Finale: la parole est aux receveurs

| Publié par | Catégories : Non classé

Jean Michel Mayeur, le Montpelliérain, et Boris Marche, le Rouennais auront un rôle important lors de cette finale 2011. \nAu play Ball, tous les deux se placeront derrière le marbre, face à leurs lanceurs. \nCe sont les receveurs, un poste très exigent. \nLeur rôle ? Épuisant. Diriger les lanceurs, choisir les lancers, éviter les vols de buts et défendre le marbre. Leur responsabilité sera grande.\n\n\n\n\nPensiez-vous vous retrouver en finale en début de saison ?\n_ {Jean-Michel Mayeur}: Non, à vrai dire, même si l’objectif d’un club est de remporter un championnat, il est difficile de faire des projections si précises à 6 ou 7 mois des séries finales. En ce début de saison, on pouvait juste parier sur les 4 demi finalistes, je m’attendais à ce groupe, pas forcément dans l’ordre de la saison régulière.\n \n_ {Boris Marche:} Comme chaque saison, nous avions de fortes chances de nous qualifier pour les playoffs. \nPour ça il fallait absolument gagner des matchs pour nous qualifier, d’autant plus qu’il nous manquait pas mal de joueurs chaque week end.\nNous savions que ça allait être différent quand nous serions au complet. Nous avons une équipe extrêmement difficile à battre quand tout le monde est là.\n \nVous voyez-vous comme le favori ?\n_ {Jean-Michel Mayeur:} Favori officiel ? Absolument pas. Le favori est celui qui a le plus de chances de gagner statistiquement : Rouen est indéniablement favori. Mon avis personnel est que nos chances sont égales à celles des Huskies !\n \n_ {Boris Marche:} Nous sommes champions en titre et vainqueur du challenge de France !! Oui, nous sommes les favoris. Ce serait mentir que de dire le contraire et nous l’assumons !!! Il faudra que Montpellier joue mieux que nous pour nous battre car nous sommes prêt à défendre notre titre. \n\nSur quoi allez vous miser pour gagner cette finale ?\n_ {Jean-Michel Mayeur:} Sur notre capacité à jouer notre jeu ! Nous avons de quoi rivaliser avec nos adversaires dans tous les compartiments du jeu.\n\n_ {Boris Marche:} Sur la longueur, la défense et le pitching vont faire la différence. L’ expérience de jouer des finales et la capacité de chacun à rester concentrer et garder son sang froid, donner toute sa concentration sur chaque balle, chaque swing. Chaque joueur de notre équipe peut faire le job et porter l’équipe sur ses épaules.\n\nQuelle est votre plus grande inquiétude ?\n_ {Jean-Michel Mayeur:} La météo du week end retour ! (rires). Pour être sérieux, je n’en ai aucune. Mon équipe a fait une saison en dent de scie, mais joue bien depuis les quarts contre Pessac. Chaque week end passé a été un véritable plaisir ; clôturer la saison en jouant une finale contre Rouen sera une prolongation de cette belle aventure ! Je vais jouer au baseball avec mon équipe ; il n’y a aucune raison de s’inquiéter !\n\n_ {Boris Marche:} Aucune. On ne va pas jouer une finale avec des inquiétudes ou des doutes.\n\nQu’aimeriez-vous avoir chez votre co-intervieweur ?\n_ Jean-Michel Mayeur: Sa discipline ! C’est sa principale force. C’est cette force qui le rend aussi serein dans les situations les plus tendues, qui lui donne le sang froid nécessaire pour ne jamais paniquer. « Good teams always have good catchers » ; Rouen gagne depuis combien de temps ? On parle souvent de la réussite de vos lanceurs, pensez-vous qu’elle est anodine…?\n\n_ {Boris Marche:} Son humour !!\n\n\n