Elite: Rouen garde la cadence

| Publié par | Catégories : Non classé

{Match 1, duel de lanceurs}\n\n\n\n\nAnthony Piquet contre Robin Roy, on pouvait s’attendre à un duel de lanceurs dans le premier match entre La Guerche et Rouen. On ne fut pas déçu. Les deux artilleurs ont dominé leur sujet. Le breton avec 6K et 5 hits concédés pur un match complet, le normand avec 9K et 4 hits en 7 manches, Perez venant en relève pour 2K en deux manches.\n\n_ Si les battes sont donc plutôt restées silencieuses, ce sont surtout les jambes rouennaises qui ont fait la différence, et surtout celle de Kenji Hagiwara, qui a passé sa journée sur les sentiers, causant mille et un tourments à la défense de La Guerche et au receveur Neftali Miller. Le champ centre rouennais a été sauf deux fois sur des erreurs, a soutiré un but sur balles et frappé dans un optionnel pour se rendre quatre fois sur les sentiers. Il a ensuite volé 5 bases (dont trois fois la troisième), et est venu marquer deux des cinq points normands. Les gants guerchais, en revanche, n’ont guère aidé Anthony Piquet qui n’aura concédé qu’un point mérité.\n\n_ Jusqu’à la toute fin du match, les deux équipes se sont livrées à un superbe bras de fer. Les Huskies ont frappé les premiers en 3ème manche. BB à Scalabrini après un retrait. Puis Hagiwara frappe un roulant à double jeu vers le troisième coussin. Mais Sebastien Vezina précipite un peu son geste, et son lancer se retrouve au champ extérieur, permettant aux deux Huskies d’avancer d’une base. Boris Marche ne rate pas l’occasion de produire son premier point du match sur un ballon sacrifice.\n\n_ Les Hawks ne s’en laissant pas compter. Perriguey frappe un roulant vers Robin Roy qui jongle avec la balle et ne parvient pas à la contrôler. Puis Miller frappe un roulant entre la 1ère et la 2ème base, avant que Legras ne dépose un bunt parfait. Roy retire ensuite Fueret sur trois prises, mais un wild-pitch sur une rapide haute avec deux prises permet à Perriguey de croiser le marbre. Un lancer plus tard, LePoupon est retiré sur trois prises, mais c’est trop tard, et La Guerche a égalisé. Les rouennais vont aussitôt répliquer : après un retrait, Hagiwara reçoit un but sur balles, et vole coup sur coup la 2 et la 3. Boris Marche frappe en lieu sûr pour son 2ème RBI.\n\n_ La défense rouennaise ne va pas aider la cause de son lanceur en 7ème manche. Kyle Gruver frappe une solide flèche dans la gauche pour commencer, puis Perriguey reçoit un but sur balles. Miller frappe un roulant pour un premier retrait en 2, et Legras frappe à son tour un roulant qui semble être un double jeu facile, mais le relai de Luc Piquet est totalement hors cible, permettant à Gruver de créer l’égalité.\n\n_ Rouen va se mettre hors de portée en 8ème manche. Hagiwara commence par profiter d’une erreur de Vezina pour être sauf en 1ère. Le scénario est alors connu : vol de la 2, vol de la 3, ballon sacrifice de Marche. David Gauthier est ensuite atteint par un lancer, Piquet frappe un simple dans la droite, Peron fait avancer tout le monde sur un roulant au lanceur, et une nouvelle erreur de la défense guerchaise sur une frappe de Dubaut permet à Gauthier de croiser le marbre avant que Young envoie d’un simple Piquet marquer à son tour. 5-2, c’en est fini pour la Guerche, Perez finissant le travail au monticule.\n\n \n\n{ Les stats des lanceurs }\n\nRouen\n\n_ Roy, 7 IP, 2 R, 2ER, 4 hits, 9K, 1BB\n\n_ Perez , W (2-0), 2IP, 0R, 1bb, 2K\n\n \n\nLa Guerche\n\n_ Piquet, L (2-3), 9 IP, 5R, 1ER, 5 hits, 6K, 2BB, 2HP\n\n \n\n {Les équipes} \n\nRouen\n\n_ Scalabrini (6, 0/3), Hagiwara (8, 0/3), Marche (3, 1/2), Gauthier (2, 0/3), Piquet (4, 1/4), Peron (DH, 1/3), Dubaut (5, 1/4), Grimaud (7, 0/2), puis Young (7, 1/1), Israël (9, 0/4).\n\nLa Guerche\n\n_ Roux (4, 0/4), Brau (8, 0/2), Vezina (5, 1/4), Gruver (DH, 1/3), Perriguey (9, 1/3), Miller (2, 1/4), Legras (7, 0/2), Furet (3, 0/2), puis Gaignard (3, 0/1), LePoupon (6, 0/3)\n\n \n

