Elite : comme on se retrouve !

| Publié par | Catégories : Non classé

\n\nPour la quatrième fois, Rouen et Savigny vont se retrouver en finale du championnat de France. En 2003 (3-0), 2005 (3-1) et 2009 (3-1), les Huskies s’étaient imposés. Les deux équipes ont également joué trois finales du challenge, deux remportées par Savigny (2003, 2005) et une par Rouen (2009).\n\nLes Huskies ont validé leur billet en s’imposant 3 victoires à 0 face aux Lions, tandis que les saviniens bénéficiaient de la défaite de Montpellier face à Sénart dans le match du samedi pour également se qualifier.\n_ Comme depuis quelques semaines, Rouen a joué un baseball complet, avec une attaque puissante, une défense performante et un pitching dominateur. La première manche du premier match à d’ailleurs donné le ton au week-end. S’il a retiré le premier frappeur à lui faire face, Pierrick Lemestre a été secoué par les bâtons rouennais, concédant 4 points, et s’en sortant notamment grâce à un beau relais de Goniot coupant Anthony Piquet au marbre. Mais avec 5 hits, les Huskies avaient sonné le starter de Savigny. L’attaque rouennaise ne dérougissait pas et continuait à frapper le lanceur savinien, qui sortait après 4 manches, alors que le score était monté à 6-1. Les jeunes lanceurs de Savigny qui se succédèrent au monticule ne parvirent pas vraiment à enrayer l’attaque rouennaise, Morel concédant 2 points en 2 manches, Salado un solo HR d’Hornostaj et Waltersperger un autre point sur un double de Luc Piquet.\n\nEntre temps, Savigny avait réussi à revenir dans le match grâce à une grosse 7ème manche, qui débutait par un triple de Lemestre puis un home-run de Stewart. 8-3, puis 8-5 sur une frappe de Salado qui poussait Ferreira au marbre et un roulant de Dal Zotto faisant scorer Boyer. Perez mettait fin à la menace en retirant Martinez sur trois prises, mais les Lions avaient prouvé une nouvelle fois qu’avec eux, rien n’est jamais fini. Les Huskies finissaient donc par s’imposer 10-5 avec un complete-game de Perez.\n\n\n\n

