Finale Elite : les récompenses individuelles

| Publié par | Catégories : Non classé

MVP : Mathieu Brelle. \n\n

{Mathieu Brelle Рcr̩dit Christophe Dupont-Elise}
\n\nAvec une moyenne offensive de .409 et deux RBI, tous les deux vainqueurs dans le 1er et 4ème match, et aucun point concédé au monticule en 5,1 manche de travail, avec en plus une fiche de 2-0, le numéro 17 des Templiers a réussi le très rare exploit d’être designé MVP de la finale en évoluant au sein de l’équipe perdante. Bravo pour cette performance remarquable.\n\nMeilleur lanceur : Samuel Meurant. \n\n
{Samuel Meurant- crédit Christophe Dupont-Elise}
\n\nSans être impliqué dans aucune décision, le « workhorse » des Templiers a lancé 16 manches pour un seul point mérité (ERA de 0,56), 11K, 1BB, 2HP et a vu les frappeurs adverses ne frapper que pour .207 contre lui.\n\nMeilleur frappeur : Kenji Hagiwara. \n258], le premier frappeur des Huskies a été dominant. Une moyenne de .400, 1 RBI, 3 points marqués et 4 bases volées lui permettent d’ajouter un trophée individuel après le titre de MVP du challenge de France. \n\n\n{( résumés des matchs :} 1 / 2 / 3 / 4 / 5 )\n\n