Finale match 4 : Les battes et Dubaut

| Publié par | Catégories : Non classé

Les Huskies n’ont plus le choix : ils doivent gagner. Dans ces cas là, pas besoin d’ordonnance, Le remède est connu. Il s’appelle Nicolas Dubaut. Le lanceur des Huskies a travaillé comme un forcené pour revenir à son meilleur niveau après son terrible accident de moto de décembre dernier et sa fracture au poignet droit. Mais il est là, présent sur la butte, pour maintenir son équipe dans la finale. Et, comme il l’avait fait tout au long de la saison 2007, et comme il l’a fait le week-end dernier, il ne va pas faillir à la tâche. \n\nAprès une première manche sans point, les Huskies vont frapper les premiers contre Evan Blesoff. BB à Marche, David sauf sur une erreur de Sébastien Hervé, puis après un retrait, BB à Gauthier pour remplir les buts, et Peron est atteint par un lancer. Rouen mène 1-0. Puis 3-0 dans la manche suivante. Après un retrait, BB à Scalabrini qui vole la deux, et marque sur le simple d’Hagiwara. Même scénario ensuite : vole de base, et double de Marche.\n\nSénart va ensuite se montrer très menaçant. En 4ème manche, Dubaut commence par deux BB à D.Meurant et Martinez. Young rempli les buts d’un simple au champ intérieur. Fessy est retiré, puis Hervieux frappe un ballon sacrifice d’un point. A.Meurant est atteint par un lancer, les buts sont de nouveau rempli avant de Deruelle le fende l’air pour une troisième prise.\n\nMais Sénart n’a pas dit son dernier mot. Dans la manche suivante, après deux retraits, D.Meurant frappe un double le long de la ligne de trois. Martinez suit d’un double au champ centre pour porter le score à 3-2. Le catcher cubain est trop gourmant dans sa course. Il tente d’étirer son double en triple, mais le double relais Hagiwara – Scalabrini arrive à temps dans le gant de Randy Perez pour retirer le sénartais.\nLes rouennais ont eu peur, et ils n’aiment pas ça. Ils vont donc décider de se mettre à l’abri en répliquant aussitôt. Simple de Scalbrini, simple Hagiwara, les deux coureurs avancent sur une balle passée. Sénart décide de donner un BBI à Boris Marche, mais Romain David soutire à son tour un BB d’un point. Perez frappera ensuite dans un optionnel pour un autre point, Gauthier en produira un autre sur un roulant, et Peron en fera marquer un 4ème quand son roulant passera entre les jambes de Ian Young. \n\nLes Huskies ne seront plus jamais en danger, et rajouteront des points dans chaque manche, dont 2 dans le 8ème contre Julien Brelle pour s’imposer 12-2 et forcer la tenue d’un cinquième match. \n