Finale Rouen-Savigny: « ça va être chaud »

| Publié par | Catégories : Non classé

{« CELA VA SE JOUER À UN COUP DE BATTE, UNE COURSE » }\nFRANÇOIS COLOMBIER, MANAGER DES HUSKIES\n\n_ La finale ? C’est celle qu’on attendait. Ce n’est pas une surprise. Dès qu’on les a affronté en début de saison, on a vu que le Savigny 2009, c’était redevenu une équipe dangereuse, qui est revenue à son meilleur niveau, intense et qui ne lâche rien. \nCela va être très très compliqué. Tous les matchs seront intenses avec de la pression. On connait les capacités de Savigny à jouer des gros matchs. Ils ont de bons lanceurs, une grosse attaque… Ils viennent de nous battre deux fois… Il faudra être à 120% pour les battre. \nCe sera notre 6mre finale en 7 ans. On sait qu’une finale, c’est une longue histoire en 5 matchs. On a souvent perdu le premier match. \nCela va se jouer à un coup de batte, une course… C’est du 50/50.\n\n{« CA VA ÊTRE CHAUD »}\n ROBIN ROY, LANCEUR DE ROUEN\n\n_ C’est génial de jouer une nouvelle finale. Après les deux défaites contre Savigny, on est bien revenu avec 6 victoires en 6 matchs. \n_ La finale ? Ca va être des matchs serrés. Deux bonnes attaques, de bons lanceurs. La meilleure défense gagnera. Le mental va peser. Ca va être chaud. \n\n{« CE SERA DU 50/50 »}\nPHILIPPE DENIS, PRÉSIDENT DE SAVIGNY\n\n_ On revient de loin. On s’est qualifié pour les play off lors du dernier match face à la Guerche (avec un retrait au marbre mémorable et décisif). La défaite en finale du Challenge de France face à Rouen nous a fait beaucoup de mal. On a du mal à s’en remettre. Cela avait été si intense, cette finale. On a connu une petite période de dépression. \nEn plus, on a perdu notre Américain Tim Stewart (rentré aux USA, amis qui est maintenant revenu) et Jérôme Rousseau, qui s’est blessé lors de la finale du Challenge. Ce sont deux joueurs majeurs. \n_ Et puis on est partis dans une spirale négative. On a vraiment été soulagés d’être en play offs. Et cela a libéré nos joueurs. On s’est dit, on repart à zéro, on efface tout. On est reparti sur une meilleure dynamique. \n_ Maintenant, quoiqu’il arrive, on sera européen en 2010, c’était notre objectif. Ce qui viendra maintenant sera du bonus. \nCette finale, on le sait, pourra basculer d’un côté comme de l’autre. Ça va être difficile. Il ne faudra rien lâcher. Cela se jouera sur des détails. \n_ Mais je vais déjà apprécier le fait d’être de retour en finale (NDLR : pas arrivé depuis 2005). De toute façon, ce sera du 50/50. \n\n{« CA VA ÊTRE DU BEAU BASEBALL »}\nXAVIER ROLLAND, PRÉSIDENT DE ROUEN\n\n_ L’équipe a une nouvelle fois montré son mental et sa capacité à jouer sous pression, dos au mur. Les deux défaites face à Savigny nous avaient mis en difficulté. On s’en est sorti avec brio. Bravo les gars. \nIl le fallait face à une très bonne équipe de Montpellier. J’imagine leur déception, les Barracudas ont fait une splendide saison. Chapeau. \n_ La finale ? Je vais encore souffrir en tribunes (rires)… Les nerfs vont être mis à rude épreuve. C’est le grand classique des années 2000…Deux belles équipes, qui se connaissent par cœur, qui ont de l’expérience. Les gars savent ce qu’ils ont à faire. Cela va être du beau baseball. \n