Karl Mejlholm, un as sur la butte rouennaise

| Publié par | Catégories : Non classé

\nLa nouvelle recrue de Rouen se prélasse actuellement sur la plage de Copacabana, la célèbre plage de Rio de Janeiro au Brésil. Karl Mejlholm peut profiter de ses derniers jours passés au soleil, auprès de son amie Mariel et de ses beaux-parents, brésiliens. Il connaît désormais son programme estival et sa destination. Ce sera Rouen. Le lanceur canadien, drafté par les Dodgers de Los Angeles en 2002 en 14ème ronde, fera son retour dans le championnat de France. « J’ai décidé de revenir à Rouen parce que j’ai pris beaucoup de plaisir l’été dernier; nous avions une bonne équipe et j’ai aimé l’expérience de jeu et de vie en France et en Europe. Je me suis fais aussi de très bons amis.»\n\nPourtant, la concurrence était rude. Karl était en contact avec… Grosseto, le champion d’Italie. « C’est vrai. On a été en contact tout l’hiver. Mais ils ont engagé plusieurs joueurs avec double nationalité. » Du coup, Karl a saisit l’opportunité de signer à Rouen. Pour le plus grand bonheur des Huskies. « C’est une excellente nouvelle, confirme Dany Scalabrini, le coach rouennais. Avec Karl sur la butte, on a ce qui se fait de mieux en Europe.»\n\nIl faut dire que le droitier d’1m95 a marqué les esprits la saison passée. Ses stats sont éloquentes. En championnat de France, il a lancé 27.6 manches pour 16 hits seulement dont 15 simples, 26K pour 4BB, un ERA de 0.65. Il n’a accordé que 3 points en France dont 2 seulement mérités. En coupe d’Europe, il a réalisé un match inoubliable contre les Champions d’Espagne Tenerife avec en 9 manches lancées, 4 hits, 10K et 0BB. C’est lui aussi qui a affronté les Hollandais de Kinheim en finale de la Coupe d’Europe malgré une forte douleur au bras : 7IP, 10H, 7K, 0BB, 1 point mérité. « La saison passée, à mon arrivée et jusqu’à la mi juillet, je soignais une douleur à l’avant bras. Ensuite, j’ai retrouvé mon bras et aujourd’hui j’ai retrouvé 100% de mes moyens.»\n\n{DRAFTE PAR LES DODGERS DE LOS ANGELES}\n\nJeff Zeilstra, le manager canadien de l’équipe de France A, se souvient bien du jeune Mejlholm. L’été dernier, il confiait ses souvenirs. « Quand je coachais au Canada, je l’ai affronté plusieurs fois. Il nous a toujours dominé. Il y avait d’ailleurs toujours un nombre incroyable de scouts dans les tribunes. Il avait une sacrée réputation. » \n\nC’est d’ailleurs Los Angeles (le club de Joris Bert, décidément !) qui arrache sa signature en 2002. Mais une blessure au bras va briser ses espoirs de MLB. Pas facile toutefois pour Karl de regarder à la télévision les matchs d’Eric Stults, drafté juste après lui par les Dodgers en 15ème ronde, et qui lance maintenant en Major League, ou bien encore de Russel Martin (17ème ronde en 2002), l’actuel receveur titulaire de LA. \n\nAujourd’hui, il s’apprête à retrouver les terrains de France. Avec ambition. « Je veux gagner à nouveau le championnat de France, faire aussi bien en Coupe d’Europe. Et faire des progrès en Français (rires).» Et le défi lui parait réalisable. « On peut faire aussi bien qu’en 2007 (Rouen a marqué en 2007 l’histoire du baseball français en remportant les trois compétitions nationales, une première : Champion de France, Challenge de France, Coupe de France, et un titre de vice champion d’Europe, également une première). Nous avons quasiment la même équipe et après notre « perf » européenne de la saison passée, nous avons pris conscience de notre potentiel.»\n\n{« IL DONNE UNE AUTRE DIMENSION À NOTRE STAFF DE LANCEURS »\nFrançois Colombier}\n\nXavier Rolland, le président rouennais, affiche le sourire des beaux jours. « Nous étions en contact avec un nombre important d’excellents lanceurs américains et canadiens, mais quand on a vu que Karl était motivé pour revenir, on n’a plus hésité une seconde. On va pouvoir poursuivre le travail commencé la saison passée. Quand on a un groupe aussi extraordinaire, on fait tout pour le reconstituer. Le retour de Karl, qui est en plus un charmant garçon, est une excellente chose. Avec lui, on sait où l’on va. »\n\nSatisfaction partagée par François Colombier, le vice président, qui vit au contact de l’équipe Élite toute la saison. « Quand Karl est arrivé la saison passée et qu’il a effectué son premier bullpen, David Gauthier avait du mal à le catcher tant sa balle bougeait. Imaginez alors ce qu’il devait en être pour les frappeurs ! On a eu la confirmation de son niveau la première journée de la Coupe d’Europe. Il a complètement étouffé les frappeurs des Marlins de Puerta Cruz, qui étaient complètement déjoués par ses lancers, qui frappaient en retard ou en avance. Karl a accéléré la cadence en fin de match avec 5 K sur les 6 derniers retraits.\n_ La finale fut du même niveau. Il y eut quelques coups sûrs chanceux de Rombley notamment, et aussi une frappe très solide, un home-run sur pourtant un très bon lancer aux genoux. Karl nous a maintenu dans le match, alors qu’il souffrait du bras droit. Il était incapable d’en donner plus quand il est sorti en 8ème manche. Il nous a donné des sorties de très haut niveau, et a poursuivi sur cette lancée en championnat. Quand Karl commençait un match, on se sentait forts. Il a un arsenal complet de lancers. \n_ Humainement, Karl est réservé, mais il a fait sa place petit à petit dans le groupe. Je me souviens notamment de longues conversations entre Keino Perez et lui sur l’art du pitching, c’était vraiment passionnant. Je suis ravi de son retour, il donne une autre dimension à notre staff de lanceurs. » \n\nKarl Mejlholm devrait arriver du Canada vers la mi mars, juste à temps pour accompagner l’équipe aux Pays-Bas pour le jubilé du club d’Utrecht (22/23 mars).\n\nLe groupe va grossir progressivement : Keino Perez est de retour du Venezuela. Le retour de David Gauthier, qui évolue actuellement dans le championnat de 1ère division d’Australie, est programmé vers la mi-mars également. Quant à Kenji Hagiwara, sa saison avec son collège en Arizona s’achèvera plus tard, en mai.\n\n\n\nKARL MEJLHOLM\n- Position: Lanceur (droitier)\n- Taille: 1m95\n- Poids: 96 kgs\n- High School: Dover Bay Secondary\n- Collège(s): College of Southern Idaho, Washington State University\n- Lieu de résidence: Nanaimo, Colombie-Britannique (Canada)\n- International: Canada Junior\n- Drafté par les Los Angeles Dodgers (14ème ronde) en 2002 \n\n{ LES HUSKIES ET LES DODGERS }\n124] et Karl Mejlholm peuvent parler des Dodgers de Los Angeles. Le premier a été drafté par LA en juin dernier, en 19ème ronde (1er Français dans l’Histoire drafté par un club pro de la MLB) et le second a été lui drafté en 14ème ronde en 2002. \n\n\n