{Une victoire de plus pour Keino Perez . Aaron Hornostaj (crédit Christophe Élise)}
\n\n\nLe dimanche matin, les rouennais envoyaient Anthony Piquet dans le bagarre, face à Tim Stewart. Les Lions rugissaient d’entrée, en scorant en première manche (Stewart faisant marquer Goniot), et laissant deux coureurs en position de marquer. La pression se fit encore intense en 2ème manche quand Savigny remplissait les coussins après deux retraits, mais Lemestre frappait une flèche dans les mains de Luc Piquet au 2ème but pour mettre fin à la menace. \n\nLes Huskies se mirent alors en marche. Ils créaient l’égalité par A.Piquet qui était atteint par un lancer, volait la 2, filait en 3 sur le simple de Perez et scorait sur un mauvais lancer. Puis en 4ème manche, Kenji Hagiwara propulsait un lancer de Stewart loin au-dessus du filet du champ gauche pour donner l’avantage à son équipe. Les Huskies se faisaient très pressants en 6ème manche, quand ils remplissaient les buts avec aucun retrait, mettant la table pour Hornostaj. Le passage à la batte du shortstop rouennais fut marqué par une violente polémique sur l’appel d’un check swing. Hornostaj frappait un roulant qui poussait Bert au marbre, puis les rouennais réussissaient le double-vol 2ème-marbre avec Hornostaj et L.Piquet pour mener 4-1. \n\nLa tension montait d’un cran encore en 7ème manche. Ave Peyrichou en 1ère base, Ferreira soutirait un BB en retenant d’extrême limite son swing. La colère submergeait alors le catcher rouennais David Gauthier, qui été expulsé. Rouen se retrouvait avec Ouin en 1ère base et K.Perez en 2ème, un côté gauche de l’avant-champ plutôt original. Anthony Piquet ne se déconcentrait pas à retirait dans l’ordre le bas de line-up de Savigny pour mettre fin à la manche.\n\nLa vitesse rouennaise faisait la différence en 8ème manche. Luc Piquet était atteint par un lancer, se rendait en 2 sur un simple d’Hagiwara, puis volait la 3. Avec Ouin au bâton, il continuait sur sa lancée et volait superbement le marbre pour le 5ème point rouennais. 5-1, les Huskies s’assuraient de remporter la série.\n\n\n\n
{Victoire pour Anthony Piquet et homerun pour Hagiwara (crédit photos Christophe Élise)}
\n\nPiqués au vif, les Lions allaient passer leurs nerfs sur le starter rouennais du 3ème match, G.Ouin, qui était chassé après 2 manches et 2/3, après 6 points, 7 coups-sûrs et 3BB. Mathieu Crescent entrait en relève, concédait un BB à Goniot pour remplir les sentiers, mais retirait Lemestre sur 3 prises. Le score était de 6-2, et n’allait plus bouger jusqu’à la 5ème manche, Eloi Secleppe tenant totalement en respect l’attaque rouennaise. Rouen marquait un point 5ème sur un simple de Gauthier, mais le match allait tourner en 6ème manche. Après deux retraits rapides, Crescent, parfait au monticule, jouait les héros à l’attaque en frappant un simple. Les vannes étaient ouvertes. BB à Bert, double de 2 points de Piquet, BB à Hagiwara, simple d’un point d’Hornostaj. Dussart entrait en relève pour voir Gauthier frapper un solide double de deux points et faie passer les Huskies devant au score 8-6. \n\nCrescent continuait son bon travail au monticule. Il cédait un simple sur un amorti à Martinez en 8ème, et laissait sa place au monticule à Hornostaj après un belle performance de 4,1 manches, 0 point mérité, 4K, 1 hit, 3BB. Hornostaj retirait Goniot sur 3 prises, mais un simple de Lemestre poussait Martinez au marbre. Après deux retraits, Peyrichou frappait un autre simple pour mettre deux coureurs en 1 et 3, mais Ferreira ne pouvait faire mieux qu’un roulant sur Luc Piquet. En 9ème manche, un BB à Proust donnait quelques espoirs aux Lions avant que Dal Zotto puis Martinez soient retirés, permettant aux Huskies de complèter le balayage 8-7.\n\n\n\n\n{Les stats des 3 matches}\nAttaque\n\nRouen \nBert 4/14, 1 double, 5R, 2BB, 1K\n\nL.Piquet 7/13, 2 doubles, 5R, 6R RBI, 3BV, 1HP\n\nHagiwara 3/11, 1HR, 3R, 2 RBI, 5BB, 1K, 1HP\n\nHornostaj 5/13, 1 double, 1HR, 4 R, 4 RBI, 3 BV\n\nGauthier 4/9, 2 doubles, 1R, 3RBI, 2K, 4BB, 1SB\n\nMarche 1/12, 1R, 1RBI, 1HP, 1BB\n\nA.Piquet 2/8, 1R, 1RBO, 2BB, 2K, 4HP, 3SB\n\nPerez 2/13, 1R, 2RBI, 1BB, 1K\n\nBret 2/5, 1R, 2K, 1SB\n\nCrescent 2/8 1R, 1K\n\nOuin 1BB\n\nSavigny\nMartinez 4/15, 2 doubles, 1R, 1RBI, 2K\n\nGoniot 3/12, 2R, 1SB, 1BB, 1HP, 3K\n\nLemestre 4/12, 1 double, 2R, 3RBI, 1BB, 1K\n\nStewart 4/12, 1 double, 1HR, 2B, 3RBI, 1BB, 1K\n\nFerreira 1/9, 2R, 4BB\n\nBoyer 4/12, 1 double, 1R, 1RBI, 3K\n\nProust 0/6, 2BB, 2K, 1SB\n\nGuaye 2/5, 2R, 1K, 1BB\n\nMorel 0/1, 1K\n\nSalado 1/1, 1RBI\n\nDal Zotto 2/8, 2RBI\n\nWaltersperger 0/1\n\nPeyrichou 3/7, 1 double, 1BB, 1K, 1HP\n\nDussart 0/4, 2K\n\nLanceurs\n\nRouen\n\nPerez 1-0, 9IP, 5R (5ER) 2BB, 4K, 1HP, 13 hits\n\nA.Piquet 1-0, 9IP, 1R (1ER), 2BB, 3K, 2HP, 6 hits\n\nOuin 2,2 IP, 6R (6ER), 8 hits, 3BB, 1K\n\nCrescent 1-0, 4,1IP, 1R (0 ER), 3BB, 4K, 1 hit\n\nHornostaj, 1sv, 2IP, 1BB, 2K, 2 hits\n\nSavigny\n\nLemestre 0-1, 4IP, 6R (5ER), 2BB, 1HP, 7 hits\n\nMorel 2IP, 2R (2 ER), 5BB, 2 hits\n\nSalado 2IP, 1R (1ER), 1BB, 2 hits\n\nWalterpserger 1IP, 1R (1ER), 2K, 3 hits\n\nStewart 0-1, 9IP, 5R (4ER), 2BB, 2K, 4HP, 6 hits\n\nSecleppe 0-1, 5,2 IP, 8R (7ER), 5BB, 1K, 9 hits\n\nDussart 2,1IP, 1HP, 3 hits\n\nCoste 1IP, 1HP\n\n\nLes stats cumulées des rouennais puor les 6 matches de play-offs\n\n- L.Piquet .552, 13 RBI\n- Gauthier .500, 9 RBI\n- Brau .429\n- Bert .414, 4 RBI\n- Hornostaj .333, 1HR, 7 RBI\n- Hagiwara .316, 1HR, 4 RBI\n- Bret .308\n- Crescent .250\n- Anouar .250, 1 RBI\n- A.Piquet .231, 2RBI\n- Perez .182, 3RBI\n- Marche .136 RBI\n\n- Hornstaj 1-0, 1sv, 0,00, 6K\n- Crescent 1-0, 0,00, 4K\n- Bert 0,00, 3K\n- A.Piquet 2-0, 0,60, 7K\n- Perez 1-0, 3,75, 6K\n- Ouin 1-0, 10,56, 7K\n