Elite: Rouen ne lâche rien

| Publié par | Catégories : Non classé

1er match: Rouen bat La Guerche 9 à 2\n\n|ROUEN |0|0|1||0|6|1||0|1|0|| 9|| 13H| 1E|\n|LA GUERCHE|0|0|0||0|0|0||0|0|2 || 2 ||10H |2E|\n\nLes stats des lanceurs\n\n|Rouen :||\n|Perez, (W) |9 IP, 2R,1ER, 2K, 2BB, 1HP, 10 hits|\n\n|||\n|||\n|La Guerche:||\n|Piquet (L), |6IP, 8R,8ER, 2K, 2BB, 10 hits|\n|Brau, | 3IP, 1R, 1ER, 0K, 1BB, 2HP, 3 hits|\n\n\n\n\nLa météo annonçait de la pluie, mais le ciel breton a une nouvelle fois fait taire les augures, et c’est sous un beau soleil et par une forte chaleur que les Huskies et les Hawks s’affrontaient. Au monticule pour le premier match, Perez face à Piquet, un affrontement qui est devenu un classique du championnat de France.\n\nPendant quatre manches, les deux lanceurs ont tenu les attaques adverses. Ce ne fut pas de tout repos pour Keino Perez, qui plaçait trois fois le premier frappeur sur les sentiers, mais parvenait à s’en sortir notamment grâce à sa défense : de la sureté au champ extérieur, et un beau double jeu Israël – Marche – Piquet au champ intérieur. Anthony Piquet cédait pour sa part un point en 3ème quand Olivier Israël soutirait un but sur balles et filait en 3 sur un simple de Joris Bert et une erreur de Virgile Roux. Kenji Hagiwara frappait un roulant à l’arrêt court qui produisait le 1er point.\nLe score n’était toujours que de 1-0 quand les Huskies allaient de nouveau connaître une grosse manche, leur marque de commerce depuis le début de l’année. Cela commençait par trois simples de suite (Young, Jordan Bert, pour son retour au jeu après sa fracture à la rotule en Coupe d’Europe, et Israël) pour remplir les buts. Jordan Bert frappait son 2ème simple de la journée pour produite un point. Après un retrait, au tour de Scalabrini de frapper une flèche au centre pour deux points produits. Puis David Gauthier propulsait la balle le long de la ligne du champ gauche au dessus de la clôture pour son 2ème circuit de l’année, une claque de trois points. 7-0, la messe était dite pour les bretons, qui continuaient toutefois à frapper solidement un Keino Perez un peu fatigué. Rouen ajoutait deux points pour faire bonne mesure (double d’Hagiwara avec Joris Bert en 1ère en 6èmem anche, Scalabrini atteint par un lancer avec les buts remplis en 8ème manche), puis La Guerche trouvait la récompense à ses efforts avec une belle claque de Mathieu Brau en 9ème manche, un circuit de deux points. Le score final était de 9-2 pour Rouen.\n\n\n\n

