Challenge jour 1 : Le coup de tonnerre Montpellier

| Publié par | Catégories : Non classé

La première journée du Challenge a offert de sacrés émotions. Cette compétition est vraiment particulière. \n\n\n\n\n\n

{Montpellier a mordu la poussière. Deux matchs, deux défaites. Il leur reste un mince espoir de se qualifier. Mais cela ne dépend plus des Barracudas}
\n\n\n{RÉSULTATS DE LA 1ERE JOURNEE}\n\n- SENART bat LA GUERCHE 5 à 0 .\n_ Samuel Meurant puis Mathieu Brelle contre Kyle Gruver puis Gaetan Le Poupon.\n\n- ROUEN bat CLERMONT 12 à 11 .\n_ (voir résumé ci-dessous)\n\n- SAVIGNY bat TOULOUSE 11 à 0.\n_ Carlos Jiminian puis Huff contre Euri Garcia Martinez\n\n- MONTIGNY bat MONTPELLIER 3 à 2.\n_ WP: JB Couton S: Patterson \n_ Meley relevé par Blackmore en 8ème. La défaite est pour l’Australien. \n\n\n\n- SAVIGNY bat CLERMONT 17 à 4.\n_ 4 à 0 pour Clermont à la fin de la 1ère manche. Le lancer de Savigny Remy Lejeune est sorti après seulement 2/ de manche. Il a encaissé 4 points et laissé les buts remplis à Thomas Salado, qui a fait le dernier retrait. \n_ Savigny fait une poussée de 6 points en 3ème. + 1 point en 4ème. Jolly a été relevé par Arguillet, puis Yohan Bernard. \n_ L’attaque des Lions va broyer les lanceurs de Clermont pour une avalanche de points. Savigny est d’ores et déjà qualifié. \n\n\n- LA GUERCHE bat MONTPELLIER 4 à 2.\n_ Piquet contre le gaucher Thomas Langloys\n\n\n\n\n-*1er enseignement: Montpellier bousculé par Montigny (3/2) et la Guerche (4/2). Qui aurait cru un tel scénario ? C’est dur pour Montpellier, qui accueille ce Challenge 2009.\n_ Mathématiquement, les Barracudas ne sont pas éliminés. Ils doivent battre Sénart par le score le plus large possible (avec au moins 5 points d’écart) sans encaisser trop de points.Et ensuite il faudra prier. Il faudra en effet que Montigny batte Sénart puis La Guerche. Dans ce cas, Montigny avec trois victoires sera qualifié et il y aura une triple égalité Montpellier, Sénart, la Guerche. C’est l’équipe qui aura encaissé le moins de points dans les matchs les opposants qui sera qualifiée. \n\n-* 2ème enseignement: la révolte des petits. Clermont, dernier en Elite, fait trembler Rouen. Montigny (7ème) bat Montpellier (1er). \n\n-* 3ème enseignement: Savigny joue les rouleaux compresseurs et est quasiment qualifié pour le demi finales et a sorti les bâtons (12/0 face à Toulouse, 17/4 face à Clermont). \n\n-* ET ROUEN, QUEL SCÉNARIO ? \n_ Les Rouennais seront qualifiés s’ils battent Savigny et Toulouse. \n_ Les Rouennais seront qualifiés s’ils battent Toulouse\n\n\nLE PROGRAMME DEMAIN\n|||||\n|||||\n|||||Vendredi 22 mai |||||\n|||||{Poule A à Beaucaire} ||||{Poule B à Montpellier}|\n|09h30||||Montpellier – Senart ||||Savigny – Rouen|\n|13h00||||Montigny – La Guerche ||||Toulouse – Clermont|\n|16h30||||Senart – Montigny ||||Rouen – Toulouse|\n\n—-\n\n{Rouen bat Clermont 12 à 11}\n\n\n|CLERMONT |1|0|0 ||0|0|7 ||0|0|3 ||11| 9H |\n|ROUEN |0|6|0|| 0|2|0|| 1|0|3 ||12 |8H|\n\nLanceurs\n- ROUEN\n_ Quentin Becquet (5.2IP), puis Saad Anouar puis Perez (3.1IP)\n- CLERMONT\n_ Olivier Charlionnet, puis Steven Barret, puis Remy Pellet\n\nLes Huskies ont joué avec le feu lors de ce premier match de la compétition. \n_ Rouen prend pourtant le matvch par le bon bout. Six points en 2ème manche, deux de plus en 5ème manche, c’est 8 à 1 à l’entame de la 6me.\n\n\n_ Dany Scalabrini qui ressent une petite douleur à la cuisse sort pour ne pas prendre de risque. Il est remplacé à l’arrêt court par Luc Piquet, Saad Anouar prend la 2ème base. \n\n_ Sur la butte rouennaise, le jeune Quentin Becquey fait du bon boulot. Mais la 6ème manche est plus difficile. Quentin perd le marbre. Les buts commencent à se remplir. \n_ Il sort avec 5.2 IP, 5 points mérités, 5 hits, 3BB, 2HP, 3K.\n\n_ François Colombier lance en relève un autre espoir rouennais lui aussi âgé de 17 ans, Saad Anouar. Il monte sur la butte avec déjà des coureurs sur les sentiers. Grosse pression. Il est tout de suite en difficulté, avec notamment deux hits dont 1 double.\n\n_ Rouen encaisse 7 points dans la manche et voit fondre son avance. Les deux équipes sont à égalité 8 à 8 ! Incroyable renversement de situation. \n\n_ Keino Perez entre dans la même 6ème manche pour éteindre l’incendie. \n \n_ Les Huskies reprennent les devants la manche suivante. 9 à 8.\n_ On pense que la porte est désormais fermée mais Clermont y croit et se bat. En 9me manche, les Arvernes vont marquer trois fois contre Perez. Après un BB, un roulant sur la 2 est mal négocié par Grimaud. Une erreur vite transformée par Clermont. Un hit envoie les deux coureurs au marbre. \n\n_ Rouen repasse au bâton avec deux points de retard et une grosse pression. \n_ Young, Dubaut et Israel remplissent les bases sans retrait. la pression change de camp. Elle est désormais sur les épaules de Remy Pellet, le closer de Clermont. \n_ Séb Grimaud frappe un ballon sacrifice pour un premier point. 11/10.\n_ Perez frappe un hit au dessus de la 3. Dubaut score et égalise. Israël est en 2, Perez en 1. \n_ Piquet frappe un coup sûr entre l’arrêt court et la 3. François Colombier envoie Israël au marbre. Le Rouennais vient percuter le receveur au marbre et marque le point de la victoire.\n\nRouen s’impose 12 à 11. \n\n\n\n{COMMENTAIRES DE FRANÇOIS COLOMBIER}\n_  » On croyait s’être mis à l’abri en menant 8 à 1. On s’est endormi, on a été moins discipliné au bâton, moins patients. On s’est élancé sur des mauvais pitches. Mais quand on a été dos au mur en 9ème, on s’est mis à jouer. On a attendu le bon lancer. En fait, on a bien joué une demi-manche dans le match« . \n\n