Finale match 5 : le come-back des Huskies

| Publié par | Catégories : Non classé

Scénario à couper le souffle dans le cinquième match de la finale. Au fond du trou après deux manches, les Huskies de Rouen font petit à petit leur retard, et remportent finalement leur quatrième titre de champions de France.\n\nLes deux formations se sont rendu coup pour coup pendant les deux premières manches. Premier inning : Brelle (simple) marque sur un double de Martinez. Puis Hagiwara (double), score sur deux roulants. Deuxième inning : Young (atteint par un lancer), se rend en trois sur un roulant et un ballon et marque sur le simple de Deruelle. Gauthier file en trois sur une erreur de Brelle, et marque sur le simple de Peron.\n\nLes Templiers vont connaître une superbe troisième manche. Lecourieux concédre cinq hits de suite après un retrait. Simple de Meurant, Hervieux et Martinez (RBI), double de Young (RBI), triple de Hobbs (deux RBI). Nicolas Dubaut est appelé en catastrophe pour éteindre l’incendie. Hobbs vole le marbre pour porter le score à 7-2, mais Dubaut retire Hunt et Deruelle pour mettre fin au calvaire des Huskies.\n\n\n

{Pierre Le Guillou a reveill̩ les Rouennais en frappant un superbe triple en 5me manche. Le come-back est lanc̩ ! Рcr̩dit Christophe Dupont-Elise}
\n\n\nAssomés, les rouennais ne profitent pas de deux BB accordés par Blesoff en quatrième. Il reviennent toutefois dans le match en cinquième, après deux retraits. Le Guillou frappe un triple, il est poussé au marbre par Dubaut. Hagiwara est atteint par un lancer, puis Scalabrini frappe un simple qui rempli les coussins. Piquet soutire un BB qui permet au score de passer à 4-7.\n\nEn 6ème manche, Blesoff cède sa place à Juda-Trinidad. Rouen en profite pour marquer un cinquième point par Hagiwara (double, simple de Scalabrini, roulant de Piquet). Sénart est impuissant face à Nicolas Dubaut, sauf en 7ème manche. Hervieux est sauf sur une erreur. Il va en trois sur le double de Young après un retrait. Rouen donne un BBI à Hobbs pour remplir les buts, mais Brunet est atteint par un lancer. C’est 8-5 pour Sénart. Rouen revient à moins 2 grâce à un double de Gauthier et un simple de Peron.\n\nEn huitième manche, Rouen va finalement assomer son adversaire. Scalabrini est sauf sur une erreur de Brelle. Piquet soutire un BB. Bougie fait avancer tout le monde par un amorti. Marche les pousse au marbre sur un fort roulant au champ centre. Egalite 8-8. Après deux retraits, et avec Marche en deuxième base, Peron frappe un double qui permet aux rouennais de passer pour la première fois en tête.\n\nDubaut se chargera du reste. Il retire Martinez sur trois prises, Young sur un ballon au centre, et Hobbs sur un roulant en première base. C’est fini, Rouen est revenu de très loin, mais signe un triplé historique Challenge – Saison régulière – Championnat. \n\n