{Boris Marche (photo) a produit 3 des 5 points rouennais. Kenji Hagiwara a volé 5 buts}
\n\n\n\n{Match 2, duel de frappeurs}\n\n\n\nVexées d’avoir été mises sous l’éteignoir, les battes se sont réveillées dans le deuxième affrontement entre La Guerche et Rouen.\n\n_ Un match qui a été marqué par un incident qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques. En deuxième manche, Romain Legras frappe une solide flèche à l’entre-champ gauche. Hagiwara et Peron se précipitent vers la balle, plongent tous les deux, et se heurtent violemment. Les deux hommes vont rester étendus au sol tandis que la balle poursuit son chemin vers la clôture, et que Legras vient croiser le marbre sur un « inside the park home run ». Les Huskies se précipitent vers leurs équipiers, qui sont complètement sonnés, le souffle coupé. Fort heureusement, aucune blessure trop grave n’est semble-t-il à déplorer, mais la violence du choc et le bruit sourd qui en a résulté a fait passer des frissons dans le dos des joueurs et du public. Hagiwara, touché au pouce gauche et Peron, blessé à la cuisse droite, ne reprendront pas le jeu.\n\n\n\n_ Le match se déroulait jusque-là tranquillement pour les Huskies qui avaient fait le break dès la première manche face à Kyle Gruver. Neuf frappeurs défilaient au marbre, avec 3 hits, 2BB, une erreur et un sacrifice-fly pour une addition corsée de 5 points.\n\n_ Les Huskies allaient ensuite marquer des points dans les 6 premières manches, mais ne parvinrent jamais atteindre les 10 points d’avance, ce qui aurait pu leur coûter cher en fin de match.\n\n_ Les guerchais montrèrent les dents en 5ème manche face à Alexandre Sochon, qui commençait par un BB à Gruver, puis cédait 4 hits de suite, un roulant et un BB à Vezina pour concéder trois points. Quentin Becquey était appelé à la rescousse, et remplissait parfaitement son contrat avec un infield-fly de Legras et un K sur Gaignard.\n\n_ Après avoir connu une petite alerte en 8ème manche (buts remplis, deux retraits, mais finalement pas de point concédé), Becquey cédait sa place sur le monticule à Scalabrini pour finir le travail. Le score était de 13-4, et les Huskies pensaient avoir le match en main. 2 erreurs, 2BB et 3 hits plus tard, le score était de 13-10, et le point égalisateur se trouvait au cercle d’attente. Luc Piquet jouait les pompiers de service pour faire frapper un faible roulant à Vezina, récoltant au passage un improbable sauvetage.\n\n \n\n
{Le sauvetage est pour Luc Piquet Рcr̩dit Christophe Elise}
\n\n{ Les stats des lanceurs }\n\nRouen\n_ Sochon, 4,1 IP, 4 R, 4 ER, 7 hits, 1K, 5BB.\n\n_ Becquey, W (2-0), 3,2 IP, 0 R, 6 hits, 2K, 1BB, 1HP\n\n_ Scalabrini, 0,2 IP, 6R, 0ER, 3 hits, 2BB\n\n_ Piquet, S (1), 0,1 IP.\n\n \n\nLa Guerche\n\n_ Gruver, L (4-2), 5 IP, 11R, 2ER, 11 hits, 3K, 5BB\n\n_ Le Poupon, 3IP, 2R, 0ER, 2 hits.\n\n \n\n{ Les équipes }\n\nRouen\n\n_ Scalabrini (6,1,6, 2/5), Hagiwara (8, 0/1), puis Israël (9, 1/2), Marche (2,4, 3/5), Gauthier (3,2, 2/4), Piquet (4,6,1, 0/4), Peron (7, 1/1) puis Perez (7, 1/3), Dubaut (5, 0/4), Young (9,8, 2/5), Grimaud (DH, 1/5).\n\n \n\nLa Guerche\n\n_ Roux (4, 2/5), Brau (8, 3/4), puis Furet (9, 2/2), Piquet (6, 1/2), Miller (2, 1/6), Perriguey (9, 0/0) puis Vezina (8, 2/5), Legras (7, 3/5), Gaignard (3, 0/5), Gruver (1, 0/1) puis Le Poupon (1, 0/0), Leduc (5, 2/5). \n\n\n\n{AUTRE RÉSULTAT ÉLITE}\n_ Sénart a écrasé Clermont 28 à 2 avec Samuel Meurant (Sénart) face à JC Joly (Clermont) en 6 manches. \n_ Victoire de Sénart 6 à 5 dans le 2me match. \n_ Montpellier s’impose à Montigny 8 à 5 et 7 à 5.\n\n_ Savigny s’était imposé 9/5 et 9/2 à Toulouse vendredi. \n\n\n