Elite: Double victoire rouennaise face à Toulouse

| Publié par | Catégories : Non classé

\n

{Robin Roy (7W, 1L) crédit Aurélien Meunier}
\n\n{1ER MATCH ROUEN BAT TOULOUSE 10/0}\n\n- Toulouse 0 0 0 0 0 0 0 – 0 4 3\n- Rouen 0 0 4 3 0 1 2 1 – 10 14 0\n\n_ Toulouse : Morgavi (2B), Rouge (DH) puis Faccendi (L), Fessy (CF),Gigout (R), Mallet (RF), Delpech (1B), Charlot (3B puis SS), Huppe (LF) puis Edison Garcia (LF), Azirar (SS) puis Paradinas (3B) puis Berger (3B), Euri Garcia Martinez (L)\n_ Rouen : Joris Bert (RF puis L), Scalabrini (SS), Hagiwara (CF), Gauthier (C), Marche (3B), Piquet (2B), Young (1B puis RF), Jordan Bert (LF), Roy (P puis 1B).\n\n_ Frappeurs : \nToulouse : Morgavi 1/4, Rouge 1/3, Fessy 1/3, Gigout 1/2, Mallet 0/2, Delpech 0/3, Charlot 1/3, Huppe 0/1, Ed. Garcia 0/1, Azirar 0/1, Paradinas 0/1, Berger 0/1\n_ Rouen : Joris Bert 2/4, Scalabrini 2/4, Hagiwara 1/4, Gauthier 1/3, Marche 1/4, Piquet 1/4, Young 1/2, Jordan Bert 1/3, Roy 3/3\n\n_ Lanceurs :\n_ Toulouse : \n_ Eu. Garcia, L, 5 IP, 8 R, 6 ER, 9 hits, 1K, 4BB\n_ Faccendi 2 IP (+ 2 frappeurs), 2 R, 2ER, 5 hits, 1 BB\n\n_ Rouen :\n_ Roy, W, 6 IP, 0 R, 4 hits, 3K, 1BB\n_ Joris Bert, 2 IP, 0 R, 2K, 1 BB\n\n\n{2ME MATCH ROUEN BAT TOULOUSE 8/2} \n\n- Toulouse 0 0 0 0 0 1 0 0 1 2 5 3\n- Rouen 1 0 0 1 2 2 0 2 – 8 10 0\n\n_ Toulouse : Morgavi (2B) puis Berger (2B), Rouge (DH) puis Euri Garcia (3B), Fessy (CF), Mallet (RF), Gigout (R), Delpech (1B puis L), Azirar (SS), Charlot (3B puis 1B), Paradinas (LF), Edison Garcia (L)\n_ Rouen : Jordan Bert (RF puis L), Scalabrini (SS), Hagiwara (CF), Gauthier (3B), Piquet (2B), Marche (R), Peron (1B), Perez (L) puis Crescent (L puis RF), Jordan Bert (LF)\n\n_ Frappeurs : \n_ Toulouse :Morgavi 0/2, Rouge 0/2, Eu. Garcia 0/2, Fessy 1/3, Mallet 1/3, Gigout 1/3, Delpech 1/4, Azirar 0/4, Charlot 1/3, Paradinas 1/2\n\n_ Rouen : Joris Bert 2/4, Scalabrini 0/3, Hagiwara 2/4, Gauthier 1/3, Piquet 1/3, Marche 1/3, Peron 1/2, Perez 0/2, Crescent 0/2, Jordan Bert 2/4\n\nLanceurs :\n_ Toulouse :\n_ Ed. Garcia, L, 4,2 IP, 4 R, 3ER, 6 hits, 1K, 5BB\n_ Delpech, 3,1 IP, 4 R, 3ER, 4 hits.\n\n_ Rouen :\n_ Perez, W, 5 IP, 0 R, 3 hits, 2K\n_ Crescent, 3 IP, 1R, 1ER, 2 hits, 1K, 3BB\n_ Joris Bert 1 IP, 1R, 1ER, 1 hits, 1K, 1BB\n\n\n
{Neuvième victoire (pour aucune défaite) pour Keino Perez cette saison crédit Aurélien Meunier}
\n\n_ Les Huskies ont terminé la saison régulière 2009 avec deux victoires contre Toulouse, concluant à la première place avec une fiche de 27-3, la meilleure du club depuis 2002 (29-1). Les rouennais n’ont pas forcé leur talent pour venir à bout de Toulouse, et n’ont jamais été vraiment inquiétés dans ces deux matches. \n_ Dans le premier affrontement, disputé samedi, Robin Roy a été dominant pendant 6 manches au monticule, et s’est offert une performance de 3 hits et un BB en 4 passages au bâton. Il n’a connu qu’une alerte en 4ème manche, quand Rouge et Fessy ont frappé deux hits consécutifs, mais Rougé a été retiré sur tentative de vol, puis Gigout (ballon au champ centre) et Delpech (roulant en deux) n’ont pas permis à leur équipe de s’inscrire au tableau d’affichage. \n_ Les rouennais ont mis pour leur part deux manches pour trouver la solution face à Euri Garcia. Ils se sont détachés en 3ème manche avec un BB pour Young, un simple de Roy après un retrait, un double d’un point de Joris Bert, ; un simple de Scalabrini pour un deuxième point et un double d’Hagiwara pour un troisième point.\n_ Les Huskies ont tranquillement géré leur avance au score, en marquant en 4ème, 6ème et 7ème manche. Le match s’est terminé en 8ème quand Hagiwara envoyait Scalabrini au marbre pour le point de la mercy-rule, mais aurait pu s’achevait plus tôt si les Huskies n’avaient pas commis quelques erreurs mentales sur des courses sur bases plutôt erratiques.\n\n\n\n_ Dans le 2ème match, Toulouse a finalement pu marquer un point grâce à deux triples consécutifs de Fessy et Mallet, mais c’était en 6ème manche, et le score était de 4-0 pour les rouennais, très agressifs sur base (6 SB au total). Les Huskies firent monter le pointage à 6-1 avec un double de 2 points d’Hagiwara, et ont facilement dominé la fin du match qui vit Mathieu Crescent faire sa première présence au monticule en Elite cette saison. \n