Coupe d’Europe : retour sur la première journée

| Publié par | Catégories : Non classé

La logique a été respectée à l’occasion de la première journée de la Coupe d’Europe des clubs champions. Mais si le soleil n’était pas au rendez-vous, le suspens s’est invité dans tous les matches. \n\n\n

photo © Associazione PhotoDigitalGrosseto
\n\n\n{Poule A}\n\nKinheim b. Puerta Cruz 4-3\n\n\n
{crédit Francesco De Luca}
\n\n\nLes hollandais pensaient avoir fait le plus dur. Ils menaient 4-0 en 9ème manche, grâce à une belle performance de leur duo de lanceurs P.Beljaards – Bergman, et grâce à de l’opportunisme avec des coureurs sur les bases. Ainsi en première manche, après deux retraits, Koolen frappe un double et Smits un simple d’un point. Puis en 5ème, 2 points sont rajoutés avec notamment un triple de Cremer pour commencer, et le premier RBI du MVP 2007 Dany Rombley. Un autre point en 7ème , sac fly de Klosten pour faire marquer R.Beljaards (le frère du lanceur, quelle famille). C’était le moment pour fermer les livres, avec le spécialiste du genre, Van’T Kampen. Mais tout allait se dérégler dans la belle machine des champions d’Europe. Double de Montiel, simple de Perez, simple de Lopez (RBI), simple de Macias (RBI), puis deux roulants pour un 3ème point. Van’T Kampen ne sait plus où il est, il donne un simple à Sanchez, se retrouve avec deux coureurs sur les buts, monte le compte à 2-0 sir Martinez qui ne pourra finalement que frapper un ballon dans la gauche.\n\nSan Marin b. Moscou 2-0\n\nL’ancien lanceur des Tigers de Detroit Ahearne a donné des maux de tête aux champions d’Europe 2006. Il a lancé un match complet (seulement 100 lancers, quelle sortie !) et n’a concédé que 4 petits hits. Mais ces 4 coups-sûrs ont tous été regroupés dans la même manche, la 7ème. Il y avait pourtant deux retraits quand Vazquez a frappé un triple. Les vieux bâtons de San Marin ont ensuite fait le travail. Simple de de Biase (34 ans), simple de Sheldon (43 ans) et encore un simple d’un point de Suardi. C’était plus qu’il n’en fallait pour San Marin et son lanceur Estrada qui a fait le travail en 8 manches, avec 13 K et seulement 4 hits (deux doubles) dont le premier en 5ème manche, mais Kiprochin, sans doute étonné de se retrouver là, s’est aussitôt fait retirer sur pick-off. Looney est venu en 9ème manche avec une terrible efficacité, 13 lancers, 9 prises, 3K. Good morning, good afternoon, good night !\n\n{Poule B}\n\nRouen b. Mainz 7-5 \n\n- { voir le résumé du match sur rouenbaseball76.com } \n\n17], 1H, 2 buts volés, 2 BB, 1 HbP}\n\n4 erreurs de chaque côté, les deux équipes étaient manifestement dans un mauvais jour. Les deux formations ont chacune bénéficié d’une grosse manche. Ce fut la deuxième pour les allemands, avec deux erreurs de la défense rouennaise, et surtout un HR de deux points de Stoecklin (à peine 18 ans). Les rouennais ont scoré 5 fois en 4ème manche, en ne frappant qu’un seul hit, mais profitant à leur tour de deux erreurs de Mainz. Rouen a rajouté un point en 6ème pour donner au score sa forme définitive, se remettant à Perez pour finir le travail. Le lanceur vénézuélien a lancé un match complet avec 7K et aucun point mérité, mal soutenu par une attaque de 4 hits dont trois au seul Scalabrini, meilleur frappeur de l’édition 2007. Côté allemands, les lanceurs n’ont pas grand-chose à se reprocher. Hartkopf a lancé 7 manches pour 10k et trois points mérités et Boldt est venu le relever pour deux manches et 3K. A noter que les allemands ont mis des coureurs sur les bases dans toutes les manches, et que leur premier frappeur s’est rendu sur bases 8 fois sur 9. \n\nGrossetto b. Anvers 2-0\n\nGros duel de lanceurs entre les américains Mikkelsen et Howard. Celui-ci a tenu la distance, en ne concédant que 4 hits, mais trois d’entre eux ont été frappés dans la même manche, la cinquième : simple de Marval, double d’Avagnina (RBI) puis après deux retraits, double de Snaoglin. Il a ensuite largement dominé la puissante offensive italienne. Les belges ont eu quelques opportunités. Dès la première manche, Van der Meir frappe un simple, mais il est retiré sur pick-off. Domage, car Mertens suit avec un autre simple. Ils ont placé des coureurs en positions de marquer à deux reprises, mais sans parvenir à conclure. Mikkelsen s’est offert 11K en 8 manches, puis a été relevé par un ancien pensionnaire du championnat de France, Ferrari, qui a donné un BB à Mertens pour commencer mais s’est bien repris par la suite. \n