Elite: les Huskies se repositionnent

| Publié par | Catégories : Non classé

Les Sénart – Rouen ont été depuis deux saisons des sommets du championnat de France, pleins de suspens, de tension et beau jeu. En cette deuxième journée des play-offs, ce sont deux équipes mal en point qui se présentaient sur le terrain de Chartres balayé par un vent très violent. Des Templiers dominés 0-3 par Montpellier, et sans aucun droit à l’erreur pour espérer décrocher une place en finale, et des Huskies fragilisés par leur double défaite face aux Lions.\n\n\n\n

{Attitude inhabituelle pour le lanceur rouennais, Keino Perez. Il frappe 1 en 3 et surtout produits 3 points (crédit Christophe Elise)}
\n\n{MATCH 1 : ENTRE VIEILLES CONNAISSANCES}\n\n\nROUEN BAT SENART 9/1\n\n\n\nLe premier affrontement ressemblait à  un classique du baseball français avec les deux meilleurs lanceurs de ces quinze dernières années face à face, Robin Roy et Samuel Meurant.\nDécidés à repartir du bon pied, les rouennais allaient entrer en force dans le match en scorant trois fois dès la première manche avec notamment trois hits de Scalabrini, Hagiwara et Marche.\nLes débats s’équilibraient pendant les trois manches suivantes, les deux lanceurs faisant admirer leur savoir-faire. Un hit et 4K pour Meurant de la 2è à la 4è manche, deux hits et 4K pour Roy dans le 4 premiers innings.\nLes rouennais allaient se mettre à l’abri en 5è et 6è manche. Plusieurs erreurs de la défense des Templiers faisaient monter le score à 6-0. Sénart répliquait par un point quand Martinez poussait Smith au marbre, mais ne parvenait plus à inquiéter les Huskies qui tournaient même deux double-jeu pour mettre fin aux 8è et 9è manche. L’attaque rouennaise, avec quelques hits et encore quelques erreurs défensives montait son compteur à neuf points avec une poussée de 3 points dans la dernière manche.\n\nRouen \n_ Bert (RF, 2/4), Scalabrini (SS, 1/3), Hagiwara (CF, 2/5), Gauthier (C, 1/4), Piquet (2B , 2/2), Marche (3B, 2/5), Peron (LF, 0/4), Ramelet (DH, 0/5), Grimaud (1B, 0/4), Roy (P)\n\n\nSénart\n_ Smith (SS, 3/5), J.Brelle-Andrade (CF, 1/4), Martinez (C, 1/3), M.Brelle-Andrade (3B, 0/4), Meurant (P, 1/4), Teygeman (2B, 1/4), Rocha (LF, 0/4), Hardouin (1B, 1/3), Thelier (RF, 0/2)\n\n\n\n\n{\nMATCH 2 : ROUEN AU DÉBUT ET À LA FIN}\n\n\nROUEN BAT SENART 15/2\n\n\n\nMarquer trois points en première manche est une excellente manière de débuter un match. Après avoir procédé de cette façon dans le 1er match, les Huskies ont décidé de réitérer leur performance dans le 2ème. David Gauthier frappait un double de deux points et croisait le marbre sur un simple de Luc Piquet pour faire 3-0. Puis 4-0 à la manche quand Joris Bert croisait le marbre sur un roulant d’Hagiwara. Les Templiers restaient toutefois dans le match, puis M.Brelle marquait sur un simple de Thelier après un retrait. Keino Perez retirait sur trois prises les deux frappeurs suivants avec coureur en 1 et 3 pour étouffer la menace. Nouvelle pression des Sénartais en 3ème manche, après que Rouen ait rajouté un point (BB à Piquet, puis à Marche et