Finale match 1, le résumé

| Publié par | Catégories : Non classé

Elle faisait plaisir à voir, la joie des Barracudas après que Luc Didier ait croisé le marbre en 10ème manche pour marquer le point de la victoire.\nMenés au score pratiquement tout au long du match, les montpellièrains ont su trouver les ressources nécessaires pour remonter la pente et finir victorieusement leur journée.\n\n\n\n

{La victoire dans le match 1 revient à Thomas Meley}
\n\nC’est en extra-inning que tout s’est joué, avec cette règle de placer des coureurs en 1 et 2, règle dont il faudra un jour se poser la question de sa pertinence sur des matches décisifs de fin de saison. Une des beautés du baseball ne réside-t-elle pas dans ces fins de matches à suspens ? Qu’importe en tout cas, le débat n’est pas ouvert pour cette finale et ce sont les montpelliérains qui ont su profiter de l’occasion.\n\n_ Rouen avait marqué un point à son passage au bâton grâce à un simple de Crystal, mais ni Bert (coureurs en 1 et 3), ni Marche (buts remplis) n’avaient pu sortir la balle de l’infield et permettre aux rouennais d’ajouter à leur avance.\nLes Barracudas à leur tour au baton, remplissaient les sentiers quand la défense rouennaise tenter de retirer Haras en 3 sur le bunt de Pitcher. Tout le monde était sauf, et le dangereux Zuaznabar se présentait au bâton dans une situation idéale. Mais Perez le contraignait à frapper un faible roulant vers lui, et le double – jeu marbre / première était parfaitement exécuté par les rouennais qui semblaient alors avoir fait le plus dur. Rouen donnait un BBI à A.Cros pour affronter Mayeur avec les buts remplis et deux retraits. Le compte montait rapidement à 3 balles aucune prise, puis, sur le compte de 3-1, le catcher de Montpellier frappait une balle bondissante qui filait vers Luc Piquet. L’arrêt court rouennais chargeait… mais voyait la balle filer sous son gant. Deux points venaient marquer, et Montpellier pouvait exulter.\nLes Huskies avaient eu quelques occasions de se mettre à l’abri d’une telle désillusion. Notamment en 3ème manche. Ils scoraient deux fois sur le simple de Thomas envoyant Crystal (BB) puis Bert (double) au marbre. Mais le frappeur rouennais tuait l’éventuelle grosse manche en se faisant prendre en souricière entre la 1 et la 2. Les rouennais frappaient deux autres hits dans cet inning, mais ne scoraient pas.\n\n_ Montpellier à son retour au baton revenait à 1-2 sur un simple de Pitcher qui envoyait A.Cros au marbre.\nLe strarter de Montpellier Joris Navarro, probablement insuffisamment remis d’une douleur à l’épaule, quittait le monticule en tout début de 4ème manche, après un simple de Ramelet. Thomas Meley entré en relève, allait devenir le cauchemar des Huskies, qui tombaient dans son rythme et lui facilitaient la vie par des swings trop rapides et trop souvent improductifs.\nEn attaque, Montpellier poussait fort contre les lanceurs rouennais, qui vascillaient, mais tenaient bon. En 6ème manche, Mayeur soutirait un BB qui chassait A.Piquet du monticule. Perez était accueilli par un simple de Felices mais les Barracudas en restaient là. Ils revenaient à l’assaut en 7ème avec des coureurs en 2 et 3, mais un beau jeu de Luc Piquet sur un roulant de Felices éteignait la menace. C’est un 8ème manche que Montpellier parvenait à créer l’égalité avant que Zuaznabar soit retiré avec les buts remplis.\n\n_ Vaincus au bout des prolongations, les rouennais vont aujourd’hui penser très forts aux finales 2005, 2006, 2007 et 2008, quand ils perdirent le premier match avant de renverser la tendance. Il faudra toutefois qu’il montre un visage plus séduisant en attaque pour espérer inquiéter des Barracuas très certainement en totale confiance.\n\n\n\n\n\n