Crystal: «Notre principal défi actuellement? Croire en nous  »

| Publié par | Catégories : Non classé

\n

{Photos signées Christophe Elise}
\n\n\nLe lanceur gaucher américain Jordan Crystal est un garçon bien sa peau. Il voulait vraiment jouer à Rouen cette saison. Il est là, il en profite, savoure. Un garçon facile, totalement adopté par les autres joueurs, qui louent tous ses qualités humaines. «{  C’est vrai, je suis bien. J’adore l’équipe, la ville, l’atmosphère quand nous jouons… Ca me fait penser à un petit New York (rires)… } »\n\n_ Il a découvert avec appétit la Coupe d’Europe. Le niveau était élevé, mais il a aimé les prestations des Huskies. « { Qu’ai-je particulièrement aimé en Italie ? La manière dont nous avons lancé. Nous avons été très agressifs et nous avons perturbé les frappeurs, qui paraissaient plus vulnérables. Nous avons, à certains moments, bien frappé. Mais malheureusement, on n’a pas su sortir la grosse manche \nen attaque, ce qui nous aurait permis d’aller plus haut… \nLes gars doivent être aussi plus agressifs quand \nls sont au bâton. Nous allons corriger cela en \npratiquant…\nNotre performance en Coupe d’Europe ne m’a \npas étonné. Je savais que notre équipe était \ncapable de faire de gros matchs, de bousculer \nles autres équipes. C’est ce que nous avons fait.\nBeaucoup d’équipes ont pensé qu’elles nous \nbattraient sans problème. Mais nous leur avons \ndonné du fil à retordre. Nous étions compétitifs. \nJe savais tout cela, il faut que les joueurs croient \nen eux. C’est notre principal défi actuellement. \nCroire en nous, croire en notre force… \nCar le talent, lui, il est là. } »\n\nEt comment voit-il la suite de la saison ? \n «{  A la fin du dernier match contre San Marin, on s’est tous \nréunis au fond du terrain, pour parler… Et je l’ai dis à \nl’équipe : « nous sommes la MEILLEURE équipe en France. \nIl n’y a aucune autre équipe française qui aurait eu les lanceurs \net les frappeurs pour concurrencer ces équipes italiennes ou \nhollandaise. Nous devons croire en nous-mêmes, nous devons être \nsolidaires, être toujours disponibles pour un coéquipier, nous devons \nnous aider, nous encourager… Nous serons forts, non pas si nous \ncomptons sur une ou deux individualités pour faire la différence.. \nNon ! Nous serons forts et nous gagnerons le championnat de France si nous jouons \nen équipe. C’est aussi simple que cela ! De toute façon, si on joue au niveau qui était \nle notre en Coupe d’Europe, aucune équipe ne pourra nous empêcher d’être \nchampion de France. } »\n\n\n\n\n