Peron pour remplir les buts, et balle passée) mais laissé une belle occasion de se mettre à l’abri (aucun retrait, coureur en 2 et 3, mais aucun point marqué). Pour Sénart, Smith, décidemment intenable au bâton, commençait par double, et se rendait en 3 sur le sacrifice de J.Brelle-Andrade. Martinez recevait un BB, M.Brelle frappait un simple d’un point et Meurant était atteint par un lancer pour remplir les buts. Mais là encore, Perez se sortait d’affaire en retirant Teygeman (ballon au champ intérieur) et Thelier (roulant en 3).\nLes débats s’équilibraient par la suite, le jeune lanceur Jérémy Feron s’en sortant plutôt bien face à l’attaque rouennaise, et Perez retrouvant sa vitesse de croisière.\nLes Huskies se mettaient à l’abri en 6ème manche avec une poussée de trois points alors que J.Brelle-Andrade prenait le monticule. Les deux dernières manches virent l’attaque rouennaise prendre définitivement le dessus.\n\n\nRouen\n_ Bert (RF, 0/6, P), Scalabrini (AC, 3/5), Hagiwara (CF, 0/5), Gauthier (3B, 1/5), Piquet (2B, 4/5), Marche (C, 2/4), Peron (1B, 2/5), Ramelet (DH, LF, 2/6), Grimaud (LF, RF, 1/6), Perez (P)\n\nSénart\n_ Smith (AC, 2/4), J.Brelle-Andrade (LF, 2/5), Martinez (C, 0/3, M.Brelle-Andrade (3B, 2/3) puis Couard (LF, 0/2), Meurant (CF, 0/4), Teygeman (2B, 3B, 0/4), Thelier (DH, LF, 2B, 1/4), Hardouin (1B, 0/4), Rocha (RF, 1/3), Feron (P)\n\n\n{MATCH 3 : UNE MANCHE POUR LA DIFFÉRENCE}\n\nROUEN BAT SENART 8/1\n\n\n\nBeau duel de lanceur pendant les 5 premières manches du 3ème affrontement en Rouen et Sénart. Mathieu Brelle-Andrade et Giovanni Ouin n’ont pas facilité la tâche des frappeurs adverses. Les rouennais ont marqué les premiers, en 2ème manche. Simple de Piquet, puis roulant de Marche vers l’arrêt-court qui ne parvient pas relayer à temps en 2ème base pour faire le retrait. Les Huskies vont ensuite faire dans le classique : amorti sacrifice de Peron pour faire avancer tout le monde, et ballon sacrifice de Perez. Les Templiers vont miser sur la vitesse pour répliquer en 5ème manche. Après un retrait, Smith obtient un simple pour vol la 2ème base. Il part ensuite vers la 3, et le lancer de Marche file au-dessus de la tête de Gauthier pour permettre à l’arrêt-court de Sénart de créer l’égalité 1-1. Les Sénartais avaient auparavant menacé en 3ème manche avec coureur en 1 et 3 et 1 retrait, avant que M.Brelle frappe un ballon en 2ème base et Meurant un roulant au lanceur.\nLes Huskies ont ensuite tué le match en 6ème manche avec une poussée de 7 points, cumulant 5 hits et profitant de 5 erreurs sénartaises. C’en était fini de tout suspens, et les Huskies réalisant leur objectif, remporter 3 victoires pour se remettre dans le droit chemin.\n\n\n \n\nRouen\nBert (RF, 3/5), Scalabrini (SS, 0/5), Hagiwara (CF, 2/4), Gauthier (3B, 1/5), Piquet (2B, 1/5), Marche (C, 1/3), Peron (LF, 0/3), Perez (1B, 1/3), Grimaud (DH, 1/4), Ouin (L)\n\nSénart\nSmith (SS, 2/5), J.Brelle-Andrade (3B, 1/3), Martinez (C, ¼), M.Brelle-Andrade (P, 1/4), Meurant (CF, 0/4), Thelier (LF, 0/4), Rocha (RF, 0/4), Teygeman (2B, 2/4), Hardouin (1B, 0/4)\n\n