Finale, resumé des matches 3 et 4

| Publié par | Catégories : Non classé

{Match 3 : Lemestre, le maître}\n\n\n\n

{Pierrick Lemestre (crédit Christophe Elise)}
\n\nDos au mur, les Lions de Savigny ont réagit de la meilleure manière qui soit, emmenés par un Pierrick Lemestre absolument dominant. Le lanceur des Lions n’a concédé que 5 petits coups surs, forçant les rouennais à frapper au sol le plus souvent, pour le plus grand bénéfice d’un Yann Dal Zotto parfait à l’arrêt-court. Lemestre n’a commis qu’une erreur, quand il a affronté Hagiwara avec Scalabrini en 1ère base. Le champ centre rouennais a catapulté l’offrande au dessus de la clotûre du champ gauche, une frappe d’une extraordinaire puissance. Lemestre a été en danger à la manche suivante, avec coureur en 2 et 3 et un seul retrait, mais il a retiré Bert sur trois prises puis Scalabrini 6-3.\n\nLes Lions ont pris les devants en première manche sur un double de Peyrichou et un simple de Huff. Mais le home-run d’Hagiwara replaçait les Huskies en tête, quand survint un des tournants de cette finale. Boyer frappait un faible roulant vers la première base. Nicolas Dubaut se déplaçait pour capter la balle, et relayer tranquillement vers la première base. Mais le lancer du rouennais ne trouvait que le vide. Son lanceur Robin Roy, qui devait normalement couvrir la base, s’était arrêté à mi-chemin, blessé à la cuisse (claquage). Le n°21 devait quitter le match, et Mathieu Crescent était appelé en urgence sur le monticule.\n\n\n
{Mathieu Crescent (crédit Christophe Elise)}
\n\nPas facile d’entrer en jeu dans ces conditions. Crescent concédait 3 BB pour un point, mais avec un retrait et les buts remplis, se ressaisissait pour retirer Peyrichou et Huff. 2-2, tout était à refaire. \n\nLes deux manches suivantes étaient dominées par les lanceurs, avant que Crescent ne concéde un nouveau BB à Peyrichou pour commencer la 7ème manche. Huff suivait par un simple envoyant Peyrichou en 3, puis Rousseau frappait un roulant qui, s’il se transformait en double jeu, permettait aussi à Peyrichou de donner une avance 3-2 à son équipe.\n \nSavigny accroissait son avance à la manche suivante. Ferreira soutirait un nouveau BB, avant de se retrouver en 3ème base grâce à une balle passée et un wild pitch. Martinez-Scott déposait alors un amorti qui roulait le long de la ligne de 1ère base, mais en lieu sûr, pour un squeeze parfait qui permettait à Ferreira de croiser le marbre. \n\n4-2, c’était plus qu’il n’en fallait pour Lemestre qui finissait le travail avec trois roulants en 9ème manche.\n\n\n|ROUEN |000|200|000||2||5|2|\n|SAVIGNY|100|100|11X||4||6|1|\n\n-* Play-by-Play/Box-score\n\n\n-* Les stats offensives\n-** {Savigny}\n_ Lemestre 0/4, 1 RBI, 1BB\n_ Peyrichou 1/4, 1 double, 2 runs, 1 BB\n_ Huff 3/4, 1 RBI\n_ Rousseau 1/4, 1 double\n_ Jiminian 0/2, 2K\n_ Goniot 0/2\n_ Boyer 0/4 1 run, 1K\n_ Ferreira 0/2, 1 run, 1BB, 1HP\n_ Dal Zotto 1/3, 1BB, 1SB\n_ Martinez 0/1, 1 RBI, 2BB, 1SH, 1SB\n-** {Rouen}\n_ Bert 0/4, 2K\n_ Scalabrini 2/4, 1 run\n_ Hagiwara 1/4, 1HR, 2RBI, 1K\n_ Gauthier 0/3, 1BB\n_ Piquet 0/4\n_ Marche 0/4\n_ Peron 1/3\n_ Dubaut 0/1, 1K, 1BB\n_ Grimaud 1/2, 1SH\n-* Les stats des lanceurs\n-** {Savigny}\n_ Lemestre, W, 9 IP, 2 run, 2ER, 5 hits, 1JR, 2BB, 4K\n-** {Rouen}\n_ Roy 3IP, 2 run, 1ER, 2 doubles, 4K\n_ Crescent, L, 6 IP, 2 runs, 1ER, 1 hit, 5BB, 1WP, 1HP\n\n—-\n\n{Match 4 : La parole à la défense}\n\nLe match 4 de la finale 2009, le match finalement décisif, fut à l’image des affrontements entre Rouen et Savigny. Apre, tendu, spectaculaire. Un match de très haut, où les Huskies ont finalement fait plier leur adversaire, mais non sans avoir tremblé.\n\nVous voulez des moments tournants ? Il y en eût plusieurs…5ème manche, Rouen mène 4-1. Ferreira frappe une flèche dans la gauche, Joris Bert plonge après une longue course pour le retrait. Puis Goniot frappe un roulant que Piquet va chercher lui aussi en plongeant pour relayer à temps en première. Il pourrait y avoir deux coureurs en bases, les sentiers sont vidés, Perez peut respirer. Mais Dal Zotto frappe un triple (une balle dont le rebond au champ gauche échappe à la vigilance de Peron et finit sa course au mur) puis Lemestre un simple d’un point. Le lanceur de Rouen est-il en train de chanceler ? Non, il retire Peyrichou sur trois prises. \n\n6ème manche, Rouen mène 4-2. Trois simples consécutifs de Huff, Rousseau et Boyer remplissent les buts. Le dangereux Stewart est au bâton. Il a déjà frappé un simple en 2ème manche, et une très solide flèche dans les mains d’Hagiwara en 4ème manche. L’américain frappe de nouveau très solidement. La balle file vers la droite. Dubaut saute, capte le coup de canon, et touche à son coussin pour un double jeu. Cela aurait pu être un double qui vide les sentiers et donne l’avantage aux Lions, on se retrouve avec 2 outs, coureurs en 2 et 3. \n\n\n
{Yann Dal Zotto (crédit Christophe Elise)}
\n\nLe danger est toujours là, d’autant que les buts se remplissent de nouveau avec un HP à Ferreira. Goniot est au bâton. Le compte monte à 3-0. Il n’y a pas de place pour lui sur les sentiers. Goniot laisse passer les deux lancers suivants pour un compte plein. Il frappe alors solidement vers la troisième base. Gauthier contrôle difficilement la balle, lance en première, et Dubaut réalise un superbe attrapé pour mettre fin à la manche et garder le score à 4-2. \n\nSavigny continuera à pousser, à menacer, à mettre des coureurs en position de marquer dans les manches 7 et 8, mais à chaque fois, Perez s’en sortira, parfois de façon chancelante, comme sur ce très haut ballon de Ferreira avec deux retraits et coureur en 3, que pas grand monde ne semblait vouloir attraper dans l’infield rouennais avant que Piquet ne prenne la responsabilité et s’en saisisse en pleine course. \n\nLa défense rouennaise s’illustrera encore en 9ème manche quand Goniot commence par un simple. Dal Zotto suit par un roulant vers la première base. Dubaut relaye en 2 vers Scalabrini qui lance à temps en première sur Perez, venu couvrir la base, pour un splendide double jeu 3-6-1. \n\nLa défense de Savigny fut elle aussi souvent mise à contribution, mais parvint à tourner 4 double-jeux, avec à la baguette un remarquable Dal Zotto\n\nOn a parlé des défenses, mais où étaient les attaques. Pas vraiment dans le rythme en début de match pour Rouen. Carlos Jiminian lançait la bagatelle de 7BB dans les 2 premières manches, mais ne concédait aucun point, car les Huskies ne parvenaient jamais à frapper le hit décisif. 