Elite, Rouen – Montpellier, les résumés

| Publié par | Catégories : Non classé

Les résultats de la 4ème journée d’Elite\n\n_ ROUEN vs MONTPELLIER: 2 – 6 et 6 – 3\n_ SAVIGNY vs SENART: 3 – 6 et 2 – 5\n_ TOULOUSE vs PUC: 6 – 4 et 10 – 2\n_ LA GUERCHE vs CLERMONT: 0 – 12 et 10 – 1\n\n\n{Championnat 2008 }\n\n|#| Equipe | Matchs | Gagnés | Perdus | Moyenne |\n|1|SENART | 8 |7| 1 | .875|\n|2|ROUEN 76| 8 |5| 3 | .625|\n|-|TOULOUSE | 8 |5| 3 | .625|\n|-|SAVIGNY | 8 |5| 3 | .625|\n|5|LA GUERCHE | 8 |3| 5 | .375|\n|-|MONTPELLIER| 8 |3| 5 | .375|\n|-|CLERMONT | 8 |3| 5 | .375|\n|8| PUC | 8 |1| 7 | .125|\n\n\n—-\n\n\n\nMontpellier b. Rouen 6-2\n\n\n\n\nMontpellier a montré beaucoup de combativité et de talent pour s’imposer dans le premier match. Un pitching parfait d’Edouard Massé (photo), qui a lancé les neuf manches, et coups-sûrs au bon moment ont eu logiquement raison de Huskies toujours au ralenti. \n\nMontpellier a placé un coureur en position de marquer en 2ème, 3ème et 4ème manche, mais sans parvenir à conclure. Ce sont les Huskies qui allaient marquer les premiers. Après un retrait, avec Scalabrini et Marche en 3ème et 2ème base, David Gauthier frappait un solide simple au centre permettant à son équipe de prendre les devants 2-0.\n\nLe tournant du match survint à la manche suivante. Jason Kosow se débarrassait de Pitcher et Lapinski sur trois prises, et prenait les devants aucune balle deux prises contre Devick. Celui-ci revenait dans le compte, 2-2, puis frappait un simple dans la droite. J-M. Mayeur suivait d’un long double qui envoyait son équipe au marbre. Au tour de Morette de frapper un simple à l’entre-champ centre pour créer l’égalité 2-2. Et après un BB à Baudry, Andrades frappait un nouveau simple d’un point, Baudry étant retiré au marbre sur un jeu serré. Rouen avait 4 manches pour revenir au score, mais les Huskies étaient incapables de trouver la solution aux lancers de Massé, qui n’était jamais vraiment en danger. \n\nD’autant plus que l’attaque de Montpellier continuait sur sa lancée. En 7ème manche, le duo Devick – Mayeur revenait à la charge, cette fois contre Keino Perez. Le canadien était atteint par un lancer, et Mayeur frappait un coup de canon directement à la clôture du champ gauche pour le 4ème point. Les Barracudas ajoutaient deux clous dans le cercueil des rouennais en 8ème, avec un triple de deux points de Mathieu Lapinsky.\n\n\n

{Malgré 10K en 5 manches, Jason Kosow récolte la défaite}
\n\nLanceurs : \n-* Rouen\n-** Kosow, L, 5 IP, 3 points mérités, 5 coups-sûrs, 4BB, 10K\n-**Perez, 4 IP, 3 points mérités, 4 coups-sûrs, 1 HP, 5K\n-* Montpellier\n-** Massé, W, 9 IP, 2 points mérités, 6 coups-sûrs, 1BB, 8K\n\nFrappeurs :\n-* Rouen : Le Guillou 1/3, Scalabrini 2/4, Marche 0/3, Gauthier 1/4, Peron 0/4, Piquet 1/4, David 0/4, Aoutin 0/2, K.Perez 0/1, Bert 1/3\n-* Montpellier : Pitcher 0/4, Lapinski 1/5, Devick 1/4, Mayeur 3/5, Morette 1/4, Baudry 1/4, Andrades 2/4, Fachand 0/3, Henri 1/3\n\n—-\n\nRouen b. Montpellier 6-3\n\n\n\nLes Huskies n’avaient plus le choix. Au risque d’être décrochés du haut du classement, et de tomber dans une mini-crise, ils se devaient de réagir. Pour s’en sortir, le coach Scalabrini confiait la balle à Alexandre Sochon. La première manche semblait montrer que Rouen, en ce début de saison, marche un peu à l’envers. Un faible roulant de Pitcher échappait à Randy Perez. Une base volée, un roulant et un double de Devick plus tard, et les Barracudas prenaient les devants. Rouen tentait de réagir, mais Luc Piquet était coupé au marbre par le relai précis de Baudry, après un simple de R.Perez. \n\nRouen parvenait à se remettre dans le match en 2ème manche. BB à Peron, HP à Le Guillou et Thomas Meley cédait sa place à Nathan French au monticule. Romain David posait un amorti sacrifice, puis J.Bert produisait le 1er point sur un faible ballon dans la gauche, et Scalabrini le 2ème sur un roulant à l’arrêt-court. Une erreur de rattrapé de Morette sur un relai de Devick après un roulant de Marche permettait à Rouen de mener 3-1. Le score passait à 5-1 en 3ème grâce à un simple d’un point de R.David, et un coup-sûr au champ intérieur de Luc Piquet. \nEn 6ème manche, Alexandre Sochon qui avait très bien travaillé jusqu’ici tombait à son tour sur le duo Devick – Mayeur : deux longs doubles dans la droite pour un point, et un simple au champ intérieur de Baudry pour un 2ème point. \n\nRouen ajoutait un point d’assurance en 7ème manche (R.Perez simple, base volée, roulant puis wild-pitch), et G.Ouin venait fermer les livres pour les Huskies.\n\n234]}\n\nLanceurs :\n-* Rouen\n-** Sochon, W, 6 IP, 2 points mérités, 6 cous-sûrs, 2 BB, 6K\n-** Ouin, S, 3IP, 0 point, 1 coup-sûrs, 2BB, 3K\n-* Montpellier\n-** Meley, L, 1IP, 2 points mérités, 2 coups-sûrs, 2HP, 1BB\n-** French, 6 IP, 4 points, 3 mérités, 9 coups-sûrs, 2BB, 2K\n-** Andrades, 2 IP, 0 point, 2 coups-sûrs, 2K\n\nFrappeurs : \n-* Rouen : Scalabrini 1/4, Piquet 3/5, Marche 1/5, Gauthier 0/3, R.Perez 3/4, Peron 0/3, Le Guillou 1/2, David 1/3, Bert 2/4\n-* Montpellier : Pitcher 0/5, Lapinski 0/5, Devick 2/4, Mayeur 1/4, Morette 1/3, Baudry 1/3, Andrades 0/4, Fachan 1/2, Henri 1/4\n\n