Finale 2008, match 1. Sénart prend les devants

| Publié par | Catégories : Non classé

{Rouen 2 – Sénart 5}\n\n\n\n{Les équipes}\n\n {Rouen} : Jr. Bert (9), Piquet (4), Scalabrini (6), Hagiwara (8), Marche (2), David (DH), Dubaut (3), Peron (7), Israël (5), K.Perez (1)\n\n {Sénart} : Benhamida (4), D.Meurant (5), Hervé (6), Blesoff (DH), Young (3), Martinez (2), A.Meurant (8), Fessy (7), J.Brelle (9), S.Meurant (1)\n\n\n\nAprès avoir été battu 4 fois par Rouen en saison régulière, Samuel Meurant a démontré l’étendue de son talent en livrant une performance de très haut niveau dans une victoire 5-2 des Templiers de Sénart dans le premier match de la finale du championnat de France Elite 2008. \nLe coach des Templiers, Didier Seminet, avait décidé de changer en profondeur son ordre au line-up pour affronter Keino Perez. Benhamida passait du 9ème rang au 1er, Sebastien Hervé du 1er au 3ème, Gaspard Fessy glissait en 8ème position, et le poste de clean-up était confié à Blesoff. A noter que les trois frères Meurant faisaient partie de l’équipe de départ, ce qui doit sans doute constituer une première en finale de championnat.\n\nPendant une manche, la première, les rouennais ont cru qu’ils continuaient sur leur lancée de fin de saison. Ils marquaient en effet deux fois, en combinant coups-sûrs et rapidité. Joris Bert commençait par soutirer un but sur balle, et après un retrait se rendait en deuxième base sur le roulant de Dany Scalabrini. Puis Kenji Hagiwara frappait un très faible roulant à mi-chemin entre le marbre et le monticule. Martinez faisait le retrait en 1ère, mais Joris Bert contournait la troisième base pendant ce temps, et filait au marbre, prenant de vitesse la défense de Sénart. Puis Boris Marche frappait un simple le long de la ligne de troisième base pour pousser Scalabrini au marbre. Comme Perez retirait sur trois prises Benhamida et D. Meurant, puis Hervé sur un faible roulant en deuxième base, tout semblait aller comme sur des roulettes pour les Huskies. \n\nCela ne dura pas. En deuxième manche, Perez concédait 2 buts sur balles, signe qu’il n’était pas à son meilleur. Puis Sénart allait revenir en score en 3ème manche. Cela commençait par un simple de J.Brelle, décidément en verve contre les Huskies. Après un amorti sacrifice de Benhamida, D.Meurant frappait un haut ballon dans la droite. Un retrait facile ? Non, car Joris Bert perdait de vue la balle dans le soleil. Elle retombait derrière lui, et D.Meurant se rendait en 2. En couverture rapprochée, Hagiwara relayait sur Scalabrini qui lançait au marbre pour couper Brelle, qui avait poursuivi sa course. Les Huskies pensaient s’en être sorti, mais Sébastien Hervé frappait une flèche juste au dessus de la tête d’Olivier Israël, pour pousser D.Meurant au marbre.\n\n\n

{Samuel Meurant РCr̩dit photo Christophe Elise}
\n\nPendant ce temps, Samuel Meurant en touchant les coins avec une grande régularité, et ayant été chronométré à 85 mph dominait l’attaque Huskies. Et quand il concédait un rare coup-sûr, comme ce simple de Marche en 4ème manche, il était aussitôt secondé par sa défense qui tournait un double jeu sur un roulant de R.David.\n_ Le match allait se jouer justement en 4ème manche. La défense rouennaise allait mener une grande opération porte ouverte menant à une poussée de 4 points des Templiers. Young était tout d’abord sauf sur une erreur d’Israël. Le n°23 des Templiers se rendait en 2ème base sur le mauvais lancer en 1ère base du rouennais. Un simple de Martinez plaçait ensuite les coureurs aux extrémités. Nouveau roulant d’A. Meurant, les rouennais font le retrait en 2, manquent le double jeu (le coureur sénartais devance le lancer de Piquet), et un point va marquer. Puis Fessy frappe à son tour un roulant à l’avant champ, idéal pour un double jeu, mais Scalabrini ne parvient pas à contrôler la balle, tout le monde est sauf. Un simple de Brelle produit un point, puis un nouveau roulant de Benhamida entraîne un retrait en 2, mais encore un double-jeu mal assuré. Après deux retraits, David Meurant frappe un solide double de deux points au champ droit. Perez s’en sortira en retirant Hervé, 30 lancers après avoir commencé cette manche qui aura coûté 4 points aux rouennais.\n\n5-2, le score n’évoluera plus. Samuel Meurant ne sera pratiquement plus jamais en danger. Il ne concédera au total que 5 hits, deux à Scalabrini, et trois à Boris Marche. Marche frappera d’ailleurs son 3ème hit en 9ème manche, un roulant dans la droite. Sur le jeu, le lanceur de Sénart était venu couvrir en première, et, en souriant, à tapé dans la main de son adversaire, le seul qui lui a tenu tête dans cet après-midi. Du côté sénartais, l’attaque a été menée par D.Meurant (2 en 4, 2 RBI), et J.Brelle (2 en 2, un RBI, un amorti sacrifice).\n\n16] 8IP, 9H, 5 points dont 2 mérités, 7K, 2BB \n\n\n\n>> résumé 2ème Match >> \n\n\n \n\n_ Huskies Info : \n_ \n\n\n—-