Elite : Savigny – Rouen, les résumés

| Publié par | Catégories : Non classé

Savigny b. Rouen 7-6 (10 manches)\n\n\n\nDepuis longtemps les rouennais savent qu’un match contre Savigny n’est jamais gagné tant que le dernier retrait n’est pas effectué. Ils ont oublié cette leçon durement apprise par le passé, et laissé filer un match qui leur tendait les bras.\n\nLes deux équipes ont scoré en première manche. Pierre Le Guillou lobe l’avant champ sur un faible ballon, vole la 2 et la 3 et marque sur un roulant de Boris Marche. Savigny réplique par Pierrick Lemestre, atteint par un lancer, et qui va marquer sur le très long double de Jérôme Rousseau, qui frappe le haut de la clôture du champ gauche. Le home-run a été manqué de quelques centimètres.\n\nPlus rien ensuite pendant trois manches. Le duel vénézuélien au monticule, Perez vs Blanco, ne laisse guère de miettes aux frappeurs. Les Huskies vont donner un sérieux coup de collier en 5ème manche. Après un retrait, six coups-sûrs consécutifs vont mener à une poussée de cinq points. Carlos Jiminian embarque sur la butte pour limiter les dégâts, mais le mal semble fait.\n\nPourtant Rouen va inexplicablement relâcher sa pression, perdant toute agressivité au bâton, et multipliant les approximations en défense. C’est plus qu’il n’en fallait pour Savigny, qui allait grignoter son retard, en jouant un baseball agressifs (amortis, vol de bases…). Deux points en 5ème, deux points en 6ème, les Lions reviennent à une longueur. Kosow entre en relève pour Rouen, et semble être à son meilleur : faible roulant de Rouse, K à Lemestre et Rousseau. Savigny ne baisse pas les bras. En 8ème, Jiminian frappe un simple au champ centre sur le premier lancer. Ferreira pose l’amorti sacrifice, et Jiminian file en 2. Boyer est retiré, mais Grimaud, sur un compte de 2-2 frappe une flèche dans la droite, Pierre Le Guillou ne parvient pas à atteindre la balle, c’est un double, et l’égalité 6-6. On file ensuite en 10ème manche. Rouen peut encore faire basculer le match. Romain David reçoit un but sur balles, mais il est retiré en tentative de vol. Puis Peron et Scalabrini frappent deux simples, mais ni Israël ni Le Guillou ne les feront avancer. Savigny passe à l’attaque face à Alexandre Sochon. Simple de Jiminian (sur le premier lancer, bien sûr), BB à Ferreira. Roulant de Boyer à Boris Marche, c’est une balle signée double jeu, mais Olivier Israël ne parvient pas à contrôler le relai de Marche. Aucun retrait, les buts sur remplis, et avec un compte de 3-1 Sebastien Grimaud joue encore les héros en recevant le BB qui donne la victoire à Savigny.\n\nLanceurs :\n\n{Rouen}\n- K.Perez, 6 IP, 4 points, 1 mérité, 6 coups-sûrs, 10K, 1HP, 2BB\n- Kosow, BS, 3IP, 1 point mérité, 1 coup-sûr, 3K, 1HP\n- Sochon, L, 0 IP, 1 point mérité, 1 coup-sûr, 2 BB\n\n{Savigny}\n- Blanco, 4,1 IP, 6 points mérités, 6 coups-sûrs, 5K, 3BB\n- Jiminian, W, 5,2 IP, 0 point, 4 coups-sûrs, 5K, 2BB\n\nFrappeurs\n\n{Rouen :}\n\nLe Guillou 2/5, Piquet 1/5, Marche 2/4, Gauthier 1/3, R.Perez 0/5, David 0/4, Peron 2/5, Aoutin 1/4, Scalabrini 1/1, Israël 1/5\n\n{Savigny :}\n\nRouse 2/5, Lemestre 0/4, Rousseau 1/5, Jiminian 2/5, Ferreira 1/3, Boyer 0/5, Grimaud 2/3, Dussart 1/2, Launay 0/3\n\n\n

{Carlos Jiminian Рcr̩dit LeMoustic Production}
\n\nRouen b. Savigny 12-6\n\n\n\n234], entré en relève deux manches plus tôt ne parvenait plus à contrôler l’offensive des Lions. Laurent Aoutin est arrivé à mettre un terme à la remontée en retirant dans l’ordre le bas du line-up de Savigny, mais quelques sueurs froides ont coulé dans les dos des Huskies.\n\nIls avaient pourtant bien commencé le match. Une manche pour régler la hausse, et les gros bâtons rouennais tombaient sur le dos de Thomas Salado, chassé du match après 2 manches et 1/3, alors que le score était de 7-0. Guillaume Costes ne parvenait pas à contrôler non plus l’attaque de Rouen, et le score enflait jusqu’à 12-2 et cette huitième manche, dont finalement les rouennais se sortaient bien.\n\nA noter du côté des Huskies les grands débuts en Elite de Quentin Benedek, seize ans dans trois semaines, et qui s’est offert son premier coup-sûr au plus haut niveau. Les blessures et les absences ont au moins cet effet positif de permettre à de jeunes talents de saisir leur chance.\n\nLanceurs\n\n{Rouen}\n- Ouin, W, 5 IP, 2 points, 1 point mérité, 2 coups-sûrs, 3K, 4BB (photo)\n- Sochon, 2 IP, 4 points mérités, 4 coups-sûrs, 1K, 2BB\n- Aoutin, 2 I, 0 point, 2K\n\n{Savigny}\n- Salado, L, 2,1 IP, 7 points, 3 points mérités, 8 coups-sûrs, 2K, 1BB\n- Costes, 4,2 IP, 4 points mérités, 8 coups-sûrs, 1K, 1BB\n- Lemestre, 2 IP, 1 point mérité, 2 coups-sûrs\n\nFrappeurs\n\n{Rouen}\n\nLe Guillou 1/6, Scalabrini 2/6, Marche 2/4, Gauthier 2/4, Piquet 1/5, R.Perez 4/5, David 1/4, Peron 4/5, Benedek 1/5\n\n{Savigny}\n\nRouse 0/2, Lemestre 1/5, Rousseau 0/4, Jiminian 1/4, Ferreira 1/2, Boyer 1/3, Grimaud 2/3, Coste 0/3, Launay 0/4\n\nA lire également sur Rouenbaseball76.com :\n- {« Rouen – Savigny manche par manche »} \n\n\n—-