{Quentin Becquey, David Gauthier et Joris Bert (crédit Rassioner)}
\n\n\n- 2me match: Rouen bat La Guerche 15 à 9 \n\n|ROUEN |3|0|1||0|2|0||4|3|2|| 15|| 15H| 2E|\n|LA GUERCHE|2|3|1||1|2|0||0|0|0 || 9 ||11H |6E|\n\nLes stats des lanceurs\n\n|Rouen :||\n|Becquey, |3.1 IP, 7R,6ER, 2K, 2BB, 7 hits|\n|Bert, (W) |5.2 IP, 2R,2ER, 7K, 7BB, 1HP, 3 hits|\n\n|||\n|||\n|La Guerche:||\n|Surais, |5IP, 6R,3ER, 2K, 5BB, 6 hits|\n|Vezina (L), | 4IP, 9R, 7ER, 3K, 4BB, 9 hits|\n\n\n\nLe 2ème match voyait deux jeunes lanceurs s’affronter. Quentin Becquey pour Rouen et Ely Surais pour La Guerche. Rouen pensait avoir fait le plus dur en scorant trois fois (deux doubles notamment de Scalabrini et Hagiwara) contre le grand gaucher dès la premier manche, mais les Hawks n’allaient pas se décourager, et allaient prendre les commandes du match. Ils répondaient par deux points en 1ère (double de Perriguey faisant marquer Brau et Miller), puis allaient sérieusement se détacher en 2ème avec une poussée de trois points sur 3 hits, dont deux doubles de Legras et Roux et un BB. Si Rouen réduisait l’écart en 3ème en profitant d’une erreur de Vezina sur une balle à double jeu, un mauvais relai à son arrêt-court qui permettait à Gauthier d’avancer en 3 et de score sur le ballon sacrifice de Young, La Guerche répliquait là encore au coup pour coup, profitant à son tour d’une erreur rouennais, en l’occurrence Joris Bert laissant tomber une flèche puissante de Furet, lequel allait en 3 grâce à deux balles passées. La défense rouennaise jouait avancée, mais le roulant de Leduc vers la 2ème base permettait quand même à Furet de croiser le marbre. 6-4 pour La Guerche. \n\n Puis La Guerche allait rajouter un nouveau point en 4ème : Simple de Brau (qui finira la journée avec 4 en 8), simple de Vezina, et après un retrait simple d’un point de Le Poupon. Becquey cédait sa place au monticule à Joris Bert, qui donnait un BB à Furet puis retirait Leduc sur trois prises. Une présence qui allait donner le ton au séjour de l’ancien Dodger sur le monticule, puisqu’il finira sa journée de travail comme pitcher avec 7BB et 7K !\n\nSecoués, les rouennais n’allaient pas rester dans les cordes. Ils répliquaient en 5ème manche avec deux points non mérités. La vitesse de course de Jordan Bert obligeait Le Poupon à un jeu difficile sur un roulant, et il s’en suivait une erreur de lancer. Puis Israël frappait un double au champ opposé permettant à Jordan Bert de score. Après un BB à Joris Bert, un simple d’Hagiwara poussait Israël au marbre. Le score était de 7-6, mais La Guerche tenait à sa victoire. Avec Legras en 3 et Roux en 2 et deux retraits, Miller frappait un ballon qui tombait en lieu sûr le long de la ligne du champ droit pour deux nouveaux points. Les bretons menaient 9-6, et Vezina entrait au monticule pour tenter de fermer les livres. Il le fit bien en 6ème manche. Mais fut obligé de céder en 7ème manche. Après deux retraits, le québécois concédait deux BB à Joris Bert et Hagiwara, qui avancaient d’une base sur une balle passée.. Scalabrini frappait un roulant bondissant qui Le Poupon parvenait à saisir en extension, Bert croisant le marbre. L’arrêt court breton tentait un relai difficile en 1ère, complètement hors cible, qui permettait à Hagiwara de marquer et à Scalabrini de filer en 2, puis au marbre sur le double de Gauthier. Une nouvelle erreur sur un roulant de Marche offrait leur 10ème point aux Huskies.\nLa Guerche repartait à l’assaut : double de Brau après un retrait, BB à Miller après deux retraits, mais Le Poupon ne pouvait que frapper un ballon au lanceur pour mettre fin à la 7ème manche. Les Huskies allaient porter le coup fatal à La Guerche en 8ème manche, quand après deux retraits Hagiwara frappaient un coup de canon au champ centre, un home-run bon pour trois points qui assommait définitivement les bretons. Les deux derniers points des rouennais enfonçant un peu plus le clou. \n\n\n\n\n\n« Nous avons eu du mal contre une excellente équipe de La Guerche », soulignait François Colombier. « Les Hawks m’ont impressionné notamment par leur agressivité au bâton. Ils sont là pour swinguer la batte, et c’est très agréable de jouer contre une équipe comme celle-là. Je leur souhaite d’aller jusqu’au bout de leur magnifique saison et de décrocher une place en play-offs. Cette équipe ne cesse de progresser d’année en année, et leur line-up devient très complet. Du 1 au 9, tout le monde peut frapper. Je pense que La Guerche n’est qu’à un ou deux joueurs de devenir un candidat sérieux pour le titre ».\nLe coach des Huskies était aussi satisfait de son équipe. « On avait beaucoup d’absents, et c’est là qu’on voit l’importance d’avoir un gros effectif. Surtout avec le retour de nos deux blessés de coupe d’Europe, Jordan Bert et J-P Miet. Cela a fait plaisir d’inscrire de nouveau leur nom sur le line-up. Offensivement, on continue à bien frapper, avec un Joris Bert vraiment dominant. Et il faut souligner aussi le retour en forme de Kenji Hagiwara. Depuis qu’il est devenu père de famille, il frappe pour .458 ! »\n\n \n\n\n\nLES AUTRES RÉSULTATS\n\n- Montpellier bat Montigny 15 à 5 et 12 à 6\n\n- Toulouse bat Savigny 4 à 2\n- Savigny bat Toulouse 5 à 2\n\n- Sénart bat Clermont 6/2 et 16/0 \n_ A noter, selon le site http://strikeout.fr-bb.com, la très grave blessure du lanceur étranger de Clermont (fracture ouverte de la cheville semble-t-il). Il a été évacué par les pompiers et le SMUR. Les Huskies lui souhaitent un prompt rétablissement. \n\nCLASSEMENT\n\n\n|#| Equipe | Matchs | Gagnés | Perdus | Moyenne |\n|1|Rouen|24|21|3|.875|\n|2|Montpellier |23 |20|3|.870|\n|3|Sénart |24|14|10|.583|\n|4|Savigny |26|14|12|.538|\n|5|La Guerche |26|12|14|.462|\n|6|Toulouse |24|9|13|.409|\n|7|Montigny |26|5|21|.192|\n|8|Clermont |25|4|21|.160|\n||||||