6 coureurs laissés en base, c’est le genre de début de match qui peut faire mal, d’autant qu’il ne fallait que 2 hits à Savigny pour prendre les devants en 2ème manche. Simple de Rousseau, but volé, simple de Stewart, et 1-0 pour les Lions. \n\nLes Huskies parviendront enfin à résoudre le mystère Jiminian en 3ème manche. Après un retrait, 3 hits consécutifs de Gauthier, Piquet et Marche permettent à Rouen de marquer deux fois, et chassent Jiminian du match. Stewart est appelé en relève, il concède un simple à Peron, , avant de retirer Dubaut et Young sur trois prises. \n\n\n
{Nicolas Dubaut (crédit Christophe Elise)}
\n\nA la manche suivante, la défense des Lions ne va pas aider sa cause, gênée par l’agressivité des Huskies sur les bases. Après un retrait, Scalabrini est en première base, il vole la 2, et se retrouve en 3 sur le mauvais lancer de Ferreira. Hagiwara suit par un simple d’un point. Le champ centre rouennais tente aussi de voler la 2, il est pris en souricière, mais se retrouvant sauf quand Boyer relaye hors cible au 2ème coussin. Après deux retraits, Piquet frappe un roulant vers Huff, le relais n’est pas capté par Boyer en 1ère base, et Hagiwara file au marbre pour porter le score à 4-1.\n\nCe n’est qu’un 8ème manche (une manche qu’ils aiment bien) que les rouennais feront la différence. Young commence par un simple. Il est remplacé par Jordan Bert, qui file en trois sur le double de son frère Joris. Après un retrait (roulant de Scalabrini bien joué par la défense de Savigny qui joue avancée), Hagiwara frappe une flèche d’un point. Un simple de Gauthier fait marquer Jordan Bert. Hagiwara et Gauthier exécutent un double vol parfait permettant à Piquet d’enfoncer le clou avec un ballon sacrifice portant le score à 7-2. Score final de la sixième couronne des Huskies.\n\n|SAVIGNY |010|010|000||2||10|4|\n|ROUEN |002|200|03X ||7||12|0|\n\n-* Play-by-Play/Box-score\n\n-* Les stats des frappeurs\n-** {Savigny}\n_ Lemestre 3/5 1 RBI\n_ Peyrichou 0/4, 2K\n_ Huff 1/4\n_ Rousseau 2/3, 1 run, 1SB, 1BB\n_ Boyer 1/4, 1K\n_ Stewart 1/4\n_ Ferreira 0/2, 1 RBI, 1HP\n_ Jiminian 0/1, 1K\n_ Goniot 1/3\n_ Dal Zotto 1/4, 1 run, 1 triple\n-** {Rouen}\n_ Bert, Joris 2/3, 1 run , 1 doube, 2BB, 1K\n_ Scalabrini 1/5, 1 run 1SB\n_ Hagiwara 2/4, 2 run, 1SB, 1BB, 1 RBI\n_ Gauthier 3/4, 1 run, 1 RBI\n_ Piquet 1/3, 1 run, 1 double, 1BB, 1 RBI\n_ Marche 1/5, 1 double, 2 RBI, 1K\n_ Peron 2/2, 2BB, 1 SB\n_ Dubaut 0/4, 2K\n_ Young, 1/3, 2K, 1BB\n_ Bert, Jordan, 1 run\n-* Les stats des lanceurs\n-** {Savigny}\n_ Jiminian, L, 2 IP, 2 run, 2ER, 3 hits, 6BB, 1K\n_ Stewart, 6 IP, 5 runs, 3 ER, 9 hits, 1BB, 5K\n-** {Rouen}\n_ Perez, W, 9 IP, 2 run, 2 ER, 9 hits, 1BB, 3K\n\n\n
\n\n- A voir également : des photos des matchs \n_ Christophe Elise\n_ baseballrouen.canalblog.com\n\n\n\n6\n