \nQuelle est la situation de l’arbitrage français ?\n_ L’arbitrage français, à ce jour, est dans une situation difficile, on manque de personnes volontaires, correctement réparties géographiquement et avec une homogénéité dans le niveau. Arbitre Elite pour l’élite, National pour la National, etc…. Beaucoup d’arbitres finissent souvent la saison sur les rotules (fatigués non pas physiquement mais moralement) car il faut avouer que ce n’est pas toujours chose aisée que de se déplacer souvent à plusieurs centaines de kilomètres de chez soi, d’arbitrer deux rencontres (avec les avantages et les inconvénients) et de faire la route retour sans avoir vraiment eu de temps de repos.\n\nDes grosses opérations comme le stage de Rouen avec Jim Evans (arbitre MLB), on doit les renouveler ?\n_ Cette opération a été une réussite, beaucoup d’arbitres qui y sont allés, ont appris beaucoup de choses, même s’il n’est pas toujours facile de les réaliser tout de suite après un stage et un certain nombres d’années à arbitrer de la même manière (les habitudes sont souvent coriaces), mais pour répondre à la question, OUI il faut renouveler ce genre d’opérations. Ce sont des opérations comme celle là qui permettront à l’arbitrage d’évoluer dans le meilleur sens possible.\n\nQuel bilan de ce stage ?\n_ Comme je l’ai dit précédemment, le bilan de ce stage est très positif, beaucoup de participants ont du se remettre en question (sur les techniques de base et comment réussir à faire mieux) d’autres ont été rassurés, mais tous en sont partis satisfaits, instructeurs comme stagiaires.\n \nQuel est le niveau de l’arbitrage français au niveau européen ?\n_ Le niveau de l’arbitrage français est de plus en plus reconnu, maintenant j’incite tous mes collègues qui ne sont pas encore sur la liste de la CEB, ou ceux qui y sont à donner comme pour le championnat 100% et voire même plus de leur personne et de leur personnalité, car tout le monde à des chances, il faut travailler. Seul un souci subsiste, c’est qu’il faut que les instances européennes puissent communiquer un peu plus tôt les informations sur les nominations MAIS, EGALEMENT COTE FRANCAIS, que les arbitres au courant en avance des dates (car toujours ayant lieu aux mêmes périodes) puissent se rendre disponibles en attendant leurs éventuelles nominations et non attendre la nomination pour se rendre disponible.\n\nQue faudrait-il faire pour faire progresser, pour développer l’arbitrage français ?\n_ Il faudrait plus de moyens en général (moyens financiers, mais surtout humains) que les personnes souhaitant être arbitre prennent en compte qu’il faut aussi se donner un peu de temps pour se former car la grande faiblesse en France, c’est que pour l’arbitrage mais il en est de même pour le scorage, les gens veulent des formations sur 1 week end ou 2, mais cela est insuffisant à mon sens. Je pense qu’il faudrait des formules réparties sur toute la France (formule du type : 3 à 4 jours de suites de formation sans vraies rencontres) et, pour se faire, il faudrait dans un monde parfait (Utopie ? Réalisable ? Seules les Ligues peuvent le savoir) organiser des formations à deux ou trois ligues (pour les plus petites) afin d’avoir un nombre suffisant de stagiaires pour la formule dont je viens de parler.\n\nQue pensez-vous des deux équipes finalistes ?\n_ Les finalistes, sont les deux équipes qui ont fait un gros championnat cette année encore, malgré l’absence de certains éléments importants de l’équipe ou de structures que l’on qualifierait de chez soi par exemple. \nElles se sont battues tout au long de la saison pour arriver à cette rencontre ultime qui les a déjà opposées par le passé, l’année dernière, avec une finale dont rien a été joué avant la fin (match 5, 9ème manche)\nPour finir je souhaite BONNE CHANCE AUX DEUX EQUIPES ET QUE LA MEILLEUR GAGNE\n\nA quoi allez-vous penser au moment de débuter la finale, avant le premier pitch ?\n_ Personnellement, mais je ne peux le promettre, je ne penserai à rien d’autre qu’au lancer lui même pour être à fond dès le début et jusqu’à la fin.\n\n\n\n{ARBITRES DES FINALES}\n\n1er week end\n \n- Gaetan Hermine\n- Franck Lautier\n- Stéphane Larzul\n- Fabien Carrette-Legrand\n \n2ème week end \n \n- Jean-Yves Esteban (à confirmer)\n- Blaise Larade \n- Serge Makouchetchev\n- Franck Lautier\n\n