Elite : Rouen – Sénart, les résumés

| Publié par | Catégories : Non classé

Match # 1 : Rouen 5 – Sénart 4\n\n\n\nSénart a fait la course en tête jusqu’en 8ème manche, cette fameuse 8ème manche qui plaisir tant aux Huskies l’an passé, qui ont donné le coup de collier nécessaire pour s’imposer au terme d’un superbe bras de fer.\n\nKeino Perez a été le héros rouennais de cette partie. Non content de lancer un match complet (avec la bagatelle de 13K et de 151 lancers), il a aussi produit deux points décisifs en 8ème manche. Alors que Sénart menait 3-2, Dany Scalabrini frappait un double à la clôture du champ droit. Puis après avoir raté deux tentatives de bunt, Boris Marche parvenait à frapper un roulant qui traversait le monticule. Sébastien Hervé ne parvenait pas à contrôler la balle derrière le deuxième but, tout le monde était sauf. Romain David frappait ensuite un hit d’un point, puis Flavien Peron déposait l’amorti pour pousser Marche en 3 et David en 2. Keino Perez suivait d’une line-drive dans la gauche. Benjamin Deruelle sautait, la balle touchait le bout de son gant, mais retombait derrière lui. Deux points venaient marquer sur le jeu, Rouen prenant les devants 5-3.\n\nMais les Templiers n’allaient pas baisser les bras. Sur un compte de 0-2, Martinez était atteint par un lancer. Evan Blesoff frappait à la place de Gaspard Fessy, pour un solide double à la clôture du champ gauche. Puis Sylvain Hervieux frappait un faible roulant à l’arrêt-court. Un point venait marquer, et Blesoff tentait d’aller en 3, où il était retiré par un relai de Scalabrini à Israël. Perez trouvait les ressources suffisantes pour retirer J.Brelle et Deruelle sur trois prises pour mettre fin au match. \nLes rouennais n’avaient pas jusque là trouvé la solution face à Samuel Meurant. La défense de Sénart tournait deux double-jeux dans les deux premières manches, et profitait de mauvaises courses rouennaises pour se sortir d’affaire. Ainsi en 3ème manche, base pleine aucun retrait, Boris Marche frappait un solide roulant qui devait percer l’avant-champ, mais Dany Scalabrini, en course vers la 2, ne pouvait éviter la balle, commettant bien malgré lui une interférence qui coûtait deux points aux Huskies. Rouen scorait quand même deux fois dans cette manche, avec un simple de Flavien Peron après deux retraits. \n\n\n\nPuis à la manche suivante, après un retrait, coureur en 2 et 3, Olivier Israël frappait une solide flèche dans la droite, Fessy faisait le retrait en plongeant, et lançait à temps en 2ème base pour retirer Luc Piquet, trop avancé. Rouen pensait encore pouvoir faire la différence en 7ème quand Nicolas Dubaut commençait par un long double, mais Samuel Meurant fermait la porte par la suite.\n\nSénart s’est inscrit au pointage dès la troisième manche. Alors que tout semblait aller bien pour Keino Perez (5K sur les 6 premiers retraits), Sénart allait frapper par un simple de Deruelle, un amorti sacrifice de Benhamida, puis un BB à Hervé. Les Templiers réussissaient ensuite le double vol, et David Meurant faisait fructifier avec un double le long de la ligne de 1ère base. Puis à la manche suivante, Julien Brelle frappait un coup de canon dans la gauche, un home-run qui permettait à son équipe de mener 3-0. Mais Keino Perez fermait ensuite la porte, et les rouennais entamaient une longue remontée, finalement victorieuse.\n\nMatch # 2 : Rouen 3 – Sénart 14\n\n\n\nErnesto Martinez a produit 5 points avec l’aide de deux circuits, menant une attaque de Sénart explosive avec 14 points, avec 13 hits (et aussi la générosité des lanceurs normands, Crescent, Aoutin et Ouin qui ont accordé 11B et 4 HP), et un autre circuit signé Gaspard Fessy, bon pour trois points. Sébastien Hervé a été un premier frappeur d’exception, se rendant sur bases 6 fois sur 6 (4BB , un simple, un double), marquant 3 points, se faisant toutefois retirer deux fois en tentative de vol.\n\n229] s’en sortait en seconde manche, notamment avec un splendide double jeu Crescent – R.PerezDubaut sur un amorti de Benhamida, tenait encore le choc en 3ème avec les buts remplis et un seul retrait (un ballon puis un roulant mettaient fin à la manche), et cédait un point en 4ème sur une erreur de Scalabrini après deux retraits. C’était 4-0 pour Sénart, Rouen tentait de rester dans le match en marquant un point sur un roulant de Perez avec Marche posé en trois, puis les battes de Sénart allaient mettre au supplice les lanceurs rouennais. \n\n\nEn 6ème manche, après un retrait, double de Deruelle. Aoutin rentre en relève, il donne un BB à Benhamida puis un double d’un point à Hervé. En 6ème manche, Young commence par un double dans la gauche, et Martinez suit par un autre long home-run, dans la gauche cette fois, pour varier les plaisirs.\n\nAprès une manche de calme, Aoutin atteint Young et Martinez, et Gaspard Fessy vient hanter son ancienne équipe en frappant un coup de circuit de 3 points, le 4ème du match pour Sénart. \n\nLes Templiers creuseront encore plus la tombe des Huskies en 9ème, cette fois contre Giovanni Ouin, qui cède 4 points : BB avec les buts remplis à Martinez, ballon sacrifice de Fessy et une erreur de Bert au champ centre sur un ballon de M.Brelle qui coûte deux nouveaux points.\nLes Huskies marqueront une dernière fois en 9ème, un point qui ne les consolera de cette amère et sévère défaite. \